Hygiène dentaire : comment prendre soin de ses dents et de ses gencives ?

Tout savoir sur l’hygiène dentaire

Il est essentiel d’entretenir et de prendre soin de ses dents et de ses gencives, tout au long de sa vie. Les professionnels de santé s’accordent en effet pour dire qu’une bonne hygiène bucco-dentaire permet d’éviter l’apparition ou l’aggravation de plusieurs pathologies, plus ou moins graves. Le brossage des dents doit être effectué de manière régulière, en adoptant les bons gestes. Alors pourquoi est-il si important de prendre soin de ses dents ? Comment avoir une bonne hygiène dentaire ? Et quand consulter son dentiste ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

L’importance de l’hygiène bucco-dentaire

Une mauvaise hygiène dentaire peut être à l’origine de l’apparition de plusieurs pathologies au niveau des dents et des gencives. Plus ou moins douloureuses, elles sont également plus ou moins graves. Ne pas prendre soin de ses dents favorise la formation de plaque dentaire, responsable ensuite de l’apparition de tartre, de caries, d’une gingivite (inflammation des gencives) ou d’une parodontite (inflammation des tissus qui soutiennent les dents).


Mais une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut également avoir des répercussions sur la santé globale. Si elles ne sont pas traitées, certaines pathologies dentaires peuvent en effet entraîner des problèmes de santé généraux : une carie non soignée ou une maladie chronique des gencives peut par exemple représenter une porte d’entrée idéale pour certaines bactéries pathogènes. Elles peuvent migrer jusqu’au cœur, aux reins ou aux poumons, et provoquer de sérieuses complications cardio-vasculaires ou broncho-pulmonaires.


Prendre soin de ses dents et de ses gencives présente aide en effet à lutter contre la mauvaise haleine et à conserver des dents propres, et les plus blanches possible.

 

Comment adopter une bonne hygiène dentaire ?

La prévention est indispensable pour une bonne hygiène dentaire. La santé bucco-dentaire nécessite en effet qu’on s’en préoccupe dès le plus jeune âge. Un enfant dont les caries sur les dents de lait n’ont pas été soignées présente plus de risques de souffrir de caries sur ses dents permanentes, à l’âge adulte. La qualité des dents définitives se prépare ainsi dès l’apparition des premières dents de lait.

 

Chez le bébé

Dès la naissance, il est conseillé de nettoyer la bouche du nourrisson le soir, en lui essuyant doucement les gencives avec une compresse humide. Permettant d’éliminer les bactéries et restes de lait, la toilette buccale fait partie de la toilette quotidienne du bébé.


Lorsque les premières dents de lait apparaissent (chez le bébé de 6 ou 8 mois), il est recommandé de les brosser doucement avec une brosse adaptée et un peu d’eau, matin et soir. Munies de poils extra doux, des brosses spéciales « premier âge » sont aujourd’hui proposées. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Elles permettent de brosser en douceur les gencives et les dents de bébé.


 

Chez l’enfant

À 2 ou 3 ans, le jeune enfant n’est pas encore capable de se brosser correctement les dents tout seul. Il est néanmoins possible de commencer à lui apprendre ce geste élémentaire d’hygiène dentaire. Après lui avoir montré plusieurs fois comment procéder (avec une brosse à petite tête arrondie, et un peu de dentifrice), il suffit de le laisser faire de temps en temps, tout en continuant à l’assister.


À partir de 6 ou 7 ans, l’enfant doit savoir se brosser les dents tout seul. Il suffit de surveiller le temps de brossage et de vérifier qu’il se rince bien la bouche. Indispensable, le rinçage permet d’éliminer les bactéries, les résidus alimentaires et les restes de dentifrice. Le brossage des dents de l’enfant doit être régulièrement contrôlé (notamment pendant l’adolescence, une période pendant laquelle les « oublis » sont fréquents).


Quel type de dentifrice privilégier ? Le fluor est un oligo-élément très efficace pour renforcer l’émail des dents et protéger des caries. Mais consommé en trop grande quantité, il peut fragiliser l’émail et rendre les dents plus sensibles aux caries. Le dosage en fluor du dentifrice doit donc être parfaitement adapté à l’âge (dosages différents à 2 ans, 3 ans et après 6 ans). Les dentifrices destinés à soigner certaines maladies des gencives doivent en revanche vous être conseillés par votre chirurgien-dentiste ou votre pharmacien.

 

Chez l’adulte

À l’âge adulte, les bonnes habitudes acquises pendant l’enfance ne doivent évidemment pas être perdues. Comme expliqué plus haut, une bonne hygiène dentaire permet de conserver une bouche et des dents saines tout au long de sa vie.


Tous les jours, il faut se laver les dents au minimum deux fois par jour (matin et soir), pendant deux minutes. Les chirurgiens-dentistes recommandent d’utiliser une brosse à dents souple ou medium (pour ne pas abimer les dents et les gencives), équipée d’une petite tête (pour accéder plus facilement aux dents du fond). Il est également possible d’opter pour une brosse à dents électrique, notamment en cas de difficultés à utiliser une brosse à dents manuelle (personnes âgées, personnes handicapées). Choisir un dentifrice au fluor permet de renforcer l’émail des dents.


Geste indispensable pour une hygiène dentaire parfaite, le brossage permet d’éliminer la plaque dentaire accumulée sur la surface des dents, et les restes de nourriture coincés entre les dents. Pour être efficace, il doit être effectué de la gencive vers la dent (de bas en haut), sur toutes les faces de chaque dent. Chez l'adulte, un brossage circulaire est à privilégier. Il est à compléter par un brossage de la langue (porteuse de nombreuses bactéries).


Le soir, il est également possible de passer du fil dentaire ou des brossettes interdentaires entre les dents. Réalisé avec précaution (pour ne pas blesser les gencives), ce geste permet d’éliminer la plaque dentaire qui s’y développe.

 

Chez les personnes âgées

Il est recommandé de conserver une bonne hygiène bucco-dentaire lorsque l’on prend de l’âge. En effet, les seniors peuvent souffrir de pathologies bucco-dentaires spécifiques (maladies gingivales notamment). Débutant le plus souvent par une gingivite, l’infection provoque ensuite une inflammation chronique de la gencive avec rougeurs et saignements. Si rien n’est fait à ce stade, les bactéries de la plaque dentaire s’attaquent aux tissus de soutien des dents. Au fil du temps, celles-ci deviennent de plus en plus mobiles, jusqu’à se déchausser. On parle alors de parodontite.


Or, de plus en plus d’études soulignent le lien entre parodontite et risques de maladies cardiovasculaires. L’hypothèse repose sur le passage dans la circulation sanguine de bactéries et de molécules de l’inflammation, capables d’entretenir ou d’engendrer un processus inflammatoire. Par ailleurs, un diabète non équilibré peut aussi fragiliser les tissus de soutien de la dent et, à l’inverse, une maladie parodontale non traitée peut augmenter la résistance à l’insuline.


Les personnes âgées peuvent également être plus sujettes aux caries. Passé un certain âge, ou lorsque la personne prend certains médicaments, les glandes salivaires produisent en effet moins de salive : or, la salive permet de protéger les dents contre les caries. Par ailleurs, les personnes âgées ont tendance à moins s’hydrater : cela les pousse à consommer plus de sucreries, ce qui favorise l'apparition de caries.

 

Et chez la femme enceinte ?

En plus de surveiller leur alimentation, les femmes enceintes doivent également veiller à adopter une bonne hygiène dentaire. En raison de l’imprégnation hormonale caractéristique de cette période, les gencives de la femme enceinte répondent en effet de manière exagérée à la présence de la plaque dentaire. Cela peut engendrer une inflammation des gencives et des saignements, ainsi que l’apparition plus fréquente de caries.


Il est également important de consulter son dentiste pendant la grossesse. À partir du quatrième mois de leur grossesse, toutes les femmes enceintes bénéficient d’ailleurs d’un examen de prévention bucco-dentaire gratuit, entièrement pris en charge par l’Assurance maladie.


En cas de nausées, il est conseillé de ne pas se brosser les dents juste après les vomissements : les acides peuvent en effet attaquer l’émail des dents. Privilégiez plutôt un simple rinçage, avec un bain de bouche fluoré sans alcool.

 

Quand consulter ?

Il est recommandé de consulter son chirurgien-dentiste au moins une fois par an : ce dernier peut ainsi vérifier l’absence de tartre (et effectuer un détartrage si nécessaire) et de caries. Il contrôle également le bon état des gencives.


Mis en place par l’Assurance maladie, le programme M’T dents permet de bénéficier de plusieurs rendez-vous gratuits chez le chirurgien-dentiste, tous les 3 ans, entre 3 ans et 24 ans. Plus les dents sont contrôlées et soignées tôt, moins les traitements sont lourds, longs et coûteux.


Il est néanmoins recommandé de prévoir une première consultation chez le chirurgien-dentiste vers le premier anniversaire de l’enfant. Cela permet de familiariser l’enfant à l’univers du cabinet dentaire et, pour les jeunes parents, de recueillir toutes les informations utiles.

 

Les conseils de votre pharmacien pour des dents plus blanches

De belles dents blanches, qui n’en rêve pas ? Cependant, faire blanchir ses dents hors d’un cabinet dentaire n’est pas sans risques : altération de l’émail, usure des dents, irritation des muqueuses…


Si vous souhaitez garder des dents blanches et en bonne santé, faites simplement un détartrage régulier chez votre dentiste. Vous pouvez également vous brosser les dents avec un dentifrice « blancheur ». Pensez surtout à limiter votre consommation de boissons tanniques et dites adieu à la cigarette ! Quant au charbon végétal, s’il blanchit bien les dents en surface, son usage quotidien peut, à terme, fragiliser l’émail.


Pour conserver une bonne hygiène dentaire et protéger vos dents, veillez enfin à adopter une alimentation équilibrée (évitez de grignoter et limitez le sucre).

 

Et l’orthodontie ?

Des incisives supérieures trop « en avant », des « dents du bonheur », des dents qui se chevauchent… Les raisons qui conduisent à consulter un orthodontiste sont nombreuses.


Idéalement, le traitement orthodontique doit être commencé avant la fin de la croissance, lorsque les mâchoires sont encore très malléables. Néanmoins, il n’y a pas d’âge pour rectifier sa dentition (à condition d’avoir des gencives saines). Aujourd’hui, de plus en plus d’adultes se tournent vers l’orthodontie, et les appareils se font de plus en plus discrets.

Sources :

Prévenir les caries dentaires

M'T dents : des rendez-vous offerts chez le dentiste
 

Lire aussi :

Hygiène bucco-dentaire : Adoptez les bons réflexes

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/07/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

L’hygiène bucco-dentaire chez les personnes âgées
Pour rester en bonne santé, les personnes âgées doivent conserver une bonne hygiène bucco-dentaire e…
Comment lutter contre la mauvaise haleine ?
Dans 80 % des cas, la mauvaise haleine est d'origine buccodentaire. En cause, des bactéries qui s'in…
Hygiène bucco-dentaire :  Adoptez les bons réflexes
Tout au long de sa vie, il est essentiel d’entretenir une dentition saine. Les professionnels de san…