Aromathérapie

GUIMAUVE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par :
Mis à jour le : 03/08/2011
4 avis
GÉNÉRALITÉS
Nom Latin : Althaea officinalis
Mots cles : plante pectorale, mucilage, antitussif, soulage les inflammations de la gorge et du larynx, digestion
Indications Thérapeutiques :

Déscriptif de la plante

La guimauve est une plante vivace de la famille des Malvacées pouvant mesurer jusqu'à 1,5 m de haut, poussant spontanément sur les terres salines des régions humides d'Europe et d'Asie occidentale.

Ses tiges duveteuses dressées, robustes, portent des feuilles palmées, découpées en 3 à 5 lobes pubescents dentés.

Les fleurs blanches à roses, typiques de la famille, sont insérées en grappes à l'aisselle des feuilles.

La drogue, à la saveur mucilagineuse et sucrée, est importée d'Europe de l'Est et d'Asie.

A quoi sert-elle ?

La guimauve fait partie des espèces dites « pectorales » :

- Les fleurs de guimauve sont ainsi riches en mucilages (polysaccharides) aux vertus antitussives (toux d'irritation) et anti-inflammatoires.

- Elles s'utilisent pour soulager les inflammations de la cavité buccale, gorge ou du pharynx.

- La guimauve fait partie des sept espèces dites « pectorales » parmi lesquelles on trouve aussi le bouillon blanc , le coquelicot , la mauve , le pied-de-chat, le tussilage et la violette.

- Les mucilages exercent également leur action adoucissante lors d'inflammations du côlon (colites).

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme de macération : verser de l'eau froide sur 1 à 3 cuillères à café de racines séchées finement coupées et laisser reposer à température ambiante pendant 30 minutes en remuant régulièrement, avant de filtrer.

- La plante entre également dans la composition de spécialités pharmaceutiques : Ampoule du transit spécial ventre plat, Apilaxe solution buvable, Apitussine sirop, Axarola superdiet pastilles, Colitisane, Fortistim sirop apaisant, Herbesan transiphyt comprimés, Laxanat comprimés, Pectoflorine tisane, Tisanes Boribel n°2 pectorale, n°6 digestive, n°13 purgative, Tisane Saint-Urbain, Tussipax sirop...

Grossesse & allaitement

- Aucune

Toxicité

- Aucun

Le conseil de votre pharmacien

- Pour profiter des mois d'hiver et ne plus les subir, il est indispensable de suivre quelques règles simples :

- Prenez soin de vous : le week-end peut être le bon moment pour paresser un peu et recharger les batteries : alors faites vous couler un bon bain, lisez un livre… chouchoutez-vous !

- Mijotez de bon petits plats : les légumes d'hiver aussi sont riches en vitamines, oligo-éléments et en sels minéraux : favorisez les soupes, les pots-au-feu et laissez vous tenter, lors de votre marché par les carottes, navets, pommes de terre, poireaux et choux…

- Si les ballades sont souvent compromises par les frimas, rien ne vous empêche de vous dépenser dans un club de gym ou à la piscine ; c'est essentiel pour la forme et le moral.

- Sortez chaque fois que le soleil pointe le bout de son nez : la lumière est indispensable comme le prouve les cures de photothérapie (thérapeutique qui consiste à recevoir chaque jour au moins 30 minutes d'une lumière similaire à celle du soleil) très en vogue dans les pays nordiques. - Stimulez les défenses de votre organisme : l'échinacée ou la propolis peuvent vous aider à éloigner de vous les petits maux de l'hiver : grippe, gastro-entérite, toux, rhume, maux de gorge…

- La guimauve fait partie des sept espèces dites « pectorales » parmi lesquelles on trouve aussi le bouillon blanc , le coquelicot , la mauve , le pied-de-chat, le tussilage et la violette.

- En l'absence d'amélioration après 1 semaine de traitement ou si les troubles tendent à récidiver, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par :
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
4 avis