Homéopathie, tous les remèdes pour le rhume du nourrisson et du jeune enfant

Traitements homéopathiques pour le rhume de bébé

Les virus du rhume sont légion et votre enfant devra en avoir rencontré plusieurs dizaines avant d’être immunisé. L’homéopathie peut être une solution efficace et naturelle pour l’aider à surmonter ces désagréments. Mais attention, le traitement n’est pas le même selon que le rhume fait suite à un coup de froid, à une contamination virale, ou encore qu’il s’accompagne d’écoulements fluides ou épais. Explications.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Prévenir les rhumes chez l’enfant et le nourrisson

Il est possible d’aider son enfant à renforcer son immunité, en lui administrant un traitement homéopathique préventif. Attention, une erreur sur la dilution peut avoir des conséquences importantes, notamment en cas de sinusite. Il est donc indispensable de prendre conseil auprès d’un professionnel de santé avant d’entreprendre un traitement.

Dès le premier dimanche du mois de septembre, commencez par lui donner une dose de Thuya 9 CH. Enchaînez le second dimanche avec une dose de Natrum Sulfuricum 9 CH,  le troisième avec une dose de Medorrhinum 9CH et le quatrième avec une dose de Calcarea Carbonica 9 CH. Répétez ce cycle jusqu’au mois de mars inclus, soit sept mois de traitement.

 

Rhume du jeune enfant et du nourrisson, quand consulter ?

Une consultation médicale s’impose en cas de fièvre, de manque d’appétit ou de dégradation de l’état général. Il en va de même si le traitement homéopathique n’a pas permis d’améliorer les symptômes au bout de 24 heures.

 

Traitements homéopathiques du rhume chez l’enfant et le nourrisson, posologie et mode d’emploi

Les traitements doivent toujours être administrés à distance des repas, notamment lorsqu’ils sont dilués dans un biberon d’eau. Ceux destinés à dégager le nez doivent être donnés de préférence en fin de journée, puis au coucher, pour soulager l’enfant durant la nuit.

 

Traitement des rhumes chez l’enfant et le nourrisson selon leur origine

  • Pour les rhumes d’origine virale : 1 dose d’Oscillococcinum dès l’apparition des symptômes.

  • Pour les rhumes survenus lors d’un épisode hivernal froid et humide ou, en été, après un refroidissement lié à la transpiration et à un changement brutal de température : Dulcamara 1 dose en 9 CH 

  • Pour les rhumes apparus en période de froid sec ou liés à la climatisation : Aconitum 1 dose en 9 CH

  • Pour les enfants sensibles aux courants d’air Nux Vomica 1 dose en 9 CH 

 

Traitement des rhumes chez l’enfant et chez le nourrisson, selon les symptômes

 

  • Pour les rhumes clairs avec éternuements et irritation du nez : Allium Cepa  composé, 3 granules 3 à 4 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes, si l’enfant respire mieux à l’air que confiné à l’intérieur.

  • Pour les écoulements clairs ayant tendance à s’épaissir : Kalium Bichromicum en 5 CH et Hydrastis Canadensis en 7 CH, 3 granules 3 à 4 fois par jour pour drainer et éviter infections et sinusites.

  • Pour les rhumes prenant une coloration verdâtre, avec écoulements dans la gorge : Kalium Bichromicum 9 CH en association avec Dulcamara 9 CH

 

Traitement des rhumes avec obstruction chez l’enfant et le nourrisson

  • Pour fluidifier les sécrétions et faciliter la kinési respiratoire : Antimonium Tartaricum en 4 CH, 3 granules 3 à 4 fois par jour

  • Pour les enfants dormant la bouche ouverte et ayant tendance aux réveils nocturnes : Sambucus Nigra en 9 CH, 3 granules en fin de journée

  • En cas de nez bouché accompagné de sécheresse des muqueuses : Sticta Pulmonaria 7 CH, 3 granules au coucher

  • Si le nez est bouché la nuit et coule le jour : Nux Vomica 7 ou 9 CH, 3 granules 3 à 4 fois par jour

  • En cas de rhumes avec écoulements dans l’arrière-gorge : Dulcamara 7 ou 9 CH, 3 granules 3 à 4 fois par jour


Source

Interview Michèle Bringel, pharmacienne à la Pharmacie de la rue Pfastatt à Mulhouse

 

A lire aussi

Bébé enrhumé comment réagir ?

Homéopathie, pour les bébés aussi !

La pharmacie homéopathique de mon enfant

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/12/2018

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
8 avis

Voir aussi

Reconnaitre les signes de déshydratation chez un bébé
Avec l’arrivée de l’été, la sécheresse de l’air et les températures en hausse, augmentent les risque…
Conseils pour voyager sereinement avec ses enfants
En voiture, en avion ou en bateau, voyager avec un enfant pose quelques difficultés. Voici quelques …
Bronzer sans risque
Dès la naissance chacun d'entre nous possède un capital soleil. Plus les expositions sont intenses e…