Sinusite et maux de tête : comprendre le phénomène pour mieux gérer la douleur

Sinusite maux de tête

Également appelée rhinosinusite, la sinusite est une inflammation de la muqueuse des sinus (cavités osseuses présentes dans les os du visage).


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Les sinus communiquent avec les fosses nasales par le biais de petites ouvertures, qui assurent le passage de l’air et permettent normalement au mucus produit par les sinus de s’écouler.

 

Mais quand un virus ou une bactérie envahit les sinus, la muqueuse va s’irriter, enfler et avoir tendance à obstruer les sinus. Le mucus ne peut donc plus être évacué vers le nez et les microbes se multiplient. Les personnes atteintes de sinusite ressentent alors une sensation de congestion nasale et des maux de tête.


Quel type de mal de tête provoque la sinusite ? Sinusite, fièvre et maux de tête, une combinaison possible ? Et comment traiter une sinusite ?

 

Quelles sont les causes de la sinusite ?

Il existe 4 types de sinus : les sinus frontaux, les sinus maxillaires, les sinus sphénoïdaux et les sinus éthmoïdaux.

 

L’inflammation des sinus de la face peut être causée par :

  • des infections virales des voies respiratoires supérieures ;

  • des infections bactériennes ou fongiques ;

  • des infections mycosiques ;

  • des réactions allergiques aux acariens, aux animaux, aux champignons, aux pollens ou à d’autres substances ;

  • des abcès dentaires qui se propagent aux sinus ;

  • une déviation de la paroi nasale ;

  • la pollution atmosphérique.


La contraction d’une infection des voies respiratoires, telle qu’un rhume ou une rhinopharyngite, est la première cause d’apparition d’une sinusite. Les enfants, les patients âgés et les personnes ayant un système immunitaire affaibli sont les plus vulnérables.

 

Des lavages de nez quotidiens – notamment en cas de rhume – contribuent à limiter l’apparition des sinusites.


D’autres facteurs peuvent également être en cause, tels que le tabagisme actif ou passif, la pratique de la natation (irritation provoquée par le chlore), un reflux gastro-œsophagien non traité (en particulier chez l’enfant)…

 

Quels sont les symptômes de la sinusite ?

Les symptômes varient selon le type de sinusite.

 

La sinusite aigüe

D’une durée généralement inférieure à 4 semaines, cette infection provoque des maux de tête et de gorge. Les céphalées sont particulièrement douloureuses durant la journée, et moins intenses le soir. La douleur peut être pulsatile ou continue.


Le patient souffre également d’une obstruction nasale unilatérale. Un écoulement postérieur entraîne souvent toux et maux de gorge. Si vous avez mal à l’oreille, votre sinusite est peut-être en train de se compliquer en otite.

 

La sinusite chronique

En général asymptomatique, elle se manifeste par un écoulement nasal antérieur et postérieur, pouvant provoquer une toux sèche. La sinusite est dite subaigüe lorsqu’elle persiste 4 à 12 semaines, et chronique quand elle se prolonge au-delà de 12 semaines.


En général, la sinusite devient chronique suite à plusieurs poussées de sinusites aigües, mais il peut arriver qu’un seul épisode évolue immédiatement vers une certaine chronicité. Dans la majorité des cas, elle est causée par des allergies, ces dernières provoquant une inflammation des parois du nez et des sinus.

 

Les symptômes de la sinusite chez l’enfant

Ils peuvent être différents des symptômes observés chez l’adulte :

  • jusqu’à 3 ans : l’enfant peut développer une infection des sinus ethmoïdaux, qui provoque une fatigue intense, une fièvre élevée (plus de 39 °C) et le gonflement d’un œil. Ces symptômes doivent inciter à consulter en urgence un médecin ;

  • de 3 ans à 10 ans : l’enfant peut souffrir d’une sinusite maxillaire. Les symptômes de cette infection sont le nez bouché, des sécrétions nasales purulentes, une toux grasse, des maux de tête et, dans certains cas, un gonflement autour des yeux ;

  • à partir de 10 ans : l’enfant peut également souffrir d’une sinusite frontale. Les symptômes sont alors similaires à ceux de l’adulte : écoulement nasal par une seule narine, douleur au-dessus d’un œil et fièvre.

 

Sinusite et maux de tête : les différents types de céphalées

L’inflammation des sinus provoque très souvent des maux de tête ou céphalées. La localisation de la douleur peut varier et les céphalées être plus ou moins intenses. Selon le sinus infecté, on parlera de sinusite frontale, ethmoïdale, sphénoïdale ou maxillaire. Petit tour d'horizon des symptômes de chacune des infections, et des éventuelles complications associées.

 

La sinusite frontale

Situés entre les sourcils, les sinus frontaux n’apparaissent pas avant l’âge de 8 à 10 ans. La sinusite frontale ne concerne donc pas les sujets les plus jeunes. Cette dernière provoque des céphalées au niveau du front. Une pression de l’angle interne et supérieur de l’orbite peut provoquer la douleur.

 

Dans de rares cas, une sinusite frontale bloquée peut mener à une méningite ou à un abcès cérébral. Pensez à consulter votre médecin pour bénéficier d'une bonne prise en charge et éviter tout risque de complications.


La sinusite ethmoïdale

Les sinus ethmoïdaux sont les seuls formés chez l’enfant. Ils se situent en arrière du nez, à la base du crâne, entre les yeux. La sinusite ethmoïdale entraîne des douleurs oculaires et des céphalées frontales. Chez l’enfant, elle peut survenir à la suite d’une rhino-pharyngite.

 

Elle nécessite une consultation chez le médecin, ce type d’infection pouvant mener à une méningite. Sinusite, maux de tête et douleurs à la nuque sont généralement le signe que la sinusite s’est étendue à d’autres zones et peut potentiellement provoquer une méningite.


La sinusite sphénoïdale

Sinusite, maux de tête et vertiges peuvent se manifester simultanément. Localisée dans la région frontale ou occipitale, cette sinusite provoque de forts maux de tête, voire des malaises.

 

En cas de propagation de l’infection au-delà des sinus, frissons et fièvre peuvent apparaître.


La sinusite maxillaire

Les sinus maxillaires sont situés des deux côtés du nez, au-dessus des dents du haut. Une pression sur la joue provoque la douleur.

 

Cette sinusite peut être à l’origine de maux de tête au niveau du front.

 

Comment soigner une crise de sinusite ?

Une sinusite aigüe non soignée risque d’évoluer vers une infection chronique. Elle nécessite une prise en charge spécifique :

  • antalgique ou antipyrétique pour calmer la fièvre et les maux de tête ;

  • traitement antibiotique pendant 10 à 12 jours, uniquement pour les sinusites bactériennes ;

  • corticoïdes en cas de présence de pus ;

  • traitement local : aérosol, gouttes nasales ou pulvérisation incluant un vasoconstricteur, pour décongestionner et faciliter le drainage ;

  • traitement antihistaminique pour les inflammations d’origine allergique.

 

Est-ce que la sinusite fatigue ? Oui, le repos est donc conseillé pour ce type d’infection. Consultez votre médecin pour qu'il vous prescrive un temps de repos adapté, et le suivi dont vous avez besoin.

 

Traitements alternatifs

De manière générale, les sinus peuvent également être soulagés en suivant ces recommandations :

  • appliquer des serviettes humides et chaudes sur les sinus touchés par l’infection ;

  • éviter tout changement de température important ;

  • ne pas pencher la tête vers le bas pour éviter de souffrir davantage au niveau des sinus ;

  • utiliser des huiles essentielles en inhalation pour apaiser les céphalées et dégager les sinus.

 

En complément du traitement classique, vous pouvez vous faire prescrire un traitement homéopathique par votre pharmacien, pour soulager vos maux de tête et votre sinusite.

 

Il s’agit de prendre 3 granules homéopathiques trois fois par jour, à choisir en fonction des symptômes :

  • douleurs plus intenses au toucher ou en cas de courant d’air : Hepar sulfuris calcareum 9 CH ;

  • obstruction nasale sans écoulement : Belladonna 9 CH ;

  • sécrétions jaunes et épaisses : Hydrastis canadensis 9 CH ;

  • écoulement vert et croûtes dans le nez : Kalium Bichromicum 9 CH ;

  • pus et sang : Phosphorus 9 CH ;

  • sinusite chronique : Silicea 9 CH.


 


Une prise en charge ostéopathique peut également être envisagée pour diminuer la congestion faciale, soulager les douleurs et optimiser le système de drainage des sinus.


Enfin, lorsque les traitements habituels ne fonctionnent pas, votre médecin peut vous conseiller le recours à la chirurgie pour rétablir l’ouverture et drainer les sinus. Pensez à demander conseil à votre pharmacien et à votre médecin, pour bénéficier d'une prise en charge adaptée à vos symptômes.

 

Prévention de la sinusite : les conseils de votre pharmacien Giphar

Certaines mesures préventives permettent de diminuer le risque de contracter une sinusite ou de développer une sinusite chronique. Voici quelques conseils qui peuvent vous être utile pour prévenir l'apparition de sinusites :

  • renforcer son système immunitaire en ayant un mode de vie équilibré (activité physique et alimentation saine) ;

  • traiter immédiatement les rhumes pour éviter l’accumulation de mucosités ;

  • boire beaucoup pour contribuer au drainage des mucosités ;

  • réaliser des lavages du nez avec un spray nasal à bas d’eau thermale ou d’eau de mer ;

  • limiter à 3 jours seulement l’utilisation des décongestionnants sous forme de vaporisateurs nasaux, pour ne pas fragiliser la muqueuse du nez ;

  • arrêter de fumer et éviter de s’exposer à la fumée de tabac connue pour irriter les sinus ;

  • éviter les milieux où l’air est pollué ou humide.


Vous ressentez tous les symptômes de la sinusite ? Ne tardez pas à réagir ! Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin pour éviter de voir l’infection s’aggraver ou évoluer vers une infection chronique. Une bonne prise en charge dès le début de l'infection est essentielle.

 

Lire aussi :

La sinusite chronique : symptômes, causes et traitements
 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 22/02/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Le traitement de la sinusite
Assez répandue et souvent due à une infection ou à une allergie, cette inflammation des sinus peut s…
Les symptômes et les traitement de la sinusite chronique
Vous souffrez d'une sinusite dont vous ne parvenez pas à vous débarrasser ? À peine le traitement te…