Accompagner bébé : Les mois où tout se joue...

Suivre le développement de son bébé
0 avis

Les premiers mois de bébé sont jalonnés d’exploits : des gazouillis à l’acquisition du langage, de la position allongée puis assise aux premiers pas, du sein maternel aux repas… Ses capacités d’apprentissage sont stupéfiantes. Quelques conseils pour l’accompagner avec bienveillance dans cette merveilleuse aventure, tout en respectant son rythme.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Quelques généralités sur l'évolution des premiers mois de bébé

Durant sa première année, un bébé grandit d’environ 25 cm et prend en moyenne 5,8 kg, le poids de son cerveau passe de 300-400 g à plus de 1 kg. Son périmètre crânien croît de 12 cm (1)

Le nourrisson consacre presque 70 % de la journée à dormir (2)
À la naissance, il possède déjà 100 milliards de neurones (3) et environ 50% des calories qu’il absorbe chaque jour sont destinées à son cerveau

Sa vision ne porte pas au-delà de 20 à 30 cm (4).

A chaque bébé sa personnalité

Durant leur première année, l’évolution des bébés est fulgurante. Mais chacun a sa personnalité ! Il y a les observateurs, qui semblent perdus dans leur monde, les explorateurs, toujours en quête de nouveauté, les sociaux, qui recherchent avant tout la relation. Certains acquièrent des compétences avec régularité, d’autres évoluent par paliers. Accompagner son enfant au quotidien, sans impatience ni angoisse, n’est pas toujours aisé pour les jeunes parents. Enfin, il ne faut pas oublier que les bébés ont mille et une aptitudes, qu’ils dévoilent à leur propre rythme.

 

Eveil de bébé : La révolution des sens

À sa naissance, le nouveau-né est soudain projeté dans un monde fait de nouvelles sensations, d’images inédites et de sons étranges. En sollicitant ses sens, vous allez l’aider à faire connaissance avec son nouvel environnement.

Sa vue est alors très peu développée : il ne voit que les objets situés à une vingtaine de centimètres. Ce sont donc les motifs simples et contrastés qui le font réagir. Si vous lui montrez un jouet, remuez-le lentement devant lui. Accrochez des mobiles au-dessus de son lit : il sera captivé.
Son ouïe, en revanche, est déjà très aiguisée. Durant le dernier trimestre in utero, le bébé perçoit les bruits extérieurs, en particulier la voix de sa mère. Pour le solliciter, secouez doucement près de lui un hochet, prononcez son prénom en variant les intonations et chantez-lui des berceuses, il sera aux anges.
Dès sa naissance, le nouveau-né est également très sensible aux caresses et le massage est un très bon moyen de stimuler sa sensibilité tactile.

 

Bébé commence à gazouiller

Des premiers gazouillis aux mots compréhensibles l’enfant passe par différents stades pour devenir un petit être doué de parole. Au cours des six premiers mois, il commence par babiller («beuh», «bah», «bouh»). Il faut l’encourager.
Reformulez ce qu’il dit de manière intelligible : «Tu dis au revoir à mamie, c’est cela ?». Nommez les objets qu'il désigne, parlez-lui doucement, articulez. Petit à petit, employez les mots justes. Si vous lui parlez «bébé», il mettra plus de temps à acquérir du vocabulaire. Chantez-lui des comptines, lisez-lui des histoires, utilisez des synonymes.
La naissance et l’enrichissement du langage sont avant tout une affaire d’interaction entre les parents et l’enfant.

 

L’aventure de la diversification alimentaire

De 0 à 6 mois, le lait maternel répond à tous les besoins nutritionnels du bébé. Dès le 6e mois, la poussée des premières dents peut entraîner certains maux : fièvre peu élevée, selles molles, perte d’appétit, fesses irritées… Demandez conseil à votre pharmacien pour soulager votre bébé.
À partir du 5e ou du 6e mois, la diversification alimentaire peut débuter. Le principe est d’introduire un aliment à la fois, tous les trois jours (trois jours carottes, trois jours haricots...) ce qui permet de détecter une allergie éventuelle, en purée bien mixée, voire en soupe au biberon. Les premiers légumes sont peu fibreux, de saveur douce (carottes, haricots verts, etc.), et les fruits (pomme, banane, pêche, etc.) cuits et mixés.
La viande peut être introduite en petites quantités à partir de 8 mois. Cette étape d’apprentissage fondamentale se poursuit jusqu’à l’âge de 3 ans.

Le saviez-vous ?

Durant les trois premiers mois, votre bébé grossit d’environ 20 grammes par jour ! À savoir : c’est moins le poids, en tant que tel, qui compte pour sa santé que sa progression. Vous pouvez, dans certaines de nos pharmacies, louer un pèse-bébé.

Renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

 

Développement de bébé : L'angoisse du 8ème mois

Entre 6 et 10 mois (selon les enfants), le bébé prend peu à peu conscience de son individualité et réalise aussi qu’il peut être séparé de vous. Lui qui souriait à tout le monde et passait sans difficulté de bras en bras, devient plus craintif et hurle dès que vous faites mine de vous éloigner. Rassurez-vous, cela ne dure pas. Pour l’aider à franchir cette étape appelée «l’angoisse du 8e mois» ne cherchez pas à forcer la séparation «pour l’habituer». Si vous devez vous absenter, laissez-lui un objet personnel, tel qu’un foulard, pour qu’il sente que vous n’êtes pas définitivement parti. N’hésitez pas à lui parler et ne partez pas sans lui dire au revoir. Jouez aussi à cache-cache avec lui. Cela le rassurera de voir que, même hors de sa vue, personnes et objets continuent d’exister.

 

Jouer pour éveiller bébé

Jouer est une activité essentielle pour le développement harmonieux du bébé et du petit enfant. C’est ainsi qu’il apprend à se connaître, à découvrir le monde qui l’entoure et qu’il gagne en assurance :

  • De 3 à 6 mois, il améliore sa motricité fine (utilisation des mains et des doigts) et sa motricité globale (mouvement des bras et des jambes). Il adore les hochets, les jouets en tissu assez gros pour être empoignés et qui produisent du son.

  • À partir du 7e mois, dès qu’il passe de longs moments éveillé et parvient à s’asseoir, passez aux jouets qui encouragent sa mobilité : le tapis d’éveil, utile dès le début pour éviter la plagiocéphalie (déformation du crâne), culbuto, etc.

  • Entre 10 et 18 mois, les grosses balles en mousse et les jouets qui roulent le mettent en joie. Le trotteur peut aussi l’accompagner dans ses premiers pas et lui permettre de tester son équilibre.

 

Dernier conseil, le plus important : n’oubliez pas de jouer avec lui.

 

Accompagner bébé vers la marche

Entre 10 et 18 mois, le bébé se met à marcher ! C’est après avoir franchi de nombreuses étapes périlleuses : se retourner sur le ventre, se mettre à quatre pattes, s’asseoir, ramper ... qu’il va apprendre à marcher tout seul.
Inutile de précipiter les choses. Il faut lui laisser le temps de maîtriser chacun de ces apprentissages. Pour le soutenir, vous pouvez parfois l’encourager à vous rejoindre à l’autre bout d’une pièce. Mais s’il choisit de venir à quatre pattes, ne le lui reprochez pas. Lorsqu’il fait ses premiers pas, lâchez-lui la main de temps en temps, même si vous avez peur qu’il tombe. Si cela arrive, relevez-le et consolez-le sans dramatiser. Et si votre tout-petit prend son temps pour marcher, n’y voyez surtout pas le signe d’un retard. Il suit son rythme, voilà tout.

 

Et les dents dans tout ça ? Conseils du pharmacien

Le développement des dents débute très tôt – des bourgeons, qui donneront naissance aux dents, se forment dès la sixième ou septième semaine de vie de l’embryon. En général, la première dent perce entre le 4e et le 7e mois.
Une étape nécessaire mais parfois douloureuse… Pour soulager les poussées dentaires, le froid est un allié de taille. Les anneaux de dentition à mastiquer peuvent apaiser bébé. Vous pouvez aussi masser ses gencives avec un baume spécial « poussée dentaire ». Il existe de nombreuses solutions disponibles en officine.
Demandez conseil à votre pharmacien.

 

Les grandes étapes du développement de bébé 

  • De 0 à 2 mois : le nourrisson dort beaucoup, par périodes de trois à quatre heures. Il ne fait pas la différence entre le jour et la nuit. II reconnaît la voix de ses parents, fixe les visages avec attention et parvient à suivre des yeux les objets qu’on lui présente.

  • À partir 2 mois : le bébé se met à sourire quand on lui sourit. Il parvient à tenir sa tête droite quelques instants. Il est capable de prendre un jouet dans ses mains et l’approcher de lui pour mieux l’observer.

  • À partir de 3 mois :iIl reconnaît les visages qui lui sont familiers, tout comme les odeurs.

  • Vers 4 mois : il tient sa tête bien droite, rit de bon cœur et commence à faire des nuits plus longues.

  • Vers 5 mois : il distingue les couleurs vives, s’amuse avec ses pieds et ses mains et arrive à se retourner et à rouler sur lui-même.

  • Vers 6 mois. Le bébé découvre les sons et enchaîne consonnes et syllabes (« bababa », « tatata »). Moins drôle pour lui, ses premières dents font leur apparition…

  • Entre 7 et 8 mois : il parvient à s’asseoir de lui-même et commence à marcher à quatre pattes. Son babillage s’enrichit.

  • Entre 9 et 12 mois : il prend plaisir à se tenir debout en prenant appui, et peut même aller jusqu'à esquisser quelques pas. Il fait signe de la main pour dire au revoir et prononce des sons qui ressemblent de plus en plus à des mots.

 

Le conseil du pharmacien

À la pharmacie, on reçoit beaucoup de jeunes papas, parfois un peu déboussolés. Petits bobos, sommeil, bain… On les conseille et on les rassure. ¬»

Anne Hamel, pharmacien à Nantes (Loire-Atlantique)

 

Sources 

(1) Votre enfant, de Lyonel Rossant et Jacqueline Rossant-Lumbroso, Robert Lafont, 2006.
(2)www.ameli.fr.
(3) et (4)naitreetgrandir.com.

 

A lire aussi 

Bébé comprend dès 6 mois !

L’éveil de bébé : les étapes clefs de la première année 
Porter bébé, une vraie bonne idée ! 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 23/01/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les dents de lait et les dents définitives
Réponses à toutes les questions que vous vous posez sur les dents ou futures dents de votre bébé !…
Les poussées dentaires chez bébé
Votre bébé bave beaucoup et pleurniche pour un rien ? Ses premières dents arrivent peut-être. À vous…
Les bébés comprennent des mots dès 6 mois
Oubliez les "areuh areuh" et autres onomatopées pour dialoguer avec votre bébé. A 6 mois déjà, il es…