Comment préparer sa retraite ?

Préparation de la retraite

En France, les pensions des retraités sont financées par les cotisations des actifs. Il existe plusieurs régimes de retraite, qui obéissent à différentes règles. Allongement de la durée d’activité, recul de l’âge de départ à la retraite, hausse des cotisations… Ce système complexe est régulièrement modifié et il est parfois difficile de s’y retrouver.

Alors quand commencer à préparer sa retraite ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Comment se faire aider et auprès de quel organisme se renseigner pour préparer sa retraite ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Quand commencer à préparer sa retraite ?

Il est possible de commencer à préparer sa retraite dès son entrée dans la vie active. Mais de manière générale, les démarches se font plutôt autour de 50 ou 55 ans, quelques années avant le départ à la retraite.

 

À quel âge peut-on partir à la retraite ?

L’âge minimum pour partir à la retraite dépend de l’activité professionnelle exercée :

  • pour un salarié du secteur privé : l’âge légal est aujourd’hui fixé à 62 ans. Il est possible de prendre sa retraite avant, sous certaines conditions et dans certaines situations (carrière longue, handicap, incapacité permanente d’origine professionnelle, métier pénible…) ;

  • pour un fonctionnaire : 52 ans, 57 ans, 60 ans ou 62 ans… L’âge minimum de départ à la retraite varie selon son statut (fonctionnaire ou contractuel) et la nature de son emploi (sédentaire ou actif). Là aussi, un départ anticipé est parfois possible (carrière longue, incapacité permanente d’au moins 50 %, invalidité, parent d’un enfant atteint d’une invalidité, infirmité ou maladie incurable…) ;

 

Quelle que soit sa situation, il est recommandé de se renseigner sur les conditions de rachat de trimestres (pour ses années d’études supérieures, notamment).

 

À partir de quand commencer à se renseigner ?

Dès le début et tout au long de sa carrière, il est conseillé de conserver tous ses justificatifs d’activité : ses contrats de travail et ses bulletins de paie, ses justificatifs d’allocations chômage et d’indemnités maladie…

 

En parallèle, il est conseillé de créer son espace personnel sur le site de l’Assurance retraite du régime général de la Sécurité sociale (pour un salarié du secteur privé). Ce service en ligne permet d’obtenir régulièrement un « relevé de situation individuelle » (suivi des trimestres du parcours professionnel) et d’estimer le montant de sa retraite. Il permet également de demander sa retraite et le relevé de ses paiements, et de consulter le montant déclaré à l’administration fiscale.

 

Autre service en ligne, un compte retraite est accessible sur le site info-retraite. Pouvant être ouvert par toute personne active (salarié du secteur privé, indépendant, fonctionnaire ou chômeur), ce compte personnel permet d’estimer le montant de sa pension, selon son âge de départ à la retraite. Il donne accès aux coordonnées de toutes les caisses de retraite de base et complémentaires, et permet d’effectuer toutes les démarches liées à la demande de retraite.

 

Quelques années avant le départ à la retraite (vers 50 ou 55 ans, par exemple), il est recommandé de se rendre régulièrement sur son espace personnel, pour consulter son relevé de carrière. En plus d’estimer le montant de sa retraite, cela permet de vérifier et de signaler directement en ligne les erreurs et / ou les oublis. Il est enfin conseillé à ceux qui ne souhaitent pas s’arrêter complètement de travailler de se renseigner sur le cumul emploi-retraite, et sur la retraite progressive.

 

Le départ à la retraite : quelles démarches ?

La pension de retraite n’est pas versée automatiquement.

 

Une fois la date fixée (selon son secteur d’activité, le nombre de trimestres cotisés et les éventuels droits dans des régimes de retraite complémentaires), il faut faire sa demande de départ à la retraite en ligne :

  • pour un salarié du secteur privé : les démarches doivent être effectuées 4 à 6 mois avant la date de départ souhaitée. Il faut demander la liquidation de sa pension de retraite (la demande est transmise à l'Assurance retraite de la Sécurité sociale et à l’Agirc-Arrco), et prévenir son employeur ou Pôle emploi ;

  • pour un agent public : la demande de retraite doit être effectuée au moins 6 mois avant la date de départ souhaitée (pour un fonctionnaire). Les démarches dépendent du statut de l’agent public (fonctionnaire ou contractuel). Le fonctionnaire doit informer son employeur.

 

Plusieurs documents doivent être transmis au moment de la demande : pièce d’identité, relevé d’identité bancaire (RIB), notification de cessation d’activité, derniers avis d’imposition et derniers bulletins de soldes… Il est ensuite possible de suivre l’avancement de sa demande en ligne. Une fois le dossier traité et validé, le demandeur reçoit une notification, qui précise la date de départ de sa retraite et son montant. Le premier versement est effectué pendant le mois qui suit la date de départ à la retraite.

 

Comment partir à la retraite dans les meilleures conditions possibles ?

Si certains l’attendent depuis de nombreuses années, la retraite peut être une étape de vie difficile pour d’autres. Les revenus sont moins importants, et la condition physique et psychologique peut diminuer. Pour bien préparer sa retraite, il est donc indispensable d’anticiper ces problématiques et de mettre en place des solutions adaptées.

 

Se constituer des revenus complémentaires

Le montant de la pension de retraite est moins élevé que celui des derniers revenus d’activité (avec une différence plus ou moins importante selon le secteur). Pour un cadre, ce « taux de remplacement » se situe par exemple entre 40 et 60 %. Pour bien préparer son départ à la retraite, il est donc indispensable d’anticiper ce changement de situation financière.

 

Plusieurs solutions existent pour compléter ses revenus une fois à la retraite (et préparer sa retraite financièrement).

 

Parmi les placements financiers les plus adaptés, on retrouve :

  • l’investissement immobilier : acheter sa résidence principale plusieurs années avant son départ à la retraite est un bon moyen d’épargner. Il est conseillé de réaliser ce type d’acquisition le plus tôt possible, pour ne plus avoir à s’acquitter d’un loyer ou de mensualités de remboursement de crédit une fois à la retraite. La vente de sa résidence principale peut également engranger une importante plus-value (exonérée d’impôts et de prélèvements sociaux), et constituer un complément financier intéressant à la retraite. Réaliser plusieurs investissements immobiliers pendant sa vie active (acheter des biens pour les louer) peut aussi être un bon moyen de compléter ses revenus ;

  • l’assurance vie : produit particulièrement prisé en France, l’assurance vie permet d’épargner (de manière progressive ou ponctuelle), pour transmettre facilement un patrimoine ou pour compléter ses revenus à la retraite. La gestion de ce type de contrat est particulièrement souple. Les versements peuvent être ponctuels ou programmés, et tout ou partie du capital reste disponible sur simple demande. Les contrats d’assurance vie multisupports permettent de répartir les versements entre plusieurs supports (pour répondre aux besoins et aux objectifs de chacun) ;

  • le plan d’épargne retraite (PER) : accessible à tous, ce type de produit peut être alimenté par des versements ponctuels ou programmés. Souscrit à titre individuel ou avec son entreprise, il permet de se constituer un capital pour sa future retraite. Pendant la phase d’épargne, les versements peuvent être déduits du revenu imposable (dans la limite de certains plafonds). Si l’épargne est normalement bloquée jusqu’au départ à la retraite, un déblocage anticipé des fonds est possible pour financer l’achat de sa résidence principale. Le contrat est liquidé à la retraite, sous forme de rente viagère et / ou de capital (versé en une ou plusieurs fois).

 

Programmer des activités physiques et intellectuelles pour bien vieillir

Au moment du départ à la retraite, il est aussi important de se demander comment profiter de la meilleure qualité de vie possible en vieillissant (préparer sa retraite psychologiquement). Avec l’âge, les capacités physiques et intellectuelles ont en effet tendance à diminuer, et les interactions sociales peuvent se faire plus rares. Pour bien vieillir et profiter au maximum de sa retraite, il est essentiel de rester en bonne forme physique et mentale, et en bonne santé.

 

Pour se maintenir en forme, il est recommandé de :

  • adopter une alimentation saine et équilibrée : elle ne doit être ni trop grasse, ni trop sucrée, ni trop salée. Les repas doivent être variés, et comporter la bonne quantité de protéines, de lipides et de glucides. L’alimentation doit aussi apporter suffisamment de fibres, de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments, et contenir des antioxydants. Il est recommandé d’éviter au maximum les aliments industriels (transformés et ultra-transformés), et de limiter la consommation d’alcool (consommation modérée). Il faut enfin boire suffisamment d’eau, tout au long de la journée ;

  • pratiquer une activité physique ou sportive : bénéfique à tout âge, le sport aide à bien vieillir. Une activité physique régulière permet notamment de fortifier le système osseux (pour éviter l’ostéoporose), d’entretenir le système cardiovasculaire (pour limiter l’apparition des maladies cardiovasculaires) et de développer la masse musculaire (pour conserver force, souplesse et équilibre). Marche nordique, vélo, natation, danse ou yoga… De nombreux sports sont accessibles aux seniors ;

  • stimuler ses capacités intellectuelles : le cerveau doit être régulièrement sollicité et stimulé. Pour faire travailler ses capacités intellectuelles et conserver un esprit vif et connecté, il est par exemple possible de suivre des cours, d’apprendre un nouvel instrument de musique, de lire, de regarder des vidéos en ligne, de sortir avec des amis, s'investir dans une association ou d’entretenir des liens avec ses proches grâce aux réseaux sociaux.

 

Sources :

https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/actif/salarie/mes-demarches/preparer-retraite.html

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F17904

https://www.retraite.com/dossier-retraite/preparer-sa-retraite/

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/06/2022

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

La dépression des seniors
En France, on estime qu’entre 55 et 85 ans, près d’une personne sur 5 est en souffrance psychologiqu…
Cohabitation génération
Si elle existe depuis plusieurs années en France, la « cohabitation intergénérationnelle solidaire »…
Tout savoir sur la colocation entre seniors
Séduisant de plus en plus de seniors, la colocation est devenue une alternative intéressante à la ma…