Comment bien vieillir ?

Comment bien vieillir ?

Les personnes âgées représentent une partie importante de la population. Aujourd’hui, la préoccupation n’est plus de réussir à allonger sa durée de vie. Il s’agit plutôt de savoir comment profiter de la meilleure qualité de vie possible en vieillissant. Bien vieillir est l’objectif principal des seniors et de leur entourage.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Quelle est la définition du « bien vieillir » exactement ? Comment se maintenir en forme et en bonne santé après 60 ans ? Et quels aménagements prévoir pour rester chez soi le plus longtemps possible ?

 

Bien vieillir, qu’est-ce que cela signifie ?

Avec l’âge, les capacités physiques et mentales ont tendance à diminuer. La vue et l’ouïe baissent, les muscles et les os ne sont plus aussi solides qu’avant, la mémoire peut parfois jouer des tours… D’autre part, lorsqu’arrive le moment de la retraite, les interactions sociales ont en général tendance à se faire plus rares. Les activités peuvent devenir moins nombreuses et les sorties plus ponctuelles. Certaines personnes âgées peuvent ainsi rapidement souffrir de solitude et d’isolement.


Bien vieillir consiste à se maintenir en bonne forme physique et mentale, à conserver et développer ses compétences et à rester en bonne santé, notamment pour pouvoir continuer à mener une vie sociale riche et épanouie. Entretenir son corps et son esprit permet également de prévenir l’apparition d’une éventuelle perte d’autonomie, et de pouvoir continuer à vivre chez soi le plus longtemps possible. Selon ses capacités et ses besoins, le maintien à domicile de la personne âgée peut s’accompagner, ou non, d’une aide extérieure.

 

Comment se maintenir en forme et en bonne santé en vieillissant ?

Adopter une bonne hygiène de vie permet de rester en bonne santé à tout âge. Pour bien vieillir, il est encore plus important de maintenir une bonne alimentation (et une hydratation suffisante), de dormir suffisamment et de conserver un certain niveau d’activité physique et intellectuelle.

 

Surveiller son alimentation

Un excès de poids et une alimentation trop grasse, trop sucrée ou trop salée ont tendance à accélérer le vieillissement. Pour bien vieillir, il est donc essentiel d’adopter une alimentation saine et équilibrée, et de surveiller son poids et son IMC (Indice de Masse Corporelle).


Les besoins de la personne âgée ne sont pas exactement les mêmes qu’un adulte d’âge moyen. Son alimentation doit être variée, et comporter une quantité adaptée de protéines, de lipides et de glucides. Elle doit également apporter suffisamment de fibres, de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments (notamment du calcium, du fer, du magnésium…), et contenir suffisamment d’antioxydants. Elle doit inclure une quantité suffisante de fruits et légumes, de céréales, de légumes secs et de pain complet.


Le sucre et les mauvaises graisses doivent être limités. Certaines graisses (que l’on retrouve par exemple dans les fromages, le beurre, la viande, les poissons et les œufs) doivent en revanche toujours être fournies à l’organisme. Il est recommandé d’éviter au maximum les aliments industriels (transformés et ultra-transformés), et de limiter la consommation d’alcool (consommation modérée). Une hydratation suffisante doit enfin être maintenue, tout au long de la journée.


Aussi connu sous le nom de régime crétois, le régime méditerranéen est particulièrement adapté aux besoins des seniors. Il permet notamment de lutter contre l’apparition des maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Pour être certain de suivre le bon régime alimentaire, il est toujours conseillé de se rapprocher de son médecin traitant, ou de consulter un nutritionniste.

 

Bouger et faire du sport

Pour se maintenir en forme, il faut bouger ! Si ce conseil est valable à tout âge, il le devient encore plus lorsque les années passent. L’activité physique aide en effet à bien vieillir, en agissant à différents niveaux :

  • elle stimule le système immunitaire, et aide à prévenir l'apparition de nombreuses maladies ;

  • elle entretient le système cardio-vasculaire, et permet de limiter le développement de certaines maladies cardiovasculaires ;

  • elle fortifie le système osseux, et aide à prévenir l’apparition d’ostéoporose ;

  • elle développe la masse musculaire, pour conserver une force suffisante, maintenir un bon équilibre et suffisamment de coordination ;

  • elle entretient la souplesse et la flexibilité des membres, et permet de se sentir plus en forme au quotidien.

 

Plusieurs types d’activités sportives sont conseillés aux personnes âgées. Pratiquée régulièrement, la marche fait partie des sorties les plus faciles à réaliser (elle peut se pratiquer par tous les temps, seul ou accompagné, et à n’importe quel rythme). S’il profite d’une bonne condition physique, le senior peut également prévoir des séances de natation, de course à pied, de vélo, de danse, de gym douce ou encore de tennis. Ces activités d’endurance sont très complètes : elles permettent de faire travailler à la fois le cœur, les poumons, les muscles, les articulations et les os.


Lorsqu’il est pratiqué en salle ou en groupe, le sport aide également le senior à entretenir des relations sociales. Un besoin essentiel lorsque l’on vieillit, à ne surtout pas négliger.

 

Entretenir sa mémoire et ses capacités intellectuelles

Pour bien vieillir, le cerveau doit être stimulé au maximum, et de manière régulière. Fuir la routine, être curieux, proposer de nouveaux exercices à son cerveau… Cela permet de faire travailler ses capacités intellectuelles, pour conserver un esprit vif et rester connecté avec la réalité.


Plusieurs activités permettent de stimuler sa mémoire en s’amusant, de développer sa créativité ou d’apprendre de nouvelles choses. La personne âgée peut par exemple s’inscrire à des cours de dessin, de cuisine ou de poterie, apprendre un nouvel instrument de musique, ou encore faire du tricot… Enfin, s’il est bénéfique pour la santé physique, le sport l’est également pour la santé mentale.


Grâce à une infinité d’articles, de podcasts, d’images et de vidéos, Internet permet également d’apprendre de nouvelles choses, et de rester facilement au courant de l’actualité. Les jeux vidéos peuvent aussi favoriser la création de liens intergénérationnels (en jouant avec ses petits-enfants par exemple). Les réseaux sociaux sont enfin un bon moyen de garder contact avec ses proches.


Maintenir une vie sociale riche et épanouie aide également à bien vieillir. Pour cela, il est possible de programmer des sorties culturelles entre amis, de recevoir ses proches pour le diner, d’accompagner ses petits-enfants au cinéma ou au musée… En plus d’entretenir la curiosité, toutes ces activités présentent l’avantage d’être particulièrement divertissantes.

 

Surveiller sa santé

S’il est conseillé de programmer des examens médicaux réguliers tout au long de sa vie, certains deviennent particulièrement recommandés à partir d’un certain âge. L’objectif de ces examens est de déceler certaines maladies ou pathologies le plus tôt possible, pour pouvoir les prendre en charge rapidement avec un traitement adapté.


Plusieurs types d’examens peuvent être réalisés ou prescrits par le médecin traitant :

  • une prise de sang à jeun, pour mesurer notamment les taux de « bon » et « mauvais » cholestérol (HDL et LDL), et le taux de sucre dans le sang (glycémie) ;

  • la prise de la tension artérielle, pour vérifier si la personne âgée ne souffre pas d’hypertension ;

  • la mesure du tour de taille (mesure de la graisse abdominale), à prendre en compte pour mesurer le risque cardiovasculaire ;

  • une ostéodensitométrie chez les femmes ménopausées, pour mesurer la densité des os et repérer une éventuelle ostéoporose.


D’autres examens complémentaires sont à prévoir : un rendez-vous chez un dermatologue pour vérifier les grains de beauté, chez l’ophtalmologue pour contrôler la vue, chez un ORL pour s’assurer de la bonne qualité de l’ouïe… Plusieurs dépistages sont également organisés dans certaines pharmacies.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.


 

Comment continuer à vivre chez soi ?

Lorsque les capacités physiques et mentales de la personne âgée ne lui permettent plus de rester chez elle, une solution d’hébergement dans un lieu spécialisé ou une hospitalisation peuvent être envisagées. Mais si le senior est toujours capable de bien vivre à son domicile (seul ou avec de l’aide), la solution du maintien à domicile est en général privilégiée.


Pour bien vieillir à domicile, le logement doit souvent être adapté afin de répondre parfaitement aux besoins du senior. Plusieurs aménagements peuvent être envisagés :

  • débarrasser l’espace de tous les objets superflus (notamment au sol), enlever les tapis (pour éviter de trébucher sur leurs coins), remplacer les sols glissants par de la moquette ou par un revêtement anti-dérapant, s’assurer que la lumière fonctionne bien dans toutes les pièces, ranger les objets dangereux (outils, couteaux très tranchants, matériel de jardinage ou de bricolage…) ;

  • remplacer la baignoire par une douche à l’italienne (ou par une douche avec un receveur extra-plat), installer des barres de maintien près de la douche ou des WC, prévoir des tapis anti-dérapants dans la salle de bain et les autres pièces humides, opter pour des WC rehaussés et des robinets thermostatiques…


Continuer à vivre chez soi lorsque l’on vieillit est également l’occasion d’engager quelques travaux de rénovation, pour profiter de plus de confort au quotidien. Il peut s’agir de revoir l’isolation thermique du logement, d’installer des équipements connectés et des solutions domotiques, de rendre la cuisine plus ergonomique, ou encore de transformer une chambre d’enfant en chambre d’amis ou en bureau. Plusieurs aides permettent de financer une partie de ces travaux.

 

 

Lire aussi :

Bien vieillir avec les antioxydants

Bien vieillir : rencontre avec trois séniors actifs

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/04/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Les conseils pour rester mobile
La solution miracle pour rester mobile ? Bouger le plus souvent possible. Petit aperçu de ce qu'il e…
La sexualité des séniors
Un désir plus subtil, des préliminaires plus longs, des érections plus capricieuses… Avec l'âge, cer…
Le sport, un plus pour les seniors.
Le plus vieux marathonien du monde est âgé de 101 ans ! C’est la preuve qu’il n’y a pas d’âge pour s…