Maladies cardiovasculaires : la prévention par l'alimentation

Prévenir les maladies cardiovasculaires par l'alimentation

Quels que soient les facteurs de risques dépistés (excès de cholestérol, diabète, hypertension artérielle, surpoids), la prévention des maladies cardiovasculaires passe par une alimentation saine, dont le prototype est le régime méditerranéen.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Maladies cardiovasculaires : les aliments conseillés

Les aliments conseillés sont :

  • Les huiles d’olive, de colza ou de noix. L’huile d’olive est équilibrée et peut aussi être utilisée seule, ou mélangée 50/50 avec de l’huile de colza.

  • Le poisson (3 fois par semaine), sous toutes ses formes (frais, surgelé,en boîte, d’élevage).

  • Les volailles en évitant la peau. Les oeufs sans dépasser 6 par semaine.

  • Les fruits, légumes et légumineuses à volonté (5 portions par jourau minimum).

  • Le pain complet ou multi-céréales, les céréales complètes ou semi-complètes (riz, couscous, etc.). Les pâtes complètes ou non sont cuites al-dente.

  • Les épices (dont le curcuma et le poivre noir), et les aromates (toutes les herbes de Provence, l’ail, les échalotes, les oignons).

  • Le chocolat noir (>70 % de cacao) en petites quantités (1 à 2 carrés par jour),.

  • Le café (maximum 3 par jour).

  • Le thé dont le thé vert.

  • Les fruits à coques non salés (noix, noisettes, noix de pécan, etc.).

  • Le vin rouge et sans dépasser 1 à 2 verres par occasion pour les femmes et 1 à 3 verres pour les hommes (jamais tous les jours).

 

Maladies cardiovasculaires : les aliments déconseillés

Les aliments à éviter sont :

  • Les graisses industrielles (trans ou hydrogénées).

  • Les fritures (frites, chips, pop-corn, etc.).

  • Les boissons sucrées (limonades, sodas, etc.).

  • Le sel qui doit être au minimum (attention aux plats cuisinés).

  • Les plats préparés surgelés ou non.

  • Les autres aliments sont à consommer de manière modérée.

 

Pour en savoir plus ou connaître les pharmacies GIPHAR proposant le dépistage des maladies cardiovasculaires, suivez ce lien : [www.depistage-officine.com]

 

À lire aussi

Alimentation : quelques repères de consommation

Comment équilibrer l'alimentation de son enfant ?

 

Source

Publié avec l'aimable autorisation du Collectif des Groupements de Pharmaciens

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2015

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
14 avis

Voir aussi

L'index glycémique des aliments
Bien maîtriser son alimentation avec l'index glycémique. Derrière ce terme se cache en fait une noti…
Que manger en cas de diabète de type 2 ?
Le diabète non insulinodépendant (ou de type 2) concerne 90% des personnes diabétiques ce qui représ…
Que manger en cas de diabète de type 1 ?
Le diabète insulinodépendant (ou de type 1) se caractérise par une absence de sécrétion d’insuline. …