Aromathérapie

COQUELICOT

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par :
Mis à jour le : 03/08/2011
3 avis
GÉNÉRALITÉS
Nom Latin : Papaver rhoeas
Mots cles : nervosité, troubles du sommeil
Indications Thérapeutiques :

Déscriptif de la plante

Le coquelicot est une plante annuelle poussant spontanément au bord des champs de céréales, et aux endroits où la terre a été récemment retournée (autoroutes nouvellement construites par exemple…).

La plante est récoltée à l'état sauvage dans les pays d'Europe de l'Est. Les tiges, hérissée de poils, portent des feuilles uni- ou bipennées, également poilues.

Les fleurs sont constituées de 4 pétales elliptiques de couleur rouge, présentant souvent une tache sombre à leur base.

A quoi sert-elle ?

Le coquelicot est un remède traditionnel de la nervosité et des troubles du sommeil :

- Cette action est liée à la présence dans les pétales d'alcaloïdes isoquinoléiques.

- Ces alcaloïdes possèdent également des propriétés antitussives, renforcées par la présence de mucilages aux propriétés adoucissantes.

- L'effet relativement modéré du coquelicot permet de l'utiliser aussi bien chez l'enfant que chez la personne âgée.

- Le coquelicot permet également d'améliorer l'aspect esthétique des mélanges de tisanes, grâce à la coloration rouge des pétales (liée à la présence d'anthocyanosides).

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : verser de l'eau bouillante sur 2 cuillères à café de pétales séchés finement coupés et laisser infuser pendant 10 minutes, avant de filtrer.

- Consommer une tasse 2 à 3 fois par jour dans le traitement des bronchites (action mucolytique).

- La plante entre également dans la composition de spécialités pharmaceutiques : Arkogélules coquelicot, Calmotisan, calmonium, Phytélia nervosité, , Rhinathiol toux sèche sirop, Sirop des Vosges toux sèche adultes, Tisane Médiflor n°8, ...

Grossesse & allaitement

- Aucune

Toxicité

- Aucun en respectant la posologie indiquée.

Le conseil de votre pharmacien

- Si les plantes peuvent vous aider à retrouver un rythme naturel et à passer de bonnes nuits, n'oubliez pas non plus l'essentiel :

- Une bonne literie est indispensable et il faut donc la renouveler tous les dix ans.

- Une chambre accueillante, calme, aérée favorise le sommeil. Attention aussi à ne pas surchauffer la pièce !

- Favorisez un rythme régulier : allez vous coucher à heure fixe, dès que vous sentez le sommeil vous gagner (bâillements, paupières lourdes). La nuit sera ainsi plus réparatrice et le réveil plus aisé.

- Evitez le soir les plats lourds, qui rendent la digestion plus difficile, le café, qui excite, l'alcool…

- Favorisez au contraire la détente, la lecture, une musique reposante…

- Une action plus spécifique vis-à-vis des cauchemars peut être obtenue en associant le coquelicot à l'escholtzia.

- En l'absence d'amélioration après quelques semaines de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par :
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis