Le recyclage des médicaments : comment ça marche ?

recyclage des médicaments

Depuis 2007, l’association de loi 1901 Cyclamed a mis en place le tri et le recyclage des médicaments en France. Un geste citoyen d’une grande simplicité, qui participe à la protection du foyer et de l’environnement. Comment les recycler ? Quels produits sont concernés ? On vous explique tout !


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Important : Pendant la période de confinement, n'apportez pas vos médicaments périmés ou non utilisés en pharmacie. Conservez-les chez vous, hors de portée des enfants. Vous pourrez les apporter en pharmacie une fois le confinement terminé.
 

Pourquoi procéder au recyclage des médicaments ?


Recycler ses médicaments, c’est devenu un réflexe pour beaucoup de Français ! Derrière cette démarche, deux intérêts majeurs : protéger sa famille, et protéger l’environnement.


Protéger sa famille

Plus il y a de médicaments dans la maison, plus le risque qu’un enfant ou qu’une personne âgée les prennent par erreur est élevé. Sans même parler des médicaments qui ne sont plus dans leur boite avec leur notice, une erreur est vite arrivée : on confond les médicaments entre eux, ou on se trompe sur la posologie. Aussi, faire le tri régulièrement vous évitera de prendre des médicaments périmés. Pour toutes ces raisons, ramener régulièrement les médicaments dont la date d'utilisation est dépassée ou non-utilisés à la pharmacie améliore la sécurité de votre foyer.

Protéger l’environnement et la santé publique

Pourquoi il ne faut pas jeter les médicaments à la poubelle ? Les médicaments contiennent des substances qui peuvent être polluantes. Encore aujourd’hui, certaines personnes jettent leurs médicaments périmés ou dont ils n’ont plus l’utilité dans les toilettes. Les stations d’épuration n’étant pas faites pour retirer ce type de substances, les médicaments peuvent contaminer l’eau du robinet. Des études récentes montraient encore des traces de médicaments dans l’eau du robinet, consommée telle quelle par des milliers de personne chaque jour.

 

De plus, lorsque les médicaments sont jetés avec les ordures ménagères, ils peuvent avoir deux destinations : être incinérés, ou déposés en décharge en attendant d’être traités. Si la décharge est mal protégée, les médicaments peuvent être en contact avec le sol et imprégner les nappes phréatiques, polluant l’environnement et les eaux alentours.

 

Quels sont les médicaments recyclables ?

Vous avez décidé de vous lancer dans le tri de votre pharmacie ? C’est parfait ! Seulement voilà, avec certains produits, le doute subsiste… Le recyclage des ampoules, des plaquettes de pilules ou des médicaments périmés est-il possible ? Quels sont ceux qui font partie des produits pris en charge par le dispositif Cyclamed ? Voici la liste des produits admis et non admis :

Les médicaments collectés :

  • Les comprimés

  • Les bouteilles de sirop

  • Les ampoules

  • Les aérosols, spray et inhalateurs

  • Les pommades, crèmes, gels en tube et en pot

Les produits non collectés :

  • Les produits vétérinaires ·

  • Les produits chimiques

  • Les compléments alimentaires et dispositifs médicaux

  • Les lunettes et prothèses

  • Les thermomètres

  • Les produits cosmétiques

  • Les radiographies

  • Les aiguilles et seringues usagées

 

Pour cette dernière catégorie, les seringues et aiguilles utilisées par le patient pour se soigner doivent être disposées dans une boîte à aiguilles (DASRI), sécurisée et inviolable. Ce type de boîte est distribué gratuitement en pharmacie.
 

Où et comment apporter les médicaments à recycler ?

Une fois vos médicaments triés, il vous reste encore deux petites étapes à accomplir. Tout d’abord, vous pouvez retirer les médicaments de leur boîte en carton. La boîte et la notice sont à mettre dans votre bac dédié au recyclage, puisqu’il s’agit de papiers et de cartons. Pour autant, vous ne devez pas déconditionner les comprimés, ils doivent rester sous blister. De même, ne videz pas les bouteilles de sirop, même s’il reste du produit.

 

Mettez tous les médicaments sans leurs boites dans un sac, et emmenez-le dans votre pharmacie ! Les pharmaciens sont tenus par la loi d’accepter et de collecter les médicaments que vous ramenez en pharmacie. Le pharmacien qui vous accueillera en profitera pour vérifier que tous les produits ramenés sont bien des médicaments, qui entrent dans la liste des produits acceptés.

 

Bon à savoir : ce dispositif de recyclage ne s’adresse qu’aux particuliers, les professionnels de santé, ainsi que les hôpitaux, n’en bénéficient pas encore.
 

Que deviennent les médicaments amenés pour être recyclés ?

Depuis 2008, la loi interdit la redistribution humanitaire des médicaments. Ainsi, les médicaments que vous amenez en pharmacie sont uniquement redirigés vers des plateformes de recyclage. Ils sont incinérés, dans un processus respectueux de l’environnement. L’incinération permet de dégager de l’énergie, qui est ensuite utilisée pour l’éclairage et le chauffage de logements. Un atout de plus, qui rend le recyclage des médicaments bon pour la planète !
 

Un système qui porte ses fruits

Selon une étude réalisée par BVA pour Cyclamed en mars 2019, le dispositif de recyclage des médicaments porte aujourd’hui ses fruits en France. Près de 8 Français sur 10 ont le réflexe de rapporter leurs médicaments non utilisés à la pharmacie. Parmi eux, 56 % les rapportent même « toujours ». Ainsi, en 2018, 10 827 tonnes de médicaments ont été collectées et traitées par Cyclamed.

 

Aussi, le rapport 2020 de la Cour des Comptes sur les REP (Responsabilité Elargie des Producteurs), permet de prendre du recul sur l’impact positif du recyclage des médicaments. Entre 2014 et 2018, le volume de médicaments non utilisés collectés a diminué de 10 %. Deux raisons à cela : une meilleure connaissance des consignes de tri de la part des Français (les cartons et notices sont retirés, moins d’erreur sur les typologies de produits admis) ; un renforcement du bon usage des médicaments.

 

Cependant, une dernière idée reçue subsiste : de nombreuses personnes pensent que la récupération des médicaments en pharmacie est financée par la Sécurité Sociale. C’est faux, ce sont en réalité les laboratoires pharmaceutiques. Pour chaque boîte de médicaments vendue en officine, les laboratoires versent une cotisation de 0,19 centimes.

 

 

Envie d’en savoir plus sur le sujet ? Rendez-vous sur le site de Cyclamed !
Vous avez des questions ? N’hésitez pas à solliciter votre pharmacien, qui pourra vous renseigner et vous aider à bien appliquer les consignes de tri et de collecte.

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/04/2020

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

observance thérapeutique
L’observance thérapeutique désigne la capacité d’un patient à suivre correctement le traitement qui …
Guide des premiers soins pour les petits accidents et maux du quotidien
Cafetière brûlante qui se renverse, couteau qui dérape, pieds qui se prennent dans le tapis, chute d…
Médicaments autorisés pendant la grossesse
Quels sont les médicaments autorisés pour les pathologies courantes de la grossesse ? Voici une li…