Seniors : conseils pour aménager sa cuisine

L'aménagement de la cuisine pour les personnes âgées

Utilisée plusieurs fois par jour, la cuisine est l’une des pièces centrales du logement. Indispensable pour la préparation des repas, elle permet également, lorsqu’elle est assez grande, de s’attabler pour manger. Or, avec l’âge, ces simples tâches du quotidien peuvent devenir plus compliquées. Pour répondre aux besoins et au niveau d’autonomie du senior, la cuisine doit donc parfois être adaptée.


Alors pourquoi faut-il repenser l’aménagement de sa cuisine en vieillissant ? Quels sont les équipements indispensables dans une cuisine pour senior ? Et auprès de qui se renseigner ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Pourquoi (ré)aménager sa cuisine lorsque l’on vieillit ?

Avec l’âge, l’autonomie peut diminuer et les besoins évoluer. Mais grâce à l’aménagement de certaines pièces du domicile, il est toujours possible de continuer à vivre chez soi lorsque l’on vieillit. En plus de garantir un environnement confortable, familier et sécurisant, le maintien à domicile des personnes âgées est souvent moins onéreux qu’un placement en maison de retraite. D’autre part, les habitudes de vie du senior ne sont pas modifiées : il conserve ses repères et peut continuer à fréquenter facilement son entourage.

 

Mais pour que la personne âgée puisse rester vivre chez elle, il faut que son logement soit parfaitement adapté à ses besoins, à son état de santé et à son niveau d’autonomie. Son environnement doit être à la fois confortable et sécurisant, et tout doit être mis en place pour limiter le risque d’accidents domestiques. Avec la salle de bain et la chambre, la cuisine fait souvent partie des pièces à réaménager pour un senior.

 

La cuisine peut en effet présenter un certain nombre de dangers pour la personne âgée. Celle-ci n’a plus la même force et la même mobilité qu’avant. Sa vue, ses réflexes, son équilibre et sa coordination sont en général diminués. Plusieurs types d’accidents peuvent ainsi facilement survenir dans la cuisine : une chute sur un sol glissant ou après s’être cogné contre un meuble mal placé, une brûlure à cause d’un équipement de cuisson inadapté… Il est donc indispensable d’adapter l’aménagement et l’équipement de la cuisine aux besoins du senior.

 

Cuisine pour senior : aménagements, équipements et accessoires

Pour pouvoir être utilisée facilement et en toute sécurité, la cuisine doit être bien agencée et rester facile d’accès pour le senior. Ses équipements et les ustensiles utilisés pour préparer les repas doivent également être adaptés au niveau d’autonomie de la personne âgée.

 

Une pièce fonctionnelle et bien éclairée

Utilisée plusieurs fois par jour pour la préparation des repas (et parfois pour prendre son petit-déjeuner, son déjeuner et son dîner), la cuisine doit d’abord être fonctionnelle. Les meubles doivent être installés contre les murs (avec une implantation linéaire, en U, en L ou avec un îlot…). Si d’importants travaux de rénovation sont prévus pour aménager la cuisine, il est conseillé d’opter pour un sol en carrelage antiglisse.

 

Lisse et facile à nettoyer, le plan de travail doit présenter des bords arrondis (pour éviter tout risque de blessure).

 

La pièce doit également être aménagée de façon à éviter au maximum le risque de chute du senior. Pour cela, il est recommandé de :

  • ne pas trop encombrer la pièce : elle doit être meublée de manière simple et efficace, pour que la personne âgée ne puisse pas se cogner ou trébucher. Il est notamment conseillé de retirer tous les petits meubles inutiles, qui pourraient gêner la circulation (plateaux roulants, guéridons, lampes sur pied…) ;

  • éviter les tapis : en plus d’être difficiles à entretenir dans une cuisine (le sol de cette pièce est souvent éclaboussé pendant la préparation des repas ou lorsque l’on fait la vaisselle), les tapis peuvent augmenter le risque de glissades et de chutes ;

  • garder un sol propre et sec : lorsqu’il est humide ou recouvert d’éclaboussures de gras, le sol peut vite devenir glissant (surtout s’il s’agit de carrelage). Pour éviter les chutes, il est donc important de nettoyer régulièrement le sol de sa cuisine, et d’essuyer immédiatement toutes les projections d’eau, de matières grasses ou d’aliments.

 

La cuisine doit enfin être bien éclairée. En plus de faciliter la préparation des repas, une bonne luminosité permet en effet de limiter les accidents. Pour profiter d’un maximum de lumière naturelle, il est conseillé d’installer les équipements souvent utilisés près d’une fenêtre (postes de préparation, de cuisson et de lavage). Plusieurs points d’éclairage doivent ensuite être prévus (un plafonnier pour éclairer toute la pièce, des LED sous les meubles hauts pour éclairer le plan de travail, des LEDS intégrés dans les placards et les tiroirs…). Des interrupteurs et des prises doivent enfin être installés à la bonne hauteur (des prises au niveau du plan de travail évitent par exemple d’avoir à se baisser).

 

 

Des équipements faciles à utiliser

Une fois la pièce bien agencée et correctement éclairée, il faut choisir les bons équipements. Pour garantir confort et sécurité d’utilisation au senior, la cuisine doit en effet comporter des meubles et des appareils électroménagers adaptés, avec :

  • des meubles bas, équipés de tiroirs : les tiroirs sont en général plus pratiques que les placards. Ils peuvent s’ouvrir complètement, ce qui facilite l’accès à leur contenu (ustensiles de cuisine, vaisselle, nourriture…). Les modèles récents sont souvent équipés de systèmes de fermeture amortie, ce qui permet d’éviter de se pincer les doigts. Pour garantir une prise en main optimale, plusieurs modèles de poignées ergonomiques sont également proposés par les fournisseurs. Il est aussi conseillé de privilégier des meubles bas, plus accessibles que les meubles hauts (pour limiter le risque de chute, il faut éviter d’avoir à utiliser un escabeau) ;

  • un évier peu profond, équipé d’une douchette : ce type d’équipement permet d’éviter d’avoir à trop se baisser au moment de la vaisselle (une posture qui peut se révéler douloureuse au bout d’un certain temps). La douchette garantit également un meilleur confort d’utilisation au senior. Le nombre de bacs et le matériau de l’évier peuvent ensuite être choisis librement, selon les besoins et les habitudes du senior ;

  • une plaque à induction : cette plaque de cuisson est celle qui garantit le plus de sécurité au senior. En effet, en plus de diminuer le temps de cuisson, elle profite d’une option de verrouillage et d’une minuterie coupe-courant. Dès que l’ustensile de cuisson est retiré de la plaque, celle-ci refroidit presque instantanément ;

  • une table à manger et des chaises confortables, de hauteur standard : pour une cuisine facile à vivre et sécurisée, il faut éviter les bars et les tables hautes. En effet, ces installations peuvent être difficiles à utiliser et dangereuses pour une personne âgée en perte de mobilité.

 

Si la personne âgée utilise un fauteuil roulant pour se déplacer, il faut également aménager la cuisine en conséquence. En plus de prévoir un passage libre de 150 cm devant chaque placard ou appareil électroménager, il faut dégager une partie sous l’évier et la plaque de cuisson (au moins 30 cm de profondeur).

 

Des ustensiles adaptés aux seniors et bien rangés

Pour que la cuisine soit agréable et facile à utiliser pour le senior, les ustensiles et les ingrédients doivent être bien installés. Il est par exemple conseillé de garder les éléments les plus lourds et les plus fréquemment utilisés à portée de main (c’est-à-dire sur le plan de travail, ou dans les rangements situés juste au-dessus ou en dessous de celui-ci). Les placards en hauteur ou au niveau du sol doivent être réservés pour le rangement des éléments très légers. Si les meubles de cuisine sont principalement des placards, il est possible d’y installer des paniers ou des corbeilles d’étagères, qui coulissent comme des tiroirs.

 

Ouvre-bocaux, supports antidérapants, éplucheurs, porte-bouteilles, couteaux à poignées… Si la dextérité du senior est moins bonne, il peut aussi opter pour des ustensiles ergonomiques, plus adaptés. Pour une meilleure prise en main, il peut également investir dans des couverts courbés, pliables ou antidérapants. Des verres ergonomiques (avec ou sans anses) peuvent enfin faciliter le quotidien du senior.

 

Comment cuisiner en toute sécurité ?

Cuisiner implique souvent de rester debout assez longtemps, de piétiner et d’effectuer de nombreux petits déplacements. La personne âgée doit donc pouvoir s’asseoir le plus souvent possible, pour se reposer et éviter d’être trop vite épuisée. Il est par exemple conseillé de s’asseoir à la table de la cuisine (ou de la salle à manger) pour éplucher des légumes ou découper des aliments (notamment lorsque le plan de travail est trop haut).

 

Pour cuisiner en toute sécurité, il est également recommandé de :

  • installer un détecteur de fumée dans la cuisine ;

  • installer un détecteur de fuite de gaz si la pièce est équipée d’une cuisinière à gaz : avec l’âge, le sens de l’odorat a en effet tendance à diminuer.

 

Pour en savoir plus sur les équipements à privilégier en cas de perte d’autonomie, rapprochez-vous de votre pharmacien Giphar. Chaque pharmacie Giphar dispose d’un point conseils Libeoz, spécialiste de la location et de la vente de matériel médical pour l’autonomie et la mobilité. Plusieurs aides financières et dispositifs avantageux sont aussi prévus pour le financement des travaux d’aménagement du domicile des seniors. Soumises à certaines conditions d’attribution, ces aides favorisent le maintien à domicile des personnes âgées.

 

Sources :

https://www.pharmaciengiphar.com/seniors/maintien-domicile/seniors-conseils-pour-amenager-sa-cuisine

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/preserver-son-autonomie-s-informer-et-anticiper/amenager-son-logement-et-sequiper/amenager-son-logement

https://www.libeoz.fr/LBZ-01/10-cuisine-nutrition

 

À lire aussi

Seniors : comment aménager sa chambre ?


 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 10/11/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Aide à la personne
Garde d’enfant, ménage, jardinage… En France, plusieurs prestations à domicile sont proposées à des …
Le rôle de l'aidant
Le vieillissement et certaines maladies chroniques peuvent être à l’origine d’une perte d’autonomie …
L'aménagement de la chambre pour les personnes âgées
La chambre à coucher fait partie des pièces fréquemment utilisées par une personne âgée. En plus d’y…