Et si vous tentiez l’acupuncture ?

Quand avoir recours à l'acupuncture ?

Quand on vous parle d'« acupuncture », vous pensez piqûres d’aiguilles douloureuses apposées un peu partout au petit bonheur la chance ? Détrompez-vous !


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

L’acupuncture fait partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise.

Le principe de celle-ci : notre corps est parcouru par un flux d’énergie. Un déséquilibre ou une obstruction de ce flux se manifestent par des symptômes. L’acupuncture consiste à rétablir cet équilibre.

 

Qui est l’acupuncteur ?

L’acupuncture constitue un véritable acte médical. Ne s’improvise donc pas acupuncteur qui veut.

En France, il faut remplir deux conditions pour pouvoir pratiquer l’acupuncture :

  • être médecin généraliste ou spécialiste

  • avoir suivi une spécialisation universitaire.

Des annuaires sont disponibles, notamment via l’Association Française d’Acupuncture.

 

Apuncture : pour traiter quoi ?

La gamme des symptômes qui peuvent être pris en charge par l’acupuncture est très large.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en a recensé plus d’une centaine1 : épisodes dépressifs, maux de tête, fatigue, nausées,...

 

Le corps recouvert d’aiguilles d’acupuncture ?

Pour traiter ces symptômes, l’acupuncteur pique des aiguilles sur des points soigneusement choisis. Son but n’est pas de vous transformer en porc-épic !

Au contraire : une seule aiguille suffit parfois à provoquer un effet très important. Bien entendu, les aiguilles utilisées doivent être à usage unique ou stérilisées selon les normes.

Pas question non plus de piquer n’importe où. Avant de déterminer le ou les points à stimuler, l’acupuncteur procède à un « interrogatoire » long et détaillé ainsi qu'à un examen clinique approfondi.

 

L’acupuncture, ça fait mal ?

Une fois le diagnostic posé, le temps est venu d’affronter les aiguilles. Pas de panique ! Les aiguilles d’acupuncture sont à peine plus épaisses qu’un cheveu.

La manœuvre n’est donc pas douloureuse. Tout au plus vous éprouverez une légère décharge électrique de manière très éphémère.

Les aiguilles sont laissées en place pendant environ un quart d’heure. En principe, vous devriez ressentir les effets du traitement dans les 24 à 48h.

 

L’acupuncture en pratique

Une séance d’acupuncture est plus onéreuse qu’une simple consultation chez un généraliste (environ 70 euros) mais, en principe, votre assurance santé vous rembourse partiellement.

 

À lire aussi

Mal au dos ? Et si vous tentiez le yoga ?
L’homéopathie, quelques précisions...

 

Source

1http://apps.who.int/medicinedocs/en/d/Js4926e/5.html

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion en collaboration avec le Dr Gil Berger, médecin acupuncteur
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/07/2012

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
10 avis

Voir aussi

Développement personnel : la sophrologie
Au croisement entre relaxation occidentale et méditation orientale, la sophrologie consiste à renfor…
Les principes de la naturopathie
On compterait en France à peu près 2.000 naturopathes, une profession qui existe depuis une trentain…
L'acupuncture une médecine traditionnelle chinoise reconnue pour son efficacité
Assimilée à une médecine placebo par les uns, proclamée omnipotente par d’autres, l’acupuncture nour…