Les clés d’un été réussi

Les clés d’un été réussi

Travail, transports, éducation des enfants, stress, insomnies… Pendant l’année, nous sommes nombreux à vivre à cent à l’heure. Heureusement, il y a les vacances ! Elles sont un moment privilégié pour se ressourcer, tourner le dos aux soucis, se détacher de la routine et faire le plein d’énergie.

Conseils pour partir serein et revenir en pleine forme.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Que prendre dans sa trousse à pharmacie ? 

L’heure des vacances a sonné. Avec son lot de réjouissances mais aussi parfois de petits bobos. Pour rester maître à bord, munissez-vous d’une trousse de pharmacie adaptée.

Vous partez dans un pays dont les conditions d’hygiène sont incertaines ?

 

Pastilles purifiantes et régulateurs de transits

Pensez à emporter des pastilles destinées à purifier l’eau, des régulateurs de transit intestinal, des probiotiques, pour éviter les désagréments qui peuvent être liés à un changement d’habitudes alimentaires ou faire suite à un traitement antibiotique, par exemple.


Un complément alimentaire vous permettra de réguler votre sommeil en cas de décalage horaire.

Vous voyagez avec de jeunes enfants ? Prévoyez des solutés de réhydratation.

 

Buvez pour éviter la déshydratation
Quel que soit votre lieu de séjour, glissez dans votre trousse un désinfectant hydro-alcoolique pour les mains, un antiseptique pour nettoyer les plaies (les compresses pré-imbibées sont également pratiques), des pansements stériles, des pansements gras pour les brûlures, une bande de contention, une pince à épiler, une paire de ciseaux et un thermomètre.

Sans oublier les médicaments de base : du paracétamol, pour lutter contre la fièvre et les douleurs, des antihistaminiques –bienvenus si vous souffrez d’allergie–, un antispasmodique ¬pour soulager l’inconfort de la sphère abdominale–, du sérum physiologique en dosettes.

 

Pensez aussi à vos traitements en cours et aux carnets de santé de toute la famille.

 

Des huiles vraiment essentielles pour les vacances
Grâce à leurs propriétés antiseptiques, hémostatiques (capacité à arrêter les saignements), les huiles essentielles soulagent les petites blessures(1) –bleus, bosses, égratignures–, fréquentes en vacances. Ainsi, l’huile essentielle de tea tree (ou arbre à thé) est un antiseptique et un bactéricide naturel incontournable en cas d’égratignures. Pour favoriser la résorption des bleus, l’huile essentielle d’hélichryse italienne est souveraine. Grâce à son action antihémorragique et coagulante, l’huile essentielle de ciste ladanifère aide à stopper les saignements.

Enfin, l’huile essentielle de menthe poivrée soulage les nausées, les maux des transports et la douleur en cas de chocs.


Attention, chaque huile essentielle a des posologies, des précautions d’emploi et des contre-indications qui lui sont propres. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant toute utilisation.

 

La carte européene d’assurance maladie 
Si vous voyagez dans un pays de l’Union européenne, la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) vous permettra de bénéficier sur place d’une prise en charge des soins médicaux. Faites-en la demande sur le site ameli.fr quelques semaines avant votre départ. Si vous suivez un traitement, n’oubliez pas d’emporter une ordonnance précisant la dénomination commune internationale (DCI) de vos médicaments. Si vous restez en France, pensez à ouvrir votre dossier pharmaceutique.

 

Reposez-vous : écoutez votre horloge biologique
Pendant l’année, nous sommes nombreux à ne pas dormir suffisamment. Les vacances sont la période idéale pour réapprivoiser son sommeil.
Durant les premiers jours, ne vous imposez pas d’activités trop intenses. Essayez de vous coucher et de vous lever à heures régulières. Tâchez de vous lever dès que vous êtes réveillé et de profiter de la lumière du jour. Si vous veillez un peu tard un soir, faites plutôt la sieste en début d’après-midi, au moment où vous avez un pic de somnolence.

 

Remettez-vous en mouvement
Après une année de stress et de mauvaises postures, profitez de vos vacances pour vous réconcilier avec votre corps. Choisissez cette parenthèse pour remonter en selle et laisser la voiture au garage.

Vous pouvez aussi (enfin !) atteindre votre objectif des 10 000 pas par jour en allant vous promener. Profitez de votre lieu de vacances pour vous dépenser.

Jardinez, étirez-vous, bref, faites-vous du bien et bougez !

 

Le moment de déconnecter
On ne s’en rend pas toujours compte, mais le temps quotidien passé devant les écrans augmente d’année en année… Ainsi, aujourd’hui, un adulte passe en moyenne cinq heures par jour devant des écrans, contre trois heures il y a dix ans (2), et consulte son smartphone environ 200 fois par jour (3) ! Profitez donc des vacances pour faire une digital detox. Vous pourrez ainsi vous ressourcer et vous reconnecter aux autres et à votre environnement. Pour cela, établissez des règles.

Par exemple, dans la journée, fixez-vous un créneau horaire pour vous connecter à vos applis préférées et respectez-le. Après 19 heures, ne consultez plus vos écrans et désactivez vos notifications. En effet, la lumière bleue produite par les écrans empêche la synthèse de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Enfin, bannissez le smartphone de votre chambre et de la table à manger.

 

Gare aux coups de chaud
De très fortes chaleurs le jour et la nuit, pendant au moins trois jours consécutifs, sans baisse de température ou très peu ?

C’est la canicule, et son lot de risques à ne pas négliger, notamment pour les personnes âgées et les enfants. Tout d’abord, évitez de sortir aux heures les plus chaudes (entre 11 et 16 heures) et passez au moins deux heures par jour dans un lieu frais : profitez-en pour aller faire un tour au cinéma ou pour organiser une sortie au musée !
Hydratez-vous régulièrement et mangez en quantité suffisante. Rafraîchissez-vous le corps plusieurs fois par jour et maintenez votre logement au frais en fermant les fenêtres et les volets pendant la journée. Si la température baisse pendant la nuit, ouvrez-les pour créer des courants d’air et rafraîchir les pièces.

Et n’hésitez pas à passer un coup de téléphone à vos proches pour prendre de leurs nouvelles !

 

Source:

(1) L'aromathérapie. Se soigner par les huiles essentielles, du Dr Jean Valnet (Le Livre de poche).
(2) Données Santé publique France.
(3) Sondage BVA - Orange, réalisé dans le cadre du Digital Society Forum, en partenariat avec Psychologies, juin 2016.

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/07/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Homéopathie : guérir les coups de soleil et les brûlures
Vous avez abusé du soleil ou vous vous êtes trop approcher du barbecue ? En fonction de votre type d…
Peur de la séparation, les vacances : un moment privilégié pour expérimenter l’autonomie
Face à la peur de la séparation, les vacances sont l’occasion idéale pour aider les enfants à gagner…
 L'homéopathie dans les coups de chaleur et les coups de soleil
Le temps est à la canicule ou vous avez abusé des bains de soleil à la plage ? Découvrez les remèdes…