Douleurs musculaires, entorses : Que faire ?

Entorses, tendinites et atteintes musculaires

La pratique des activités physiques et sportives est une bonne chose dans notre mode de vie actuel. Amateur occasionnel ou vrai « pro », vous n'êtes pas à l'abri de multiples blessures de la tête aux pieds selon le sport pratiqué...


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Mal préparés, insuffisamment échauffés ou trop sollicités, vos muscles peuvent souffrir de contracture ou au contraire d'élongation, sans parler des déchirures. Cheville, genou, tête et cou sont les cibles les plus touchées.
Le pharmacien vous renseignera sur les pathologies propres à chaque partie atteinte et sur les premières mesures à prendre pour éviter cela.

 

Des pathologies biens distinctes

Il existe 3 types de pathologies musculaires :

 

  • Atteinte ligamentaire : entorse

L'entorse est due à un étirement violent des ligaments (cheville, genou).

Sa gravité va de la simple foulure avec gonflement douloureux à la déchirure totale des ligaments pouvant nécessiter une intervention chirurgicale (genou).

 

  • Atteinte musculaire

On recense plusieurs manifestations de cette pathologie.

  • La crampe

La crampe est une contraction involontaire et très intense du muscle. Elle correspond à un manque d'oxygène au niveau du muscle et à une accumulation d'acide lactique.

  • La courbature

La courbature se traduit par une douleur musculaire qui apparaît lors d'une activité physique inhabituelle. Les douleurs apparaissent 24h à 48h après.

  • L'élongation

L'élongation est provoquée par un étirement violent d'un muscle qui dépasse sa capacité d'élasticité. Elle concerne un nombre restreint de fibres musculaires.

  • Le claquage

Le claquage est une rupture de fibres musculaires, suite à la sollicitation brutale d'un muscle encore froid ou fatigué.

 

  • Atteinte tendineuse : tendinite

La tendinite est due à l'inflammation du tendon d'un muscle trop sollicité par un effort durable ou répété. Elle concerne le plus souvent le coude, la cheville et le tendon d'achille.

 

Les bons gestes au bon moment

Le pharmacien peut vous aider en vous indiquant les premiers gestes à faire pour éviter les complications.

 

La glace et le chaud apportent un soulagement rapide :

  • la chaleur pour les contractures ;

  • le froid pour les claquages, les élongations et les tendinites.


Les deux peuvent être réalisés de façon pratique avec des poches (cold/hot packs).

La compression et le glaçage évitent la propagation d'un hématome et de l'œdème. Une contention légère de la zone blessée limite les mouvements douloureux (bandes élastiques adhésives et cohésives, strapping).
La contention rigide (orthèses, attelles) assure une immobilisation de l'articulation et soulage la douleur. Le pharmacien complétera son conseil par un traitement antalgique et anti-inflammatoire oral (paracétamol, ibuprofène).
Il est également conseillé d'entreprendre rapidement des séances de kinésithérapie afin de stimuler la cicatrisation.

 

Des conseils musclés

  • Avant de vous lancer dans une activité physique, vous devez prendre certaines précautions pour éviter les accidents musculaires. La phase de préparation comprend un échauffement progressif et systématique (mouvements de flexion, étirement doux).

  • Après l'effort, ne négligez pas la phase de récupération musculaire (sporténine).

  • Sur le plan diététique vous devez bien évaluer vos besoins avant, pendant et après l'effort et surtout n'oubliez pas de vous hydrater régulièrement.

  • Un apport optimal en vitamines du groupe B et en fer est également fortement recommandé.

  • Enfin pensez aux équipements de prévention (casque, protège-tibia, genouillères, chevillères...).


N'hésitez pas à consulter votre pharmacien qui peut vous renseigner sur la prévention de ce type d'accidents musculaires.

 

À lire aussi

Blessures : comment limiter douleurs et gonflements ?

Les douleurs articulaires

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les bons gestes suite à une blessure
Aïe ! Entorses, plaies légères, bleus ou bosses : pour limiter les douleurs et les gonflements après…
Atteintes musculaires et douleurs articulaires
Premières "victimes" en cas de chute ou d'accident, sur-sollicités par toutes sortes d'activités quo…
Les pathologies du genou
Le genou est une articulation importante et régulièrement sollicitée. Il peut donc subir différemmen…