SYNDROME SUDORIEN

Les symptômes et les traitements du syndrome sudorien
0 avis

Principaux champignons responsables de cette intoxication : Amanite tue-mouches (Amanita muscaria), Amanite panthère (Amanita pantherina), Inocybe de Patouillard (Inocybe patouillardii), Clitocybe blanc ivoire (Clitocybe dealbata), Mycène pure (Mycenapura).


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Toxine(s) en cause dans le syndrome sudorien

La L Muscarine : un acide aminé uniquement caractérisé dans les champignons (d'autres isomères existent mais sont moins actifs).

Toxicologie de ces molécules : effet parasympathomimétique (comme si on excitait le système nerveux parasympathique).

 

Syndrome sudorien : signes cliniques

Les troubles apparaissent très tôt (1 à 2 heures après l'ingestion) et n'entrainent pas la mort.

  • Sudation très importante;

  • Hypersécrétion salivaire;

  • Bradycardie avec baisse de tension et diminution du rythme cardiaque;

  • Nausées, vomissements, diarrhées;

  • Myosis (rétractation de la pupille);

  • Excitation cérébrale;

 

Traitement du syndrome sudorien

  • Par un parasympathomimétique (atropine, teinture de belladone) administré jusqu'à apparition d'une mydriase.

  • Réhydratation du malade.

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements du syndrome phalloïdien
Le « trio d'enfer » responsable de cette intoxication : L'amanite phalloïde (Amanita phalloides), l'…
Les symptômes et les traitements du syndrome pantherinien
Principaux champignons responsables de cette intoxication : Amanite panthère (Amanita pantherina), …
Les symptômes et les traitements du syndrome orellanien
Principaux champignons responsables de cette intoxication : Cortinaire couleur de Rocou (Cortinariu…