Les idées reçues sur le tabac

Fumer : les idées fausses
2 avis

Voici un petit tour d'horizon des idées reçues sur le tabac... Mais qu'en est-il véritablement ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Je ne fume que des cigarettes légères, car c'est moins nocif

FAUX - Les cigarettes légères sont souvent plus toxiques que les cigarettes normales car le fumeur aspire plus pour obtenir la nicotine dont il a besoin.

De ce fait, vous inhalez beaucoup plus profondément les particules cancérogènes et le monoxyde de carbone. Ces inhalations profondes sont à l'origine de cancers distaux (siégeant au niveau des bronchioles) beaucoup plus difficiles à traiter que les cancers proximaux (siégeant au niveau des grosses bronches) que l'on rencontre chez les fumeurs inhalant moins profondément la fumée comme les fumeurs de cigarettes sans filtre.

 

Je fume depuis trop longtemps, il est trop tard pour s'arrêter !

FAUX - Quelle que soit la quantité de tabac consommée et aussi longtemps que vous ayez fumé, il n'est jamais trop tard pour s'arrêter.

Le risque de développer une maladie grave s'atténue après l'arrêt pour avoisiner progressivement, après quelques années, celui des non-fumeurs.

 

Je fais du sport, cela me permet d'enrayer les méfaits de la cigarette

FAUX - Avec le sport, les substances toxiques ne sont pas éliminées ! Le tabac altère la respiration, la circulation sanguine et les muscles.

La fumée gêne l'arrivée de l'oxygène dans les alvéoles pulmonaires et la charge en monoxyde de carbone diminue le transport de l'oxygène.

Ceci contribue à priver le muscle de l'oxygène nécessaire à son travail. De plus, l'altération de la paroi des vaisseaux sanguins et les spasmes artériels limitent considérablement les capacités d'effort maximal et sont à l'origine d'un risque cardio-vasculaire important.

 

Fumer me calme

FAUX - L'énervement que vous ressentez est le plus souvent dû au manque de nicotine. Vous constaterez après quelques semaines d'arrêt, un certain apaisement parce que vous serez délivré de votre dépendance.

 

Fumer me procure du plaisir

VRAI/FAUX - Certes, fumer vous procure du plaisir, mais, lorsque vous aurez arrêté, vous redécouvrirez d'autres plaisirs: les odeurs, le goût des aliments, l'impression de respirer pleinement; de plus, vous éprouverez un sentiment de réussite personnelle et la satisfaction d'avoir retrouvé une certaine forme de liberté.

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

La prise en charge de l'assurance maladie pour arrêter le tabac
Arrêter le tabac devient encore plus facile ! 
Les conseils pour arrêter la cigarette
En cette fin d’année, l’horizon des bonnes résolutions approche. Le bon moment pour arrêter de fumer…
Le vapotage n'est pas sans risque pour la santé
Outil de sevrage tabagique ? Substitut pour fumer moins ? Porte d'entrée dans le tabac pour les ados…