Irritations à cause du masque : comment les éviter ?

Comment soulager les irritations dû au port du masque ?

Depuis l’apparition de l’épidémie de Covid-19 en France, le port du masque est devenu obligatoire dans l’ensemble de l’espace public. Mais, portée au quotidien et à longueur de journée, cette protection peut être à l’origine de certains désagréments, notamment sur les peaux les plus fragiles.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Comment éviter l’apparition d’acné ou de rougeurs ? Comment soulager et prévenir les irritations provoquées par le masque ? Et quels gestes simples adopter au quotidien pour protéger la peau de son visage ?

 

Le port du masque, à l’origine de l’apparition de plusieurs problèmes de peau

Les masques de protection - notamment les masques FFP2 et les masques chirurgicaux - sont peu respirants et particulièrement hermétiques. Lorsqu’ils sont portés au quotidien pendant plusieurs heures, ils peuvent provoquer des irritations ou d’autres problèmes cutanés.

 

Pourquoi ces problèmes cutanés ?

La peau du visage est très fine et n’est pas adaptée à ce type d’agression quotidienne et répétée. Ainsi, les frottements du masque contre le visage affinent la peau, et abiment la barrière cutanée naturelle. Fragilisée, la peau est plus sensible à tous types d’agressions extérieures et plus susceptible de souffrir d’une inflammation.


En plus de cet affaiblissement, la peau est « confinée » sous le masque et ne respire pas. Elle absorbe le dioxyde de carbone rejeté au cours de la respiration (par la bouche ou le nez). La chaleur, la transpiration et l’humidité à l’intérieur du masque ont également tendance à augmenter la production de sébum par la peau : les pores se bouchent et des boutons apparaissent (de l’acné). Les bactéries se développent enfin plus facilement dans ce type d’environnement, ce qui a tendance à favoriser le développement d’éventuelles inflammations.

 

Quels problèmes de peau ?

Le port du masque peut provoquer des irritations au niveau du nez, du menton, du haut des lèvres ou de la gorge. Mais d’autres problèmes de peau peuvent également apparaître :

  • des rougeurs ou une rosacée (des rougeurs qui apparaissent au niveau de l’arête du nez, des joues, du haut du cou et du front) ;

  • des petits boutons (dû à la chaleur et à la macération) ou de l’acné ;

  • un psoriasis : cette maladie inflammatoire de la peau apparaît sous forme de plaques rouges, avec des squames ;

  • de l’eczéma (dermatite atopique) : cette inflammation est à l’origine de l’apparition de démangeaisons et de rougeurs ;

  • une dermite : une inflammation des couches superficielles de la peau, qui provoque des démangeaisons, des rougeurs et des cloques (parfois des croûtes et une desquamation) ;

  • des tâches, une sécheresse cutanée et des démangeaisons ;

 

Provoquées par les élastiques du masque, certaines irritations peuvent également apparaître derrière les oreilles.

 

Qui est concerné ?

De manière générale, ces problèmes cutanés sont plus fréquents chez les personnes sujettes aux problèmes de peau (celles qui souffrent déjà d’eczéma ou de psoriasis, par exemple). Ils apparaissent également plus souvent chez les personnes âgées, les personnes à la peau claire ou celles sensibles au stress.


Mais ces irritations et autres problèmes de peau touchent aussi les personnes qui portent un masque de manière prolongée et répétée (tous les jours, pendant de nombreuses heures), dans certains secteurs ou professions. Le personnel soignant, les personnes qui travaillent dans les supermarchés et tous les autres salariés confrontés à l’accueil du public sont ainsi particulièrement touchés par cette problématique.


 

Comment soulager les irritations provoquées par le masque ?

Plusieurs gestes simples permettent de prendre soin de la peau de son visage au quotidien, notamment pour prévenir ou limiter l’apparition de problèmes cutanés provoqués par le masque.
 

Protéger sa peau avec des soins adaptés

Adopter une routine beauté adaptée à sa peau permet de prévenir les irritations dues au port du masque. Protégé avec un soin dermo-cosmétique adapté, l’épiderme supporte en effet mieux ces frottements agressifs et répétés.

 


Quelle crème pour quel type de peau ?


Pour les peaux grasses (peaux lipidiques), les soins doivent être plus légers que d’habitude. Les gels ou les mousses nettoyantes « spécial peau grasse » sont à privilégier (ainsi que les produits à pH neutre ou légèrement acide). Ces produits doivent être utilisés matin et soir, avant et après avoir porté un masque. Il est également déconseillé de se maquiller sous un masque.


Pour les peaux plus fragiles ou atopiques, il est recommandé de se tourner vers des soins protecteurs (crèmes barrières) : elles offrent une meilleure protection et isolent la peau du visage des frottements du tissu. Ces crèmes peuvent également être utilisées sur les peaux sèches, pour leur éviter de s’assécher encore plus à cause du port du masque.


Une crème protectrice peut enfin être utilisée au niveau des points de pression du masque (sur l’arête du nez ou en haut des joues par exemple). Les parties du visage déjà abîmées peuvent quant à elles être traitées à l’aide d’une crème réparatrice ou cicatrisante. Pour que la peau puisse absorber le soin de manière optimale, la crème doit être appliquée de préférence 30 minutes à une heure avant de porter le masque.


Pour savoir quelle crème appliquer sur votre visage matin et soir, n’hésitez pas à demander conseil à votre dermatologue ou à votre pharmacien.


 

 


Les crèmes visages Laboratoire Giphar

Laboratoire Giphar propose des crèmes visages pour peaux sèches et sensibles (jour et nuit). Grâce aux propriétés de leurs actifs, elles aident à prévenir et à soulager l’apparition d’irritations et d’autres problèmes cutanés. Particulièrement confortable, leur texture légère et fluide est parfaitement adaptée au port du masque. Elle évite en effet d’accentuer le phénomène de transpiration et d’humidité à l’intérieur du masque, et protège la peau des agressions extérieures.


Grâce à sa formule nourrissante (association de Squalane Végétale, d’Huile de Jojoba et de Beurre d’Illipé, de Bisabolol apaisant, de Pro-Vitamine B5 et d'Aloe Vera), Ma Crème de Jour Hydratante de Laboratoire Giphar laisse la peau hydratée et confortable.


Parfaitement adaptée aux peaux sèches et sensibles, Ma Crème de Nuit Nourrissante est quant à elle parfaite pour nourrir intensément la peau. Composée de Beurre de Karité, de Cire de Jojoba et de Cire d'Abeille, de Protéines de Riz et d'Acide Hyaluronique, sa formule laisse une sensation de confort particulièrement agréable. Grâce à ses propriétés régénérantes et repulpantes, le teint est défatigué au réveil.


Opter pour les bons masques et savoir les utiliser

Les masques de protection sont aujourd’hui proposés en plusieurs formats et plusieurs matériaux. Avant d’opter pour tel ou tel type de masque, vérifiez toujours sa conformité aux normes de protection.


Les masques en coton semblent être aujourd’hui les plus confortables, notamment lorsqu’il s’agit de limiter l’apparition de rougeurs ou d’irritations. Moins serrés, les masques 100 % coton sont également plus doux que les masques chirurgicaux ou FFP2, et agressent moins la barrière cutanée.

 

Ils sont aussi particulièrement recommandés pour les personnes souffrant d’asthme, ou d’une autre pathologie respiratoire (BPCO - broncho-pneumopathie chronique obstructive, mucoviscidose, bronchite…) ou cardiovasculaire. Ils doivent toujours être lavés avant la première utilisation. Il est également conseillé de privilégier le port de masques clairs (ils contiennent moins de colorants et d’apprêts, pouvant parfois déclencher des réactions allergiques).


Pour éviter les irritations à l’arrière des oreilles, il convient d’opter pour des masques équipés de liens à nouer (plutôt que pour des masques avec des élastiques). Les masques en papier sont aussi disponibles en version hypoallergénique.

Au bout de quatre heures, lorsque le masque doit être remplacé, c’est l’occasion de laisser la peau du visage respirer un court instant.

 

Quelques gestes simples pour prendre soin de sa peau au quotidien

Plusieurs réflexes et routines quotidiennes permettent enfin de prendre soin de la peau de son visage, pour limiter les irritations dues au port du masque.


Vous pouvez par exemple :

  • boire de l’eau tout au long de la journée, en quantité suffisante (une bonne hydratation est essentielle pour garder une peau et un organisme en bonne santé) ;

  • rafraichir la peau de votre visage de manière régulière (vous pouvez utiliser un brumisateur d’eau thermale par exemple) ;

  • prendre de la vitamine C (elle permet de renforcer la paroi capillaire des petits vaisseaux sanguins, et donc de renforcer la couche superficielle de la peau) ;

  • moins vous maquiller (le maquillage - notamment les fonds de teint très épais - a également tendance à obstruer les pores et à « étouffer » la peau) ;

  • éviter les produits cosmétiques parfumés, contenant des parabens et des conservateurs ;

  • raser votre barbe ;

  • manger moins d’aliments sucrés (le sucre a tendance à stimuler la production de sébum) et de produits laitiers (au lait de vache cru) ;

  • opter pour un masque confortable (éviter notamment les masques synthétiques ou en Néoprène) ;

  • enlever votre masque avant de pratiquer une activité sportive ou physique (pour éviter de transpirer dans votre masque).


Vous souhaitez en savoir plus sur la meilleure façon de limiter l’apparition de problèmes cutanés à cause du masque ? N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 18/11/2020

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Vos pharmacies Giphar s'organisent pour répondre à vos besoins
Face à l'épidémie de coronavirus COVID-19, vos pharmaciens s'organisent pour faire de faire une sant…
Tests covid
Les informations sur les tests de dépistage de la covid-19 sont nombreuses et il est parfois diffici…
Visuel campagne covid 19
Les pharmaciens Giphar prennent à cœur la santé de tous les Français.