Dépistage et suivi du diabète en pharmacie

 

Votre pharmacien Giphar vous propose des dépistages du diabète directement dans votre pharmacie !

 

Face au diabète, votre pharmacien Giphar s'engage !

Il peut vous aider à évaluer votre prédisposition au diabète à l'aide d'un questionnaire en ligne réalisé en quelques minutes.

 

Qu'est-ce que le diabète ?


Le diabète est une maladie chronique qui concerne plus de 3,7 millions de personnes(1).  Maladie longtemps silencieuse, elle est très souvent asymptomatique.

Le diabète est caractérisé par une augmentation de la glycémie (concentration de glucose dans le sang) qui va entraîner au fil des années, si on ne le soigne pas, des complications au niveau de certains organes (yeux, reins, nerfs, coeur et artères, organes sexuels) et au niveau des extrémités (pieds).

 

Son traitement consiste à compenser ce trouble par une médication ou des auto-injections d’insuline après contrôle de la glycémie. Bien que simples, ces opérations appellent au respect de règles précises. Votre pharmacien se tient à votre disposition pour vous guider dans le choix de votre lecteur de glycémie ou vous présenter les techniques d’injection lors d’entretiens personnalisés. Pour en bénéficier, prenez rendez-vous dans votre officine.

 

Il existe deux sortes de diabète : le diabète de type 1 et celui de type 2.

Dans le cas du diabète de type 1, il s’agit d’une raréfaction, le plus souvent progressive, de la production d’insuline par le pancréas. Cette hormone doit donc être apportée à l’organisme sous la forme d’injections.

Dans le cas du diabète de type 2, le corps développe une résistance à l’insuline, qui peine alors à venir à bout de ses tâches.

 

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui représente 10 % des cas. Ses causes sont encore mal connues. Le diabète de type 2 représente en revanche 90 % des cas.

 

Diabète de type 2 – Les facteurs de risques(2)


On distingue sept facteurs de risques principaux pour le diabète de type 2 :

  • L’âge : plus de 45 ans.

  • Le surpoids.

  • La sédentarité.

  • Les antécédents de diabète gestationnel.

  • Un accouchement d’un enfant de plus de 4,5 kg ou une grossesse avec un retard de croissance.

  • Les antécédents familiaux.

  • Une glycémie à jeun comprise entre 1,10 g/l et 1,26 g/l.
     

Comment savoir si on est diabétique ?


Si une prise de sang reste incontournable, il existe d'autres possibilités pour réaliser un dépistage du diabète.
Votre pharmacien Giphar vous propose de réaliser un test rapide et simple du diabète directement en pharmacie.

 

Pour qui ?


A partir de 45/50 ans et pour les personnes présentant des symptômes qui peuvent faire suspecter un diabète (soif excessive, besoin très fréquent d’uriner, par exemple).

Mais surtout celles qui ont des facteurs de risque de diabète ou de maladies cardiovasculaires, comme un surpoids, des antécédents de diabète dans la famille, un excès de cholestérol, de l’hypertension, du tabagisme…
 

700 000 personnes non diagnostiquées du diabète(2), et vous ?
 

Comment est effectué le dépistage du diabète en pharmacie ?


Par un test de glycémie : votre pharmacien prélève une goutte de sang du bout de votre doigt et la dépose sur une petite bandelette.


Puis, il introduit celle-ci dans un lecteur de glucose. Le résultat s'affiche en quelques secondes. Selon les recommandations de l'HAS, un diabète est avéré lorsque la glycémie est supérieure ou égale à 1,26 g/l à jeun ou 2 g/l à tout moment. Votre pharmacien vous conseillera alors de prendre rendez-vous avec un médecin.
Ce test est rapide et indolore.


"Certains patients qu’on a dépistés et qu’on a dirigés vers un médecin se sont retrouvés avec un traitement alors qu’ils n’avaient aucun symptôme. Cela nous a permis de prendre en avance leur diabète et de prévenir les conséquences.
Aurélie Poincelet, pharmacie des Alouettes (85).

 

Diabète : savoir pour agir


Fortement impliqués dans la prévention et la détection du diabète, les pharmaciens Giphar se tiennent à votre disposition pour un dépistage précoce. Réalisé sur la base d’un questionnaire ou d’un test glycémique, cet examen est essentiel pour permettre une prise en charge rapide de la maladie et réduire au maximum les risques de complication.

 

Si le test rapide d’orientation diagnostique s’avère positif, votre pharmacien vous orientera dans le parcours de soins (médecin généraliste, laboratoire de biologie médicale) et vous donnera les clés pour comprendre la pathologie et suivre le traitement prescrit par votre médecin. Car s’il ne se guérit pas encore, le diabète se traite très bien.

 

Les 4 piliers de la prévention et de la prise en charge du diabète


1. L’alimentation
Une alimentation équilibrée, ni trop grasse ni trop salée ou sucrée, sans grignotage… est la clé du maintien d’une glycémie normale.
 

2. L’activité physique
La pratique d’une activité physique, régulière et adaptée, limite la prise de poids, diminue la masse graisseuse, responsable de l’insulinorésistance, et améliore la sensibilité de l’organisme à l’insuline.
 

3. Un traitement adapté
Plusieurs types de traitements antidiabétiques, oraux ou injectables, sont proposés pour améliorer la sensibilité du corps à l’insuline, corriger les défauts de sécrétion, favoriser l’élimination du sucre par l’urine ou encore fournir de l’insuline à l’organisme s’il n’en produit pas. Votre pharmacien vous accompagne dans la bonne observance de ces traitements et la limitation de l’apparition des effets indésirables.
 

4. L’autosurveillance
Contrôler régulièrement sa glycémie est essentiel pour vérifier les effets des traitements et, si besoin, faire les ajustements nécessaires. Indispensable voire vital pour certains, peu recommandé pour d’autres. Demandez conseil à votre médecin.
 

Un suivi global :  8 entretiens pour vous aider à mieux vivre avec votre diabète


Entretien d'initation

Pour comprendre le diabète, les enjeux de sa surveillance et de l’observance du traitement.

 

Jusqu’à 7 entretiens thématiques dans l’année

  • Auto-surveillance du diabète : choisir et apprendre à utiliser votre lecteur de glycémie.

  • Hyperglycémie : présentation des signes évocateurs, des facteurs déclencheurs et de la conduite à tenir.

  • Hypoglycémie : présentation des signes évocateurs, des facteurs déclencheurs et de la conduite à tenir.

  • Techniques d’injection : explication des bonnes pratiques.

  • Activités physiques : présentation des bénéfices, aide au choix des activités…

  • Vie pratique : nutrition, abandon des conduites à risque…

  • Soins du corps : soins des pieds, traitement des infections cutanées…

 

Verbatim patient :
« En me découvrant diabétique, je me suis vue condamnée à renoncer à une vie normale. Mon pharmacien a été un vrai coach. Étape après étape, il m’a appris à apprivoiser ma maladie au quotidien. » Mireille, 28ans, Draguignan.

 

Face au diabète, votre pharmacien est à vos côtés. Il peut vous aider à évaluer votre prédisposition au diabète. Demandez-lui conseil. 


 

 

 

Pour aller plus loin, lire les articles:
Comment bien mesurer sa glycémie ?

Diabète : mieux le comprendre pour mieux le combattre
 

(1) Santé Publique France, 27-28 novembre 2017
(2) www.solidarites-sante.gouv.fr et www.eurekasante.vidal.fr
(3) www.federationdesdiabetiques.org