Apithérapie : quand le miel et les produits de la ruche aident à surmonter l’hiver

Zoom sur les produits de la ruche
1 avis

Les produits de la ruche constituent de puissants alliés contre les virus et autres affections saisonnières. Miel, gelée royale, pollen, propolis… Zoom sur les basiques à garder sous la main cet hiver.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/11/2018

Énergisant, antioxydant, antibactérien, le miel a tout bon

Star des aliments énergétiques, le miel regorge d’oligoéléments et de vitamines, en particulier du groupe B.  Cette richesse, associée à ses propriétés bactéricides et apaisantes, en fait un excellent remède contre les maux de gorge et les états grippaux. Il contribue aussi efficacement à la fixation du calcium et du magnésium, lorsqu’il est associé à des produits laitiers, par exemple.


Miel, comment le choisir ?

Tous les miels n’ont pas les mêmes vertus. S’agissant de la sphère ORL, les plus efficaces sont les miels d’acacia, de pin ou de sapin. Quel que soit votre choix, préférez un miel bio, et évitez de le chauffer pour préserver ses vitamines. En cas de toux ou d’irritation de la gorge, les pastilles et gommes à base de miel permettent de bénéficier au mieux de ses propriétés apaisantes.

 

Propolis, l’antibiotique au naturel

Savant mélange de résines végétales, de salive et de cire, la propolis est utilisée par les abeilles pour désinfecter la ruche. Fortement concentrée en huiles essentielles et en acide benzoïque, elle s’apparente à un véritable antibiotique naturel. Elle est donc idéale pour lutter contre la prolifération des germes, virus et bactéries responsables des affections de l’appareil respiratoire et de la sphère ORL.

 

Propolis, quelle posologie ?

La propolis peut être prise à titre préventif, à l’état naturel ou sous forme d’ampoules ou de gélules, en cure d’une à deux semaines. En cas de maux de gorge déclarés, les présentations en gommes à mâcher, pastilles à sucer, sprays, sirops ou gargarismes permettent un soulagement rapide de la douleur. Les sprays nasaux aident efficacement au désencombrement des voies respiratoires.

 

Pollen, de l’énergie en pelote  

Destiné à l’alimentation des abeilles, le pollen est un concentré de protéines. Riche en sélénium, acides aminés, vitamines B et oligoéléments, c’est un complément alimentaire idéal pour renforcer les défenses immunitaires, réguler le système nerveux et lutter contre la fatigue. Indiqué en cure en début d’automne ou à la fin de l’hiver, le pollen peut se consommer frais ou sec. Il est conseillé de ne pas excéder 40 g par jour.

 

Gelée royale, secret de longévité des reines

Secrétée par les abeilles ouvrières pour nourrir leur souveraine, la gelée royale est un met précieux, riche en vitamines, oligo-éléments, minéraux, acides aminés et acides gras essentiels. Chaque ruche n’en produit pas plus de 300 grammes par an. Indiquée en cas d’anémie et de fatigue, la gelée royale participe également à réguler la production d’adrénaline et de mélatonine, luttant contre les états dépressifs, courants en saison froide, ou le surmenage.

 

Gelée royale, quelle présentation ?

Outre son goût amer, la gelée royale peut être difficile à assimiler par les estomacs délicats. L’alternative consiste alors à la consommer sous forme de gélules ou d’ampoules. Certaines formulations lui associent du ginseng ou de l’acérola pour ajouter encore à l’effet booster antifatigue. À prendre en cure de quelques semaines.

 

Cire d’abeille, l’arme anti-sécheresse

La cire d’abeille possède des vertus protectrices indéniables. C’est pourquoi elle est fréquemment utilisée en dermatologie, notamment dans les produits destinés à lutter contre les agressions du froid hivernal, tels que les baumes à lèvres, les crèmes pour les mains ou le visage.

 

Produits de la ruche : des précautions s’imposent

La consommation de produits de la ruche ou de leurs dérivés, y compris le miel, est totalement proscrite aux bébés de moins de 1 an. Elle est également déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux jeunes enfants, diabétiques et sujets allergiques.

 

Sources

Centre d'études techniques apicoles de Moselle - Lorraine

Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses)
Sciences et avenir

À lire aussi

En direct de la ruche : le miel, aliment sacré

Les bienfaits de la gelée royale
Produits de la ruche : passez à l'apithérapie


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/11/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Lutter contre la fatigue en hiver
Manque de sommeil, changement d'heure, alimentation déséquilibrée ou surmenage… Apprenez à vous repo…
Les bienfaits des produits de la ruche
Boucliers immunitaires, les produits de la ruche sont parfaits pour prévenir les virus et autres mau…
Les bienfaits de la prétox avant les repas de fêtes
Mieux vaut prévenir que guérir. Le concept de prétox prend l’adage au pied de la lettre. Sous ce ter…