Vaccination contre la grippe en pharmacie : l’essentiel à savoir

Vaccination contre la grippe en pharmacie : toutes les infos

La vaccination contre la grippe en pharmacie est désormais possible. Une opportunité pour une grande partie de la population…


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Au cours de ces deux dernières années, c’est près d’un million de Français(1) qui ont profité de cette nouvelle opportunité : votre pharmacien peut désormais vous administrer le vaccin contre la grippe saisonnière, directement dans son officine.

Etes-vous concerné ? Combien coûte la vaccination contre la grippe en pharmacie ? Quand faut-il se faire vacciner ?

Toutes les réponses.

Grippe saisonnière : votre pharmacien vous vaccine

L’expérimentation a commencé il y a deux ans, dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. Le succès de ce nouveau dispositif permettant aux Français de se faire vacciner contre la grippe par leur pharmacien est au rendez-vous. Le 25 avril 2019, le dispositif est alors étendu à l’échelle nationale : les pouvoirs publics autorisent les pharmacies à administrer le vaccin sur tout le territoire.

Êtes-vous concerné ?

En application de l’article 59 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, le nouvel article L5125-1-1 A du Code de la Santé Publique autorise votre pharmacien à vous administrer le vaccin antigrippal, à certaines conditions.
Pour bénéficier de ce dispositif, vous devez remplir les critères suivants :

- Etre majeur.

- Compter parmi les catégories d’individus ciblés par les recommandations vaccinales en vigueur.

- Ne présenter aucun antécédent de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure.

 

A noter : dans ce cas de figure, votre pharmacien vous oriente vers votre médecin traitant. A noter : le dispositif est ouvert dans les mêmes conditions pour le primo-vaccinant et pour l’individu qui a déjà été vacciné contre la grippe.

Comment se déroule la vaccination en pharmacie ?

Le processus est strictement encadré par la loi. Notamment :

- Votre pharmacien inscrit à l’Ordre, titulaire ou adjoint d’officine, est autorisé à vous vacciner à condition d’avoir été dûment formé sur les plans théorique et pratique. Une déclaration préalable est enregistrée auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS) compétente, qui vérifie le bon respect des obligations de formation. A noter : l’étudiant en pharmacie ne peut en aucun cas administrer de vaccin.

- L’officine doit disposer d’un espace clos et sécurisé, d’un équipement adapté pour procéder à l’injection dans de bonnes conditions de confort (siège et table) et de sécurité (point d’eau ou solutions hydro-alcooliques à disposition).

- Le vaccin administré est enregistré par votre pharmacien eu égard aux exigences de traçabilité.

 

L’acte est réalisé dans les conditions suivantes :

1. Vous recevez votre bon de prise en charge à l’occasion du lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière – à condition d’être concerné. Que vous soyez ou non primo-vaccinant, ce bon vous permet de vous rendre directement dans votre pharmacie sans prescription préalable par votre médecin traitant.

2. Vous vous rendez dans votre pharmacie. Lors d’un entretien pré-vaccinal, votre pharmacien s’assure que vous êtes concerné par la vaccination et que vous ne présentez pas d’antécédent allergène. Le cas échéant, vous êtes redirigé vers votre médecin.

3. Votre pharmacien procède à l’injection.

4. La vaccination est inscrite dans votre carnet de santé.

Vaccination contre la grippe en pharmacie : à quel prix ?

Il faut bien distinguer le vaccin antigrippal à proprement parlé de l’injection.

 

- Le vaccin antigrippal est gratuit. Vous entrez dans le champ des recommandations concernant la vaccination contre la grippe saisonnière ? Votre assurance maladie vous envoie automatiquement un bon de prise en charge au moment du lancement de la campagne – au mois d’octobre, en général. Muni de ce bon de prise en charge, vous vous rendez directement dans votre pharmacie. Le vaccin contre la grippe saisonnière vous est délivré gratuitement. Attention : si vous n’entrez pas dans le champ des recommandations, le vaccin antigrippal n’est pas pris en charge par votre assurance maladie. Comptez une dizaine d’euros environ.

- L’injection n’est pas gratuite, sauf cas particulier – affection de longue durée ouvrant droit à une prise en charge à 100%. En revanche, vous bénéficiez de la prise en charge par votre assurance maladie dans les conditions classiques. La convention pharmaceutique fixe les tarifs pratiqués par les pharmaciens pour l’acte de vaccination. Cette rémunération spécifique n’est pas encore connue à ce jour.

Vaccin antigrippal : les recommandations

Certains individus fragiles sont particulièrement exposés et sensibles au virus de la grippe. Cette maladie provoque un état affaibli, peut entraîner des complications – pneumonie, aggravation d’une maladie chronique… – et peut s’avérer mortelle – 13 000 décès en 2017(2).

Dans ce contexte, les pouvoirs publics mettent chaque année en place une campagne de sensibilisation à la vaccination contre la grippe saisonnière. Le vaccin antigrippal est en effet le meilleur moyen de prévenir le risque de contracter la maladie, mais aussi de minimiser les complications et de réduire la transmission du virus.

 

A noter néanmoins, que tout le monde n’est pas concerné. Découvrez dans quelle mesure vous avez intérêt à vous rapprocher de votre pharmacien pour vous vacciner contre la grippe.

La campagne 2019-2020

La campagne de vaccination 2019-2020 n’a pas encore débuté. En règle générale, il faut attendre le mois d’octobre.

 

A noter : pour l’année 2018-2019, la campagne a débuté le 06 octobre 2018. C’est à ce moment-là que la communication a commencé en vue de sensibiliser les populations à risque. C’est également à partir de cette date que les personnes concernées ont reçu leur bon de prise en charge.

 

A savoir :

- Les virus mutent au fil du temps. Dans ces conditions, un nouveau vaccin, adapté au nouveau virus, est prévu pour chaque nouvelle épidémie annuelle.

- La vaccination, pour les personnes concernées, doit intervenir à une fréquence annuelle. Contrairement à d’autres vaccins, le vaccin contre la grippe n’est valable que pour une année.

- Il est recommandé de se faire vacciner au début de l’automne. A cette période de l’année, les virus ne sont pas encore en circulation : vous prévenez à temps la contraction de la maladie.

- Comptez un délai d’environ 15 jours entre l’injection et la protection contre la grippe saisonnière – le temps que votre système immunitaire réagisse.

Les personnes à risque

Sont particulièrement exposées aux risques liés au virus de la grippe les personnes suivantes(3) :

- Personnes âgées de 65 ans et plus.

- Femmes enceintes, quel que soit le stade de grossesse.

- Patients souffrant de certaines maladies chroniques – asthme, diabète, mucoviscidose…

- Personnes obèses.

- Personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ou dans un établissement médico-social d’hébergement.

- L’entourage proche des nourrissons de moins de 6 mois qui présentent un facteur de risque de grippe grave – prématurité, déficit immunitaire congénital…

- Professionnels de santé.

- Professionnels en contact avec des individus à risque.

- Personnel naviguant – bateaux de croisière et avions.

- Guides de voyage.

 

L’ensemble de ces personnes peut se faire vacciner contre la grippe directement en pharmacie.

 

Attention : le pharmacien n’est pas autorisé à vacciner un mineur.

 

Vous avez plus de 65 ans ou vous souffrez d’une maladie chronique ? En principe, vous êtes destinataire d’un bon de prise en charge. Ce document vous permet de vous rendre directement en pharmacie, et de bénéficier d’une prise en charge à 100% du prix du vaccin contre la grippe saisonnière. Vous vous acquittez uniquement du tarif de l’injection réalisée par votre pharmacien.

 

Vous êtes enceinte, obèse ou en contact avec un nourrisson exposé ? A défaut de recevoir votre bon de prise en charge par l’assurance maladie, ce document peut vous être délivré par votre pharmacien – ou votre sage-femme ou médecin. Vous êtes pris en charge dans les mêmes conditions que précédemment.

 

Vous avez moins de 18 ans ? Vous devez obligatoirement obtenir une prescription préalable de votre médecin. Votre pharmacien vous délivre le vaccin gratuitement.

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/06/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Le carnet de vaccination, important surtout à l'étranger !
Carnet de vaccination international : intérêt et conditions d’obtention
Liste des vaccins pour partir en vacances
A quoi faut-il penser lorsque l'on part en vacances ? Quels vaccins faut-il faire avant un voyage à …
Vrai-faux sur les vaccins obligatoires
Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour tous les enfants de moins de deux ans…