Remèdes homéopathiques contre l’acné

Quels sont les remèdes homéopathiques pour traiter l'acné ?
1 avis

Désagrément courant de l’adolescence, l’acné perdure parfois de longues années. De nombreux traitements homéopathiques existent pour la prévenir ou s’en débarrasser. Explications et conseils avec Michèle Bringel, pharmacienne à la pharmacie de la rue de Pfastatt, à Mulhouse, et titulaire d’un double diplôme universitaire en homéopathie et thérapeutique homéopathique.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/06/2018

Quels sont les meilleurs remèdes homéopathiques pour traiter l’acné ?

Il est difficile de faire des généralités car l’homéopathie est une médecine très individualisée, qui s’attache d’abord au patient et à l’origine de la maladie. C’est d’ailleurs pourquoi il vaut toujours mieux prendre l’avis d’un pharmacien compétent ou d’un médecin homéopathe avant d’engager un traitement. Certaines souches reviennent néanmoins assez fréquemment dans les protocoles de soins de l'acné.

 

Quelles sont les réponses homéopathiques les plus courantes à l’acné juvénile ?

Je conseille souvent la prise de 3 granules de Kalium Bromatum 9 CH le matin et de 3 granules Eugenia Jambosa 4 CH le soir, à compléter chaque dimanche par une dose de Natrum mur 15 CH en alternance avec du Sulfur Iodatum en 15 CH également pendant 3 ou 4 mois. Les adolescents sous traitement allopathique classique peuvent également en atténuer les effets indésirables, notamment la sécheresse cutanée, par une prise quotidienne de 3 granules de Natrum Mur en 9 CH, 3 fois par jour.

 

Pour les points noirs ou l'excès de sébum, est-il nécessaire de prendre un traitement complémentaire ?

Bien sûr. Il est possible, par exemple, de traiter l’excès de sébum avec 3 granules de Selenium 5 CH matin et soir en association avec le duo anti-acnéique Kalium Bromatum et Eugenia Jambosa évoqué plus tôt.

 

Qu’en est-il du traitement de l’acné adulte ?

Tout dépend de la cause. Le traitement sera en effet différent selon qu‘il s’agit d’acné liée au cycle menstruel, au stress ou à la génétique. Mais la prise chaque dimanche d’une dose de Natrum Mur 15 CH en alternance avec une dose de Tuberculinum Residuum 9 CH est généralement assez efficace. L’acné rosacée se résorbera plus efficacement avec une prise de Sanguinaria Canadensis 5 ou 7 CH  3 fois par jour.

 

L’homéopathie peut-elle atténuer les cicatrices des boutons d’acné ?

La prise quotidienne de 5 granules d’Antimonium Tartaricum en 4 CH, en complément des traitements, peut contribuer à éviter les cicatrices d’acné, comme, d’ailleurs, celles de la varicelle.

 

L’exposition au soleil est réputée favoriser l’apparition de boutons au retour des vacances, existe-il un traitement homéopathique pour l’éviter ?

Le meilleur moyen d’éviter l’explosion de boutons au retour des vacances est d’utiliser une bonne protection solaire, a fortiori lorsque l’on suit un traitement classique contre l’acné, car les tétracyclines augmentent la sensibilité de la peau au soleil. Mieux vaut également ne pas interrompre son traitement homéopathique durant les vacances.

 

À lire aussi

Traiter l’acné avec l’homéopathie
Acné : déclarez la guerre aux boutons
L’acné sans les cicatrices !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/06/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les traitements homéopathiques contre l'acné
Invasion récurrente de boutons et autres comédons ? L'homéopathie pourrait vous aider à résoudre le …