Du côté des enfants : c'est par ici la sortie !

Du côté des enfants : c'est par ici la sortie !

Durant l’année, nos petits passent le plus clair de leur temps enfermés à la crèche ou à l’école. Quand ils s’en échappent, c’est pour jouer un peu dans la cour, avant de rentrer chez eux. Il est temps qu’ils prennent l’air !


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Des petits casaniers

En France, quatre enfants sur dix ne joueraient jamais dehors pendant la semaine(1). Un chiffre alarmant quand on sait que les problèmes liés à la sédentarité sont multiples (poids, myopie, troubles de l’attention, stress chronique) et que la nature est une source d’apprentissages irremplaçable.

 

Les bénéfices du plein air

Une étude norvégienne(2) a montré que l’exposition à un milieu naturel (jardin, forêt…) peut améliorer l’équilibre, la locomotion, l’agilité, l’endurance musculaire de l’enfant. Selon d’autres recherches(3), participer à des activités de plein air contribuerait à accroître leur autonomie, leur confiance en eux et le sens des responsabilités.

 

Quelques repères

Pour leur bien-être et leur santé, il est recommandé que les plus jeunes, jusqu’à 5 ans, soient actifs au moins trois heures par jour par le biais d’activités physiques et de jeux.

Les 6-11 ans doivent faire au moins une heure par jour d’activités physiques dynamiques et pratiquer un jour sur deux des activités renforçant les muscles, les os et améliorant la souplesse.

 

Myopie : sortir pour mieux voir

La myopie progresse partout dans le monde. Alors qu’en Europe près d’un jeune adulte de 25 à 29 ans sur deux est myope(4), en Asie, quelque huit lycéens sur dix en seraient victimes. Le manque d’exposition à la lumière naturelle a été mis en cause dans cette « épidémie ».

 

Une étude chinoise(5) a confirmé que quarante minutes de sortie quotidienne pourraient suffire à diminuer de 23 % les risques de développer une myopie chez les jeunes enfants. En fait, non seulement, la lumière aurait un effet bénéfique, mais aller à l’extérieur permettrait en outre de diminuer le temps passé devant les écrans, qui sollicitent une vision de près, autre facteur déterminant pour la myopie.
 

  Ma lecture futée

La Famille buissonnière. Découvertes & activités en connexion avec la nature de Marie Gervais, Delachaux et Niestlé, 2016.
Du jardin à la forêt en passant par les bords de mer, des activités nature à pratiquer en famille, afin de retrouver le chemin d’une vie en plein air, déconnectée des écrans.

 

Sources :
1. Santé publique France, 2015.
2. University of South-Eastern Norway, 2004.
3. Journal of Experiential Education, 2001, et American Institutes for Research, 2005.
4. Etude du King’s College de Londres, parue dans la revue Ophtalmology, 2015.
5. Journal of the American Medical Association (Jama), septembre 2015.

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/09/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Conseils pour la rentrée des classes
Le changement de rythme entre les vacances et la reprise de l'école n'est pas facile pour tous les e…
Peur de la séparation, les vacances : un moment privilégié pour expérimenter l’autonomie
Face à la peur de la séparation, les vacances sont l’occasion idéale pour aider les enfants à gagner…
Les dents de lait et les dents définitives
Réponses à toutes les questions que vous vous posez sur les dents ou futures dents de votre bébé !…