Quel dentifrice choisir pour des dents blanches et en bonne santé ?

Quel dentifrice choisir pour prendre soin de vos dents ?

Dentifrice spécial blancheur ou haleine fraîche, pour prendre soin des dents sensibles ou protéger l’émail… Une grande variété de dentifrices est aujourd’hui proposée dans les grandes surfaces et en pharmacie. Si le dentifrice ne lave pas les dents à proprement parler, son utilisation est néanmoins indispensable pour conserver une bonne hygiène bucco-dentaire.

Alors quel dentifrice choisir pour garder des dents saines et blanches ? Comment bien l’utiliser ? Et quels sont les dentifrices à éviter


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Pourquoi utiliser du dentifrice lors du brossage des dents ?

Le dentifrice ne lave pas les dents (comme le savon lave les mains, par exemple). En effet, c’est l’action mécanique de brossage qui permet de décoller la plaque dentaire accumulée sur la surface des dents et des gencives (un mélange de protéines salivaires, de résidus alimentaires et de bactéries, qui se transforme en tartre s’il n’est pas retiré).


Utiliser du dentifrice pour se brosser les dents permet néanmoins d’aider à éliminer la plaque dentaire, et donc de diminuer le temps de brossage. En plus d’apporter du fluor à l’émail, le dentifrice est aussi composé de petites particules abrasives : ces dernières facilitent le nettoyage des taches à la surface des dents (dues à la consommation de thé, de café ou de tabac). Enfin, le dentifrice comporte en général des adjuvants mentholés, qui donnent une haleine fraîche juste après le brossage.

Quel type de dentifrice choisir ?

Utilisé au quotidien, le dentifrice doit être efficace, tout en respectant l’émail des dents. Il est recommandé de choisir un dentifrice riche en fluor, agréable à utiliser et qui correspond à ses besoins particuliers.

 

Un dentifrice riche en fluor, pour protéger les dents contre les caries

Le fluor est un oligo-élément essentiel, que l’on retrouve naturellement dans l’environnement (il n’est donc pas toxique pour la planète). Ajouté au dentifrice, il permet de prévenir l’apparition et le développement des caries dentaires. Chez l’enfant, il se fixe dans leurs os en pleine croissance, et dans l’émail de leurs dents. Ses dents de lait et ses futures dents définitives sont ainsi renforcées, alors même qu’elles ne sont pas encore sorties.


En agissant pendant les processus naturels de déminéralisation et de reminéralisation de l’émail dentaire (qui dépendent de l’acidité de la salive), le fluor permet également de renforcer les dents chez l’adulte. Sous l’effet du fluor, les minéraux qui protègent les dents deviennent plus forts (pendant la phase de reminéralisation) : les dents se solidifient et l’émail dentaire devient moins sensible à l’érosion (pendant la phase de déminéralisation).


En France, la teneur en fluor des dentifrices est limitée (à haute dose, il devient en effet neurotoxique). D’autre part, un excès de fluor peut aussi provoquer une fluorose dentaire chez l’enfant (apparition de taches blanches sur les dents). Il est donc important de choisir un dentifrice contenant la juste dose de fluor, adaptée à son âge (les dentifrices enrichis au fluor pour les enfants sont moins concentrés que ceux destinés aux adultes). Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

 

Un dentifrice en grande surface ou en pharmacie ?

Le dentifrice peut appartenir à deux catégories de produit : il peut s’agir d’un cosmétique ou d’un médicament.


Les produits cosmétiques sont vendus à la fois dans les grandes surfaces, les parapharmacies et les pharmacies. Ils n’ont pas à prouver leur efficacité avant d’être mis sur le marché (ils doivent simplement garantir qu’ils sont sans danger, et qu’ils ne comportent pas d’ingrédients interdits). Affichant en général une teneur en fluor suffisante, ces dentifrices sont efficaces pour la prévention des caries. En revanche, leurs autres allégations n’ont pas été prouvées : choisir un dentifrice spécial « dents sensibles » ou « haleine fraîche » relève donc uniquement des impressions et des préférences de chacun. S’il ne semble pas répondre à vos attentes, il est conseillé d’en changer.


Les dentifrices considérés comme des médicaments ont quant à eux obtenu une autorisation de mise sur le marché, après avoir prouvé leur efficacité. Vendus uniquement en pharmacie, ils permettent de répondre à des besoins spécifiques. Votre pharmacien peut vous aider à choisir le dentifrice le plus adapté.

 

Un dentifrice adapté à ses besoins

Quel dentifrice choisir pour blanchir les dents ? En cas de taches sur les dents, il est conseillé d’éviter les dentifrices « blancheur ». Contenant des particules abrasives (pour éliminer les taches), ils ont en effet tendance à abîmer l’émail et à rendre les dents plus ternes. Le plus sage est de se rendre chez son chirurgien-dentiste, pour éliminer les taches avec un nettoyage adapté.


Pour des dents sensibles ou des problèmes de gencives, il est recommandé de choisir un dentifrice spécial (désensibilisant ou « spécial gencives). Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre chirurgien-dentiste ou de votre pharmacien.


En plus de contenir la quantité de fluor adaptée à leur âge, les dentifrices pour enfants sont souvent développés à partir de saveurs et de goûts faciles à apprécier (goût fraise, par exemple). Choisir ce type de dentifrice peut faciliter l’apprentissage du brossage des dents chez les plus petits.


Il est enfin recommandé de vérifier que le dentifrice ne contient aucun perturbateur endocrinien (butylparaben, propylparaben, triclosan…). Alors quel dentifrice choisir sans produits toxiques ou dioxyde de titane ? Demandez conseil à votre pharmacien.


 

Comment l’utiliser ?

Pour un brossage efficace et sans risques, il est recommandé d’utiliser une petite dose de dentifrice : un grain de riz une fois par jour chez l’enfant de moins de 3 ans, un grain de riz deux fois par jour chez l’enfant de 3 à 6 ans, un petit pois deux à trois fois par jour chez l’enfant de plus de 6 ans et chez l’adulte.


Le dentifrice fluoré est déposé sur les poils de la brosse à dents (à poils souples, de préférence), sans y ajouter d’eau. Le brossage des dents doit être effectué au moins deux fois par jour (de préférence après chaque repas, et surtout le soir), pendant au moins deux minutes. En plus de nettoyer toutes les dents et les interstices dentaires, cela permet au fluor du dentifrice de rester assez longtemps sur l’émail.


À la fin du brossage, il n’est pas nécessaire de rincer abondamment la bouche. Le nettoyage des dents peut être complété par un bain de bouche et par le passage d’un fil dentaire (ou de brossettes interdentaires).

 

Sources :

https://www.ameli.fr/assure/sante/bons-gestes/quotidien/brosser-dents

https://www.vidal.fr/sante/enfants/suivi-medical/proteger-dents/hygiene-dentaire.html

https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-dentifrice-n6381/

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/01/2022

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Eviter le tartre sur les dents
En plus d’être inesthétique, le tartre peut être à l’origine de problèmes de santé bucco-dentaire pl…
Retirer le tartre dentaire
Dû à l’accumulation de plaque dentaire à la surface des dents, le tartre leur donne une coloration j…
Choisir sa brosse à dents
Indispensable pour une bonne hygiène bucco-dentaire, la brosse à dents permet de déloger mécaniqueme…