Mobilité : plus on bouge, moins on chute !

Les conseils pour rester mobile

La solution miracle pour rester mobile ? Bouger le plus souvent possible. Petit aperçu de ce qu'il est possible et/ou conseillé de faire.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Une personne de plus de 65 ans sur trois tombe au moins une fois par an. Ces chutes, dont beaucoup surviennent à domicile, peuvent avoir de graves conséquences. Quelques conseils.

 

Prévention des chutes : 30 minutes d’activité physique par jour

On le sait, la sédentarité est la pire ennemie de la santé. À condition d’être régulières, toutes les pratiques sportives, y compris douces comme le Qi-gong, la gymnastique ou même le jardinage, suffisent à lutter contre la perte de masse musculaire et la diminution de l’équilibre. 30 minutes d’activité quotidienne (y compris prendre les escaliers, aller chercher le pain, promener le chien...) permettent de préserver la mobilité et de prévenir les chutes. La marche est un excellent choix car elle favorise non seulement l’endurance et les fonctions cardiorespiratoires mais elle permet aussi d’entretenir l’équilibre dynamique.


Si vous manquez de motivation, rejoignez un club ou une association. Le maintien des liens sociaux, tout comme l’activité intellectuelle, est tout aussi important pour entretenir la vigilance.
 

Soigner son alimentation

L’alimentation, c’est le carburant du corps et quand le corps manque de carburant, il a une fâcheuse tendance à caler, voire à tomber. Il est donc essentiel, à tout âge, et plus encore en vieillissant, d’adopter une alimentation équilibrée, composée d’aliments riches en protéines (viande, poisson, œuf, légumineuses) pour les muscles, en calcium (laitages, noix, tofu) et en vitamine D (poissons gras, choux, soja) pour les os. Pensez aussi à bien vous hydrater et à modérer votre consommation d’alcool et de tabac.
 

Surveiller sa santé

Fréquente avec l’âge, la baisse de la vue et de l’audition peut altérer la vigilance. Faites-les contrôler régulièrement. La prise de médicaments, certaines maladies chroniques (hypertension, ostéoporose, problèmes articulaires...) constituent également
des facteurs de risques. Parlez-en à votre médecin traitant ou à votre pharmacien.
 

Adapter son logement

Tapis qui glisse ou fait des plis, objets placés trop haut, meubles entravant le passage, câbles électriques..., nos intérieurs sont truffés de pièges. Faites-en un inventaire et débarrassez-vous des objets ou accessoires gênants. Renforcez votre éclairage et, au besoin, réorganisez les espaces pour faciliter la circulation. Des ateliers de prévention sont régulièrement proposés par les caisses de retraite, qui vous aideront à identifier les aménagements à risques.

 

S’équiper pour assurer son maintien à domicile

Lits relevables, barres de soutien, rampes d’accès, il existe aujourd’hui une multitude d’équipements pour faciliter le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie et réduire au maximum tout risque de chute. Des aides financières peuvent être accordées par l’État pour vous équiper. Demandez conseil à votre pharmacien, il vous aidera à évaluer vos besoins et à mettre en place les solutions adaptées.


 

Si vous vivez seul(e), gardez toujours à portée de main un téléphone ou une téléalarme (pendentif ou montre), reliée à un service de téléassistance.

 

Les ateliers équilibre 

Un article signé d’une équipe de l’INSERM le confirme : des programmes d’exercices ciblés permettent de réduire le risque de chute chez les plus de 65 ans mais aussi leur gravité. II s’agit là d’une preuve supplémentaire pour encourager les séniors à participer aux programmes d’exercices de prévention des chutes, sur le modèle des « ateliers équilibre ». Ces ateliers s’adressent aux plus de 60-65 ans et sont implantés dans la plupart des régions françaises.  

 

Capacity : un programme pour les personnes en institution

Même en institution, des exercices ciblés peuvent apporter une plus-value dans la prévention des chutes et sur la santé en général. C’est ce que démontre le programme Capacity, développé par Christophe Pinna, champion du monde de karaté et coach sportif. « L’objectif est de diminuer le risque de chute mais aussi de diminuer le sentiment de dépendance », explique Lionel Faccenda, responsable de la partie recherche du projet. Implanté dans quelques 42 EHPAD (Établissements d’Hébergements pour Personnes Âgées Dépendantes), Capacity s’organise autour de deux socles d’activités. Le premier comprend des ateliers qui visent l’amélioration de différentes composantes motrices et informationnelles. Le second implique des objectifs à plus long terme comme la participation à des olympiades, qui favorisent l’esprit d’équipe... et boostent la confiance en soi ! 

 

Taxi seniors : moins chère la course ! 

À Paris et en banlieue parisienne, une coopérative de taxi, Citizen mobility,  propose depuis 2011 un service réservé aux seniors de plus de 60 ans : des taxis partagés à prix cassé ! La facture peut ainsi être réduite de 50 à 80 %... Inédit en France et en Europe, ce service pourrait faire des émules, car le déplacement hors du domicile est un problème récurrent pour les personnes âgées qui ne savent pas ou plus conduire et pour qui emprunter les transports en commun relève souvent du parcours du combattant !

www.cityzencab.com

 

Respirez !

« Adopter une bonne respiration dans des situations stressantes est très important pour les personnes âgées », explique Lionel Faccenda, coordinateur du programme Capacity. Bien respirer permet notamment de devancer la panique éventuelle lorsqu’on fait une chute et que l’on ne parvient pas à se relever. Une attitude qui s’apprend et s’entretient !

 

À lire aussi

Comment bien vieillir chez soi ?

Maintien à domicile personnes âgées : en savoir plus sur notre site www.libeoz.fr

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 04/10/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

La sexualité des séniors
Un désir plus subtil, des préliminaires plus longs, des érections plus capricieuses… Avec l'âge, cer…
Le sport, un plus pour les seniors.
Le plus vieux marathonien du monde est âgé de 101 ans ! C’est la preuve qu’il n’y a pas d’âge pour s…
L'hydratation de la peau lutte contre les rides
Pour se protéger des rides, votre crème hydratante est votre meilleure alliée !