Voyageurs : la vaccination obligatoire ou recommandée avant votre départ

Quelle vaccination pour les voyageurs ?

Avant de planifier leur départ, les voyageurs doivent se renseigner sur les éventuels vaccins recommandés ou obligatoires pour se rendre à l’étranger. En effet, en plus d’être à jour de son calendrier vaccinal en France, il est important d’être protégé contre les maladies infectieuses qui circulent dans d’autres pays du monde.

Alors quels sont les vaccins recommandés aux voyageurs ? Pourquoi est-il important de se faire vacciner ? Et auprès de qui se renseigner ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Pourquoi se faire vacciner avant de voyager ?

Outil particulièrement efficace pour de se protéger et protéger les autres, la vaccination a permis de faire disparaître ou reculer de graves maladies infectieuses dans le monde (comme la variole, par exemple).

 

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), entre 2 et 3 millions de personnes sont sauvées chaque année grâce aux vaccins.


Il est nécessaire de continuer à se faire vacciner contre plusieurs maladies, même contre celles qui ont totalement disparu du territoire français. Certaines peuvent en effet être présentes dans d’autres régions du monde (par exemple, la diphtérie sévit encore dans certains pays d’Europe de l’Est ou d’Asie, et on retrouve des épidémies de poliomyélite dans certains pays d’Afrique). D’autres pourraient réapparaître en cas d’arrêt des vaccinations. En plus d’éviter de contracter les maladies, la vaccination permet de protéger les personnes les plus fragiles de son entourage.


Avant de voyager, il est donc important d’être à jour de ses vaccinations en France (notamment pour la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite). Le voyageur doit également se renseigner sur les vaccins obligatoires ou recommandés pour pouvoir se déplacer dans certains pays.

 

La vaccination est en effet le seul moyen d’éviter de contracter des maladies graves qui circulent de manière plus ou moins active dans certaines zones géographiques. Pour ne prendre aucun risque, il est donc conseillé de s’informer avant son départ sur la présence éventuelle d’épidémies ou de maladies infectieuses dans le pays de destination (sur le site du ministère des Solidarités et de la santé, ou sur le site du ministère des Affaires Étrangères).

 

Quels vaccins pour être bien protégé pendant son voyage ?

Pour une protection optimale, il faut d’abord s’assurer d’être à jour de son calendrier vaccinal avant de partir en voyage. Il est ensuite indispensable de bien se renseigner sur les vaccins recommandés et / ou obligatoires dans le(s) pays de destination.

 

Un calendrier vaccinal à jour en France

En France, 11 vaccins sont obligatoires depuis 2018. En plus du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, les enfants nés après le 1er janvier 2018 doivent être vaccinées contre l’haemophilius influenzae B (bactérie qui provoque notamment des pneumopathies et des méningites), la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le méningocoque C (bactérie qui provoque des méningites) et le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumonies, des septicémies et des méningites).


Il est recommandé au voyageur de vérifier si ses vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et le ROR (rougeole, oreillons et rubéole) sont à jour.

 

Pour entrer dans certains pays, il faut par exemple avoir reçu un rappel de la vaccination contre la poliomyélite. Dans le cas d’un voyage en groupe (notamment sur un bateau), il est aussi recommandé aux voyageurs à risques d’être vaccinés contre la grippe saisonnière (personnes âgées de plus de 65 ans ou souffrant de certaines maladies chroniques).

 

Le vaccin contre la grippe est aussi recommandé chez le personnel navigant des bateaux et des avions, les guides et les accompagnateurs de groupe. Il est enfin recommandé d’être à jour de son vaccin contre l’hépatite B en cas de long séjour dans un pays en développement, où la maladie circule fortement (ou en cas d’activité à risque dans ce pays).


Si les rappels de certains vaccins n’ont pas été effectués dans les temps, il est toujours possible de programmer un rattrapage avant de partir en voyage.

 

Quelle vaccination supplémentaire pour les voyageurs ?

Les autres vaccins pour les voyageurs dépendent ensuite du pays de destination, du type de voyage et des activités envisagées (séjour plus ou moins long, dans une zone urbaine ou rurale, séjour aventureux, dans une région isolée ou dans des conditions d’hygiène précaires…). Certains vaccins sont simplement recommandés aux voyageurs français (vaccin contre la rage, par exemple). D’autres sont obligatoires pour pouvoir franchir la frontière de certains pays (le vaccin contre la fièvre jaune, par exemple).


Parmi les principaux vaccins à effectuer par les voyageurs avant leur séjour à l’étranger, on retrouve :

  • le vaccin contre la fièvre jaune (une infection virale transmise par les moustiques) : avant tout séjour dans une zone située entre les tropiques, en Afrique ou en Amérique du Sud. Il s’agit du seul vaccin exigé en vertu du règlement sanitaire international, instrument international juridiquement contraignant en matière de sécurité sanitaire, adopté par 196 états. Ce vaccin est obligatoire pour entrer (ou transiter) dans certains pays africains (Bénin, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Niger…) ;

  • le vaccin contre l’encéphalite japonaise (une maladie du cerveau, causée par un virus transmis par un moustique) : avant tout séjour à risques, ou avant une expatriation dans certains pays d’Asie ou en Océanie (aire géographique allant du Pakistan à l'ouest, aux Philippines à l'est, de la Chine au nord, à l'Indonésie au sud) ;

  • le vaccin contre l’encéphalite à tiques (une maladie du système nerveux, due à un virus transmis par une morsure de tique) : avant tout séjour en zone rurale ou boisée d’Europe centrale, orientale et septentrionale, du nord de l’Asie centrale, du Japon et de la Chine ;

  • le vaccin contre la fièvre typhoïde (provoquée par une bactérie de la famille des salmonelles, que l’on retrouve dans l'eau et les aliments contaminés par des matières fécales) : avant tout séjour prolongé ou dans de mauvaises conditions dans un pays où l’hygiène est précaire, et la maladie est présente (notamment dans le sous-continent indien et l’Asie du Sud-Est) ;

  • le vaccin contre les infections invasives à méningocoques (une infection bactérienne des méninges, les membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière) : avant tout séjour dans une zone épidémique (le vaccin contre la méningite à méningocoque est obligatoire pour les pèlerins qui se rendent à la Mecque) ;

  • le vaccin contre l’hépatite A (une maladie du foie qui, en général, se contracte après la consommation d'une boisson ou d'un aliment contaminé par des matières fécales) : avant tout séjour dans un pays à bas niveau sanitaire ; le vaccin contre la rage (une infection du système nerveux, due à un virus transmis par des animaux contaminés) : avant tout séjour prolongé ou aventureux (avec des situations d’isolement) dans des zones à haut risque comme l’Afrique, l’Asie et l’Amérique du Sud. La vaccination concerne principalement les personnes qui pourraient être au contact d’animaux infectés ;

  • le vaccin contre la leptospirose : il est proposé aux voyageurs qui se rendent régulièrement ou durablement dans des lieux où la maladie est présente (par exemple, aux personnes qui pratiquent la randonnée en zones de rizières, le rafting, le canyoning, la plongée en eau douce…).


Le vaccin contre la dengue n’est quant à lui pas recommandé chez les voyageurs. Il est réservé aux personnes qui vivent dans des zones d’endémie, et qui peuvent prouver un antécédent d’infection par le virus.

 

Covid-19 et voyage

Face à la récente crise sanitaire, et afin de faire reculer et disparaître l’épidémie, la vaccination contre la Covid-19 s’est généralisée dans de nombreux pays. Certificat de vaccination ou de rétablissement, test PCR ou antigénique négatif obligatoire, isolement… Aujourd’hui, les protocoles d’entrée et de sortie des territoires sont plus encadrés, avec des règles qui varient d’un pays à l’autre.


Ainsi, après avoir vérifié les éventuels vaccins obligatoires dans leur pays de destination, les voyageurs doivent également se renseigner sur les règles sanitaires relatives à l’entrée sur le territoire. Pour cela, il leur suffit de se rendre sur le site internet du ministère de l'Europe et des affaires étrangères, à la rubrique « conseil aux voyageurs ».


Après avoir renseigné leur pays de destination, ils peuvent s’informer de la réglementation en vigueur en se référant à l’alerte Covid-19. Cela leur permet de vérifier si leur déplacement à destination ou en provenance du pays visité est soumis au régime des motifs impérieux, et de connaître les mesures sanitaires à respecter pour rentrer en France. Aujourd’hui, des mesures sanitaires s’appliquent à tous les voyageurs qui partent ou qui arrivent sur le territoire français. Des restrictions supplémentaires existent selon le pays de provenance des voyageurs (pays ou territoire de la liste « verte », ou pays ou territoire de la liste « orange »).

 

Où se faire vacciner ?

Pour savoir si vos vaccins sont à jour, rapprochez-vous de votre médecin traitant. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre pharmacien.


 


Il n’existe pas de calendrier vaccinal pour les vaccins à effectuer avant un départ à l’étranger. Cela dépend du pays de destination du voyageur, de son âge, des conditions de son séjour, de ses antécédents vaccinaux… Il est donc recommandé de se renseigner deux à trois mois avant la date prévue du départ.


Certains vaccins ne sont délivrés que dans des Centres agréés de Vaccination Internationale (comme celui contre la fièvre jaune, par exemple), avec délivrance d’un carnet de vaccination international (à présenter à la frontière).

 

Sources :

https://vaccination-info-service.fr/La-vaccination-au-cours-de-la-vie/Recommandations-aux-voyageurs
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F720
https://www.vidal.fr/sante/voyage/avant-voyage/vaccins-voyage.html
https://www.interieur.gouv.fr/covid-19-deplacements-internationaux

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/04/2022

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les rappels de vaccination
Outil de prévention indispensable pour se protéger et protéger son entourage, la vaccination contre …
Vaccination contre la grippe en pharmacie : toutes les infos
La vaccination contre la grippe en pharmacie est désormais possible. Une opportunité pour une grande…
Vaccination de bébé : à quel âge et quels vaccins obligatoires ?
Indispensable pour combattre certaines maladies infectieuses aux conséquences parfois graves, la vac…