Sucre : préférez-le au naturel !

Le sucre au naturel

L’été, les étals débordent de fruits. Cuisinez-les en tartes, carpaccios, sorbets... pour céder à vos envies sucrées sans culpabiliser. Et profitez-en pour prendre de bonnes habitudes pour le reste de l’année.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Le sucre est une source d’énergie indispensable au bon fonctionnement de nos cellules, en particulier du cerveau et des muscles. Mais sucre ne rime pas forcément avec sucreries, bien au contraire !

 

Sucres, un peu, beaucoup, modérément...

Il existe deux catégories de sucres : les glucides simples – contenus dans les gâteaux, les bonbons, les sodas –, et les glucides complexes – présents dans les aliments riches en amidon, comme les féculents. Et, dommage pour les gourmands, ce sont plutôt ces derniers qu’il faut privilégier. L’apport en énergie des glucides simples est en effet de très, et trop, courte durée.

 

De plus, consommés en excès, ces sucres favorisent surpoids, caries, diabète, vieillissement prématuré des cellules, maladies cardiovasculaires et cancers. Faut-il alors se priver pour espérer vivre longtemps et en bonne santé ? Heureusement, non. Il existe plein d’astuces pour obtenir un goût sucré sans sucre ajouté ou presque.

 

Moins de sucre, plus de saveurs

Présents en quantité en été, les fruits sont parfaits pour faire le plein de vitamines et se faire plaisir en préservant sa ligne et sa santé. Frais, en salade, ou juste grillés au barbecue, les possibilités sont infinies. Et pas besoin de rajouter du sucre. Quelques feuilles de basilic ou de menthe, un filet de citron suffisent à relever le goût de vos fraises.

 

Le principe vaut aussi pour vos gâteaux. Pomme râpée ou en compote (non sucrée, cela va de soi), banane écrasée, purée de dattes, miel, sirop d’érable remplacent le sucre dans vos recettes. Et là encore, rien ne vous empêche d’ajouter vanille, amande, citron, ou épices pour apporter votre touche personnelle au mélange des saveurs.



5 % des apports énergétiques quotidiens, c’est le ratio de « sucres libres »(1) recommandé par l’OMS.


Comment réduire vos apports en sucres(2) ?

Choisissez bien vos boissons

Café ou thé sucré, sodas, jus de fruits regorgent de sucre. Préférez-leur une eau plate agrémentée de tranches de citron, de feuilles de menthe ou de tranches de concombre.

 

Cuisinez

Les plats préparés, mêmes salés, contiennent beaucoup de sucres cachés.

 

Lisez les étiquettes

Si les sucre, glucose, fructose, dextrose, saccharose… sont cités parmi les trois premiers ingrédients, c’est que le produit est trop sucré(3).


Notes
1. Sucres libres : sucres ajoutés aux aliments et aux boissons, ainsi que sucres naturellement présents dans le miel, les sirops, les jus de fruits et les concentrés de jus de fruits. 5 %, c’est l’équivalent de 25 g de sucre pour 2 000 calories, soit quatre fois moins que la consommation moyenne actuelle en France.
2. Source : solidarites-sante.gouv.fr
3. Source : www.federationdesdiabetiques.org

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/07/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Poser le diagnostic de la maladie cœliaque
Le diagnostic de la maladie cœliaque n’est pas toujours facile à poser. Plus connue sous le terme d’…
L'allergie au gluten
Réaction de défense de l’organisme, l’allergie au gluten survient juste après l’ingestion d’un alime…
Conseils pour choisir une huile et profiter des ses atouts santé
Pour une salade de crudités ou une cuisson à la poêle, les huiles alimentaires sont essentielles. Ol…