A quoi servent les Antioxydants ?

Connaissez-vous les antioxydants ?

Consommer des aliments riches en antioxydants peut contribuer à votre santé. Quels sont ces «boucliers» alimentaires qui ralentissent le travail des radicaux libres et nous font du bien? A quoi servent-ils ? Où les trouve-t-on ? Et, surtout, comment en consommer suffisamment ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Qu'est-ce que l'oxydation ? 

L’oxydation est un phénomène naturel lié à la présence de radicaux libres dans notre organisme. Ceux-ci altèrent nos cellules et peuvent causer, entre autres, le vieillissement accéléré de nos tissus. La bonne nouvelle, c’est que de nombreux aliments sont riches en antioxydants.

 

Les antioxydants, à quoi ça sert ?

Grâce aux polyphénols, aux isoflavones, aux vitamines A, C et E, à des minéraux comme le sélénium ou le zinc, ils ralentissent le travail des radicaux libres. Les fruits, les légumes mais aussi les herbes aromatiques et certaines épices sont les principales sources d’antioxydants.
Les antioxydants permettent de neutraliser les “radicaux libres”, des substances que nous produisons naturellement. Les radicaux libres sont nécessaires pour éliminer les bactéries et nous aider à lutter contre les infections.


Quand les antioxydants deviennent-ils néfastes ?

Lorsqu'ils sont produits en large excès et que les antioxydants ne parviennent plus à les éliminer. Leur surproduction entraîne alors des perturbations au niveau des cellules et des tissus et, à terme, favorise un vieillissement accéléré de l’organisme et des maladies comme le diabète, les cancers ou certaines affections cardio-vasculaires et neuro-dégénératives.


Où les trouve-t-on les antioxydants ?

Certains sont synthétisés par nos cellules. Ce sont des enzymes et des petites molécules antioxydantes. D’autres sont apportés par l’alimentation: vitamine E et C, béta-carotène, polyphénols… Et bien d’autres encore ! Ces nutriments se retrouvent principalement dans les fruits et légumes, les huiles végétales, le thé, mais aussi dans le vin et le chocolat.

  • Du côté des fruits, on remplira son panier de fraises, d’abricots, de framboises, de mûres ou de pruneaux.

  • Côté légumes, l’aubergine, l’artichaut, l’asperge, le poivron jaune mais aussi, en hiver, la betterave, le chou rouge ou le brocoli font partie des stars antioxydantes.

  • N’oubliez pas non plus les herbes aromatiques, comme le thym, la ciboulette, le persil, l’origan, et les épices comme le curcuma et le gingembre. Elles boosteront à la fois votre santé et le goût de vos plats.

 

Comment combler ses besoins en antioxydants ?

  • Mangez équilibré

  • Consommez quotidiennement vos 5 portions de fruits et légumes. Ne faites pas l’impasse sur les huiles végétales, le beurre, le poisson, la viande et les œufs.

  • Faites du sport

  • L’exercice physique modéré et régulier (2 à 3 fois par semaine) constitue en quelque sorte un “antioxydant indirect”, parce qu’il intensifie la synthèse des enzymes antioxydantes.

  • Fuyez l’excès de radicaux libres

  • Limitez les contacts avec les facteurs susceptibles d’entraîner une surproduction de radicaux libres, comme : 

  • Les rayons UV

  • La pollution atmosphérique

  • La fumée de cigarette


Compléments alimentaires et supplémentations : faut-il en prendre ?

Si vous êtes en bonne santé, une alimentation riche en antioxydants suffit à en combler vos besoins. Si vous ne pouvez momentanément pas y avoir accès, vous pouvez recourir à des compléments alimentaires, qui apportent des faibles doses d’antioxydants, similaires à celles présentes dans l’alimentation. Attention toutefois aux supplémentations, qui contiennent des doses fortes dites « pharmacologiques » et peuvent provoquer un effet inverse à celui escompté. Elles doivent donc être soigneusement encadrées et ne sont indiquées que dans certaines situations, si vous êtes atteint d’une maladie liée à une production accrue de radicaux libres, par exemple. Demandez d'abord conseil à votre pharmacien.

 

Un filon pour une bonne mine !

L’autre bonne nouvelle, c’est que certains de ces aliments antioxydants contribueront à la qualité de votre bronzage, tout en protégeant votre peau de l’oxydation provoquée par les UV. Mention spéciale aux carottes et aux abricots, riches en bêta-carotène, activateurs de mélanine, aux fraises et aux cerises, riches en vitamine C. Mais n’oubliez pas : dans tous les cas, une protection solaire reste de rigueur.


Se mettre aux jus

  • À base de fruits ou de légumes, les jus offrent un véritable concentré d’antioxydants.

  • Les fruits exotiques, comme l’ananas, la papaye ou la mangue, sont à la fois gourmands et sains.

  • Cet été, régalez-vous d’un combo melon-fraise et, toute l’année, d’un jus d’agrume quotidien, pamplemousse -orange, riche en vitamine C, d’un jus de carotte-pomme gingembre, ou tomate-céleri.

 

97,5 C'est la teneur en polyphénols totaux en mg dans 100g de fraises.

Source : La teneur moyenne généralement contenue dans les fruits est de 65,34 mg.

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/04/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi