5 conseils pour un allaitement serein

Conseils allaitement

Si l’allaitement maternel est bénéfique au bébé, il l’est aussi pour la santé physique et mentale des mamans. Et devrait donc être une période durant laquelle les mamans prennent soin d’elles…


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Allaiter n’est pas bénéfique uniquement pour le bébé ! Maman a tout intérêt à tenter l’expérience, pour un retour de couches plus confortable : l’allaitement génère des contractions qui favorisent la rétractation de l’utérus, et engendre la production d’ocytocines.

 

Ces hormones, à l’effet antidépresseur idéal contre le baby-blues, contribuent à stopper les pertes de sang, limitant ainsi les risques d’anémie. Allaiter diminue aussi les risques de cancer du sein ou des ovaires(1). Plein d’avantages, donc. Alors, pour en bénéficier pleinement, on s’organise, car l’allaitement demande de l’énergie : il ne faut pas hésiter à prendre le temps nécessaire pour bien se reposer, à demander de l’aide à son conjoint, à la famille, aux amis…

« Certains compléments alimentaires spécial allaitement apportent les nutriments nécessaires pour éviter fatigue et carences. »
Anne C., pharmacien dans le Pas-de-Calais

 

Voici nos conseils pour allaiter sereinement :

 

1. S'informer

Un allaitement sans souci se prépare avant la naissance, surtout dans le cas d’un premier enfant : être informée permet de se préparer, et de réagir plus sereinement face aux petits tracas. Vous pouvez vous appuyer sur un coach en lactation (par exemple, via le site de l’Association française des consultants en lactation, consultants-lactation.org).

 

2. Bien se nourrir

Misez sur les aliments favorisant la lactation (amandes, fenouil, lentilles, châtaignes, quinoa, sarrasin…) ainsi que sur les poissons gras et les huiles (colza, chanvre) riches en oméga-3, pour que votre lait contienne les acides gras nécessaires à votre bébé. Et buvez beaucoup d’eau !

 

3. Eviter les douleurs

Soulagez les engorgements (accumulation de lait dans la glande mammaire) en faisant téter, ou par une douche chaude et un massage doux. Soignez les crevasses en utilisant de la crème à la lanoline. Vous pouvez, en prime, placer des coquilles d’allaitement, qui préserveront les mamelons du frottement des vêtements.
 

4. Chercher le confort

Équipez-vous pour que toutes les positions soient confortables, avec coussin d’allaitement, plaid, etc. Vous pouvez allaiter allongée, ce qui permet de mieux se détendre, et de créer moins de pression sur les endroits du corps irrités.

 

5. Protéger sa poitrine

Préservez-la avec un bon soutien-gorge, une peau hydratée, des exercices pour muscler le haut du corps, sans abuser des douches trop chaudes.

 


« J’ai du mal à boire de l’eau en quantité, mais j’adore les infusions. Alors je sirote toute la journée celles qui favorisent la lactation : fenouil, anis étoilé, verveine, chardon-marie, cumin… »
Chloé, 27 ans, Le Havre

 

Sources :

1.Organisation mondiale de la santé.

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/09/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Tout savoir sur les différentes positions d'allaitement
Mis en place pour quelques semaines ou plusieurs mois, l’allaitement maternel est bénéfique pour l’e…
Concilier travail et allaitement
Le lait maternel est l’aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques de bébé. La reprise du travai…
L'alimentation pendant l'allaitement
Pendant l'allaitement, l'alimentation du nourrisson dépend en partie de celle de sa mère. Que faut-i…