L’automne arrive : que faire contre le rhume ?

que faire contre le rhume ?

Les premières fraîcheurs arrivent, les arbres commencent à perdre leurs feuilles… Pas de doute, l’automne est là ! Avec lui, les premiers maux de l’hiver commencent à apparaître : fatigue, gorge irritée, nez qui coule… Le rhume n’a rien de dramatique, mais il peut être très pénible, surtout lorsqu’il a tendance à s’éterniser. Que faire pour lutter contre le rhume ? Découvrez nos astuces.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Le rhume : c’est quoi exactement ?

Le rhume est une infection très courante du nez et de la gorge, provoquée par un virus. Lorsque nous sommes enrhumés, le virus génère une inflammation de la muqueuse nasale. Celle-ci gonfle, produit davantage de mucus, et le nez se met à couleur. L’inflammation va ensuite provoquer un rétrécissement des tuyaux d’évacuation, c’est pourquoi le nez se bouche.


En parallèle, le virus peut s’installer à l’intérieur de la gorge, ce qui crée une inflammation causant des douleurs et des difficultés à déglutir. De plus, la surproduction de mucus a tendance à s’écouler dans l’arrière-gorge, ce qui peut entraîner une irritation. Pendant ce temps, l’ensemble du système immunitaire est mobilisé pour combattre le rhume, ce qui explique la grande fatigue ressentie lorsque vous êtes malade. 


Si le rhume est une infection bénigne, les symptômes peuvent être réellement pénibles et durer jusqu’à 11 jours. C’est pourquoi la prise de médicaments contre le rhume ou l’usage de solutions naturelles peuvent vous aider à vous remettre sur pied plus rapidement.
 

Pourquoi attrape-t-on un rhume ?

En période de changements de saison, notre corps est plus vulnérable. Nous subissons des variations de températures parfois importantes, qui entraînent l’apparition de groupes de virus différents de la saison précédente. Les agents responsables du rhume sont, par exemple, bien plus présents en automne-hiver.
De plus, aux changements de saison, notre système immunitaire se trouve affaibli par l’arrivée de nouveaux allergènes. Enfin, la période de glissement vers l’automne peut se révéler parfois particulièrement éprouvante avec le rythme soutenu de la rentrée : la fatigue et le stress affaiblissent d’autant plus le système immunitaire.
 

Comment prévenir le rhume ?

Pour lutter contre le rhume, on peut avant tout l’anticiper. Malgré la rentrée, essayez de conserver une bonne hygiène de vie : une alimentation équilibrée, un cycle de sommeil régulier et suffisant (8 heures par nuit minimum), et une bonne gestion du stress. Ce dernier affaiblit significativement le système immunitaire. Si vous êtes d’une nature anxieuse, une activité physique hebdomadaire peut vous aider à contenir et maîtriser le stress ! Pour ceux qui sont sujets aux allergies, ne laissez pas courir et traitez-les, pour que votre système immunitaire soit capable de lutter contre le rhume.

 

Pour vous prémunir contre le rhume, gardez à l’esprit les simples gestes d’hygiène : lavez-vous régulièrement les mains tout au long de la journée, évitez de trop toucher votre visage, et gardez vos distances avec votre entourage ou vos collègues enrhumés.

 

Si malgré vos efforts, vous vous sentez en petite forme, vous pouvez essayer de booster votre organisme avec des solutions naturelles. La consommation de thé vert, de probiotiques, ou de compléments alimentaires comme l’Acérola ou la Gelée Royale peuvent aider à lutter contre le rhume. Chaque organisme réagit de manière différente, donc toutes ces solutions ne marcheront pas forcément pour vous, mais il suffit parfois de trouver la bonne !
 

Quels médicaments contre le rhume ?

Trop tard, le virus s’est installé, et il vous faut un remède contre le rhume ? Le rhume ne peut être traité par antibiotiques, car il s’agit d’un virus et non d’une bactérie. Il n’existe pas non plus de vaccin contre le rhume, car plus d’une centaine de virus différents peuvent en être l’origine.


Les médicaments contre le rhume servent donc uniquement à soulager les symptômes et à éviter que le rhume évolue. Pour lutter contre le rhume, vous pouvez donc prendre des anti-inflammatoires ou du paracétamol pour les douleurs, un décongestionnant pour déboucher le nez, des pastilles pour la gorge. Avant toute prise de médicaments, demandez conseil à votre pharmacien. Certains médicaments ne doivent pas être pris ensembles pour éviter les synergies malheureuses, et il est indispensable d’avoir l’avis d’un professionnel pour trouver la posologie la plus adaptée à vos besoins.

 

Soulager naturellement le rhume

Dans la mesure où il n’existe pas de remède contre le rhume, mais simplement des traitements symptomatiques, vous pouvez tenter de soulager naturellement le rhume. Pour libérer les voies respiratoires et dégager les bronches, l’inhalation d’huiles essentielles comme l’eucalyptus, le pin sylvestre ou la ravintsara peuvent aider. Vous pouvez aussi utiliser un diffuseur d’huiles essentielles, notamment 10 à 15 minutes en soirée, une heure avant l'heure de votre coucher. Attention, les huiles essentielles doivent être manipulées avec précautions et sont contre-indiquées chez la femme enceinte et l’enfant de moins de 7 ans.


L’alimentation peut aussi soulager naturellement le rhume. Certaines épices comme la cannelle, le clou de girofle ou le gingembre ont des propriétés anti-inflammatoires. Vous pouvez les consommer dans vos plats, ou en infusion. L’ail est aussi connu pour aider à combattre les virus et bactéries, tout en offrant un plein d’énergie au corps grâce à sa forte teneur en antioxydants et en vitamines. Enfin, le thym est également un allié de choix pour combattre le rhume : en inhalation, il libère les voies respiratoires, en tisane avec une cuillère de miel, il soulage les maux de gorge et la toux.

 


Et voilà, vous avez désormais toutes les cartes en main pour combattre le rhume ! Si vous tombez malade, pensez bien à vous hydrater régulièrement. Lavez-vous les mains et toussez dans un mouchoir pour éviter de contaminer vos proches. Si le rhume dure plus d’une dizaine de jours ou si la fièvre monte, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

 

 

À lire aussi

Comment soigner le rhume par l'homéopathie ?
Virus et froid : tous malades en hiver ?
Comment soigner un rhume ?
La toux

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 18/10/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Traitement homéopathique du rhume
Eternuements, nez qui coule... Vous êtes enrhumé ! Voici des remèdes homéopathiques pour soigner vot…
L’hygiène nasale
Véritable porte d’entrée de l’appareil respiratoire, le nez en est aussi la principale sentinelle et…
Rhumes, grippes, bronchites, gastro-entérites : les bons gestes
Votre conjoint a attrapé un rhume, dans le bus votre voisine vous tousse au visage, votre collègue n…