Canne de marche : comment choisir le bon modèle ?

Destinée à différents usages, la canne de marche est un dispositif médical qui permet d’assurer l’équilibre de son utilisateur. Utilisée de manière temporaire ou permanente, elle apporte un soutien indispensable aux personnes à mobilité réduite. Canne pliable ou avec un siège, anglaise ou tripode… Il existe plusieurs modèles de cannes de marche.


Alors comment choisir la canne la plus adaptée à ses besoins ? Quels sont les différents types de cannes proposées aujourd’hui sur le marché ? Où trouver une canne et quel est le prix de ce dispositif médical ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Qu’est-ce qu’une canne de marche ?

Objet de mode il y a encore quelques années, la canne est aujourd’hui principalement utilisée comme dispositif médical d’aide à la mobilité. Elle permet de compenser un trouble de l’équilibre ou de la marche, permanent ou passager. Sécurisante, son utilisation aide à prévenir le risque de chute lors des déplacements, à l’intérieur comme à l’extérieur. La canne permet de marcher de manière autonome, sans avoir besoin d’un appui ou de l’aide d’un tiers.
 

La canne peut être utilisée au quotidien et de manière durable, par les personnes âgées ou atteintes d’un handicap moteur léger (mais permanent). Elle offre en effet un soutien appréciable lorsque la marche devient plus difficile et plus risquée, et permet de soulager certaines douleurs articulaires et musculaires. Mais la canne peut également être utilisée de manière ponctuelle, suite à une blessure, une maladie ou une opération. La personne souffre d’une perte de mobilité temporaire au niveau d’un membre inférieur, et a besoin d’un appui supplémentaire pendant quelques jours, quelques semaines ou quelques mois. Certaines cannes et béquilles s’adressent enfin spécifiquement aux enfants qui souffrent de troubles de la motricité.
 

Moins encombrante qu’un déambulateur ou qu’un cadre de marche, la canne est également plus facile à utiliser qu’une chaise roulante. Mais elle ne peut supporter qu’un poids relativement faible. En effet, elle permet de transférer le poids du corps sur le poignet ou l’avant-bras, pour soulager l’appui sur la jambe faible. Elle n’est donc indiquée qu’en cas de handicap léger ou de déficit de la marche mineur.
 

Comment choisir le modèle de canne le plus adapté ?

Pour répondre à différents besoins et s’adapter à toutes les morphologies, plusieurs modèles de cannes sont aujourd’hui proposés sur le marché. Matériau, nombre de pieds, forme de la poignée… Comment choisir le modèle le plus adapté ?
 

Quel type de canne ?

Modèle le plus courant, la canne simple se présente sous la forme d’un simple bâton, équipé d’une poignée et d’un seul pied.
 

Comme son nom l’indique, la canne tripode ou quadripode comporte quant à elle trois ou quatre pieds, plus ou moins écartés. Elle offre plus de stabilité (et donc de sécurité) qu’une canne simple : la surface d’appui est élargie et ses multiples pieds l’empêchent en effet de déraper. Plus les pieds de la canne tripode (ou quadripode) sont écartés, plus le dispositif est stable. Ce modèle de canne de marche présente également l’avantage de tenir debout seul. Il reste néanmoins plus encombrant qu’une canne simple.
 

Aussi connue sous le nom de canne anglaise, la béquille offre un appui plus important qu’une canne simple. Elle est équipée d’un support pour l’avant-bras : le poids du corps est ainsi réparti à la fois sur le poignet et l’avant-bras. Si la canne avec appui antébrachial ressemble à une béquille, elle présente l’avantage supplémentaire d’être mobile au niveau du coude. Elle offre ainsi plus de souplesse et de sécurité dans les déplacements, tout en prévenant certaines douleurs au niveau des mains et des épaules.
 

Les personnes qui souffrent de troubles au niveau des poignets et des coudes peuvent enfin opter pour des béquilles axillaires. Proposant un soutien sous les aisselles, ce type de dispositif d’aide à la marche reste néanmoins peu utilisé en France.
 

Quel tube (ou fût) ?

Aussi appelé fût, le corps (ou tube) de la canne de marche peut être en bois, en métal, en plastique ou en fibre de carbone. Les fabricants proposent aujourd’hui plusieurs coloris, et de nombreux modèles de cannes fantaisies.
 

Avec un fût fixe, la hauteur de la canne est définitive. L’utilisateur doit donc choisir sa canne avec beaucoup d’attention (en se faisant notamment conseiller par un professionnel du secteur). 
 

Pour plus de modularité, certains bâtons sont télescopiques (pliants ou rétractables). Cela permet d’ajuster facilement la hauteur de la canne à son utilisateur (c’est toujours le cas pour les cannes anglaises, ou béquilles). Discrets et faciles à ranger, ces modèles sont souvent privilégiés par les personnes qui n’utilisent leur canne que de manière épisodique. La longueur de la canne se règle grâce à un système de clip en métal, ou à un système de vis (vissage et dévissage du bâton à la hauteur adaptée).
 

Quelle poignée ?

La canne simple peut être équipée de différents types de poignées. Pour une prise en main confortable et une utilisation facile, la poignée doit correspondre à la morphologie, aux préférences et aux déficiences de son utilisateur. Pour offrir un maximum de sécurité, il est également préférable qu’elle soit antidérapante. Il est enfin possible d’y ajouter un support en mousse, pour plus de confort.
 

Il peut s’agir d’une canne avec une poignée en T : classique, ce type de poignée offre un très bon appui. Élégants et polyvalents, les modèles équipés d’une poignée Derby (qui ressemble à une poignée en T) sont quant à eux destinés aux personnes n’ayant besoin que d’un support léger ou moyen. 
 

La canne peut également être équipée d’une poignée en arc de cercle (arrondie). Elle épouse bien la courbure de la paume, mais n’offre qu’un appui léger (à éviter en cas de surpoids ou d’arthrite).
 

La canne de marche peut enfin comporter une poignée anatomique (ou poignée « relax », pour droitier ou gaucher). Particulièrement confortable, elle est privilégiée par les personnes qui souffrent d’arthrite ou de problèmes articulaires.
 

Quel embout ?

Les cannes simples sont équipées d’un seul embout, alors que les cannes tripodes ou quadripodes en comportent trois ou quatre (un à chaque pied). Pour offrir une stabilité optimale, l’embout de la canne est recouvert de caoutchouc (antidérapant).
 

L’embout de la canne est en général droit. Mais il peut aussi être articulé : cela aide la canne à mieux épouser les différences de niveaux dans le sol. La canne peut également être équipée d’un embout spécial (embout étoile ou stabilisateur) : cela évite que la canne ne bascule lorsqu’elle est posée. Elle reste debout, alors même qu’elle n’est pas utilisée. 
 

Pour plus d’adhérence et de sécurité, il est enfin possible d’ajouter à la canne un embout renforcé. Quel que soit l’embout utilisé, il est recommandé de le changer dès les premiers signes d’usure (toujours prévoir des embouts de rechange). 
 

Quels accessoires ?

Pour plus de confort et de praticité, la canne peut être équipée de plusieurs accessoires :

  • une dragonne : pouvant être adaptée sur tous types de cannes, la dragonne permet de toujours avoir sa canne accrochée à la main. Cela permet de la garder à proximité, sans avoir à la poser pour faire autre chose. Sécurisant, cet accessoire simple évite également à la canne de tomber lorsque l’utilisateur la lâche. La dragonne permet enfin d’accrocher facilement la canne à une patère ou à un porte manteau ;

  • un accroche canne : petit et léger, l’accroche canne se présente sous la forme d’une pince. Cet accessoire se clipse facilement sur la canne de marche. Positionné sur le bord d’une table ou d’un plan de travail, son embout antidérapant permet ensuite de maintenir la canne en position verticale (debout). L’accroche canne évite ainsi que la canne ne glisse et ne tombe (cela évite à son utilisateur de se baisser pour la ramasser) ;

  • un porte canne : il permet de poser facilement la canne sur un déambulateur ou un fauteuil roulant ;

  • une poignée lampe de poche : cet accessoire ludique est idéal pour éclairer un environnement sombre (lorsq


    ue la canne est utilisée pendant la nuit, par exemple). 
     

Certaines cannes sont enfin équipées d’un siège pliant (qui se rabat pendant la marche). En plus de faciliter les déplacements en intérieur ou extérieur, elles permettent à l’utilisateur de profiter d’un véritable siège d’appoint, pour se reposer lorsqu’il ne marche pas.
 

Où se procurer une canne ?

Comme tous les autres dispositifs médicaux, les cannes sont proposées à la location et à la vente dans des magasins spécialisés. Cannes de marche simples ou cannes anglaises, personnalisées, décorées ou originales, fixes, pliantes ou téléscopiques, en métal, en bois ou en résine… Spécialiste du matériel médical pour l’autonomie et la mobilité, Libeoz propose de nombreux modèles de cannes.

Chaque pharmacie Giphar dispose d’un point conseils Libeoz. Pour en savoir plus sur les cannes et obtenir tous les conseils d’utilisation nécessaires, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre pharmacien. Ce dernier pourra également vous aider à choisir le modèle le plus adapté à vos besoins. 
 

Pour bénéficier d’un remboursement partiel du coût d’un dispositif médical, il est indispensable d’avoir une prescription de son médecin. Une partie du coût des cannes est en effet prise en charge par l’Assurance maladie (pour les cannes inscrites sur la LPP - liste des Produits et prestations de l’Assurance maladie).
 

Sources :

Libeoz.fr - Mobilité et transport

Ameli.fr - Prescription de dispositifs médicaux

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/10/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Symptômes et traitements de la perte de mémoire
Vous avez parfois du mal à mémoriser de nouvelles informations ? Vous oubliez certains évènements ? …
Déambulateur pour personne âgée
Dispositif médical d’assistance à la marche, le déambulateur apporte stabilité et soutien aux person…
Les conseils pour rester mobile
La solution miracle pour rester mobile ? Bouger le plus souvent possible. Petit aperçu de ce qu'il e…