Future maman, quels sont les médicaments autorisés ?

Médicaments autorisés pendant la grossesse

Quels sont les médicaments autorisés pour les pathologies courantes de la grossesse ?
Voici une liste de médicaments autorisés pour les petites pathologies rencontrées fréquemment pendant la grossesse.
Pour les autres maladies, la consultation s'impose.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

  • Les douleurs et la fièvre

Le paracétamol (Doliprane®, Efferalgan®..) est la seule possibilité.
Les antalgiques type Aspirine ou Ibuprofène (Nurofen®, Advil®...) sont déconseillés.

 

  • La constipation

La constipation est fréquente pendant la grossesse, certains laxatifs sont adaptés :

  • Laxatif à base de fibres ou mucilages (Mucipulgite®, Normacol®, Spagulax®). Ces produits sont à prendre avec beaucoup d'eau.
  • Laxatif osmotique : Lactulose, Sorbitol, Macrogol (Movicol®).
  • Laxatif par voie rectale : Minilavement (Microlax®), suppositoires à la glycérine.

 

  • Les nausées et vomissement

En homéopathie, le remède Nux Vomica ou sur consultation médicale.

 

  • Les brûlures d'estomac

Les brûlures d'estomac sont très courantes chez la future maman, elle peuvent être traitées par les alginates (Gaviscon®).

 

  • La mauvaise digestion

La grossesse, en entraînant une pression sur les organes digestifs, génère souvent une mauvaise digestion (Spasfon®)

 

  • Le rhume

Sérum physiologique ou eau de mer.
 

  • Le mal de gorge

Homéopathie (Mercurius Solubilis ...)

 

  • La toux sèche

Une seule molécule (Hélicidine®)
 

  • Les crampes

Vitamine B6 + Magnésium (MagnéB6®) ou en Homéopathie (Cuprum)

 

  • L'allergie

Cétirizine uniquement si nécessaire.

 

  • Les jambes lourdes

Contention veineuse (bas)

 

  • L'insomnie

Doxylamine (Donormyl®), mais essayez également de l'éviter au maximum en fin de grossesse.
Si malgré la prise de médicaments, les symptômes persistent, il est important de consulter son médecin.

 

  • L'homéopathie

L'homéopathie est autorisée dans les dilutions supérieures à D1, et peut être une alternative intéressante dans les petits maux de la femme enceinte.

 

  • L'aromathérapie

Les huiles essentielles sont déconseillées chez la femme enceinte.

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 16/05/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
131 avis

Voir aussi

Guide des premiers soins pour les petits accidents et maux du quotidien
Cafetière brûlante qui se renverse, couteau qui dérape, pieds qui se prennent dans le tapis, chute d…
Ouvrir un dossier pharmaceutique
Votre pharmacien vous propose un service gratuit pour plus de sécurité et de conseils. Le Dossier Ph…
Soigner les maux de ventre
Le mal de ventre constitue un motif fréquent de consultation. Pourtant, tous les maux de ventre ne s…