Oreilles qui grattent : comment réagir ?

oreilles qui grattent

Vous avez les oreilles qui grattent ? Souvent bénignes, ces démangeaisons peuvent être particulièrement désagréables, et entraîner des lésions et des infections. Elles peuvent aussi être le signe d’une maladie de peau qu’il faut traiter. Elles doivent donc être prises en charge et soignées.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Par quoi peuvent être causées les démangeaisons aux oreilles ? Quand devient-il nécessaire de consulter ? Et comment soulager et soigner une oreille qui gratte ?

 

Par quoi sont provoquées ces démangeaisons ?

Des oreilles qui grattent peuvent être le signe d’une irritation provoquée par un manque d’hygiène, mais également par une infection ou une maladie de la peau. Pouvant survenir à tout âge (chez l’enfant, l’adulte ou la personne âgée), ces démangeaisons (prurit) peuvent toucher l’une ou les deux oreilles, et être assez inconfortables. Or, pour les traiter, il faut d’abord en connaître la cause.

 

Une mauvaise hygiène des oreilles

Produit par les glandes cérumineuses qui recouvrent la peau du conduit auditif, le cérumen protège les parois internes de l’oreille. Cette substance huileuse (ou cireuse) empêche notamment le passage de poussières, de poils, de débris de peau et de bactéries vers le tympan. Elle intercepte le passage de ces corps étrangers, pour ensuite les éliminer via le conduit auditif externe.


Or, il arrive parfois que ce cérumen soit produit en quantité excessive : c’est l’apparition des démangeaisons. Même s’il est tentant de retirer l’excès de cérumen à l’aide d’un coton-tige, il est déconseillé de le faire. Ce petit bâtonnet pourrait avoir tendance à pousser le cérumen vers le tympan, provoquant ainsi un « bouchon ». Il est plutôt recommandé d’avoir recours à des gouttes auriculaires fluidifiantes.


Mais le cérumen ne doit pas non plus être entièrement nettoyé. Cela pourrait en effet provoquer une sécheresse du conduit auditif, et entraîner des irritations et des démangeaisons gênantes.


Pour être certain de bien prendre soin de ses oreilles, il est conseillé de privilégier un nettoyage doux, à l’aide de produits non agressifs pour la peau. Les oreilles doivent aussi être rincées et séchées après la douche ou le bain. Il est enfin essentiel de bien entretenir ses prothèses auditives et ses bouchons d’oreille.

 

Une otite ou une infection ORL

Lorsque l’une ou les deux oreilles grattent et font mal, il peut s’agir d’une otite.


Assez fréquente, l’otite externe provoque en général des démangeaisons au niveau du conduit auditif externe, accompagnées de douleurs auriculaires. Aussi connue sous le nom d’otite du nageur (ou otite du baigneur), elle peut être provoquée par la présence de bactéries ou de champignons dans le conduit auditif. De l’eau et de l’humidité stagnent dans l’oreille, souvent après une baignade en piscine, dans un lac ou dans la mer. Lorsque l’otite est provoquée par la présence excessive de champignons dans l’oreille (infection fongique), les démangeaisons sont en général plus intenses.


Pouvant également être d’origine virale, l’otite moyenne aiguë est celle qui touche le plus souvent les jeunes enfants. Elle se manifeste par des douleurs auriculaires, une sensation d’oreilles bouchées, des rougeurs et aussi parfois des démangeaisons.


Lorsque ce sont la gorge et les oreilles qui grattent (avec un mal de gorge et parfois un nez bouché), une infection ORL peut être en cause. En effet, en plus de provoquer de la fièvre et des douleurs, une angine ou une pharyngite peuvent aussi être à l’origine de démangeaisons dans les oreilles.

 

Une allergie

Lorsque les démangeaisons aux oreilles surviennent surtout pendant la nuit, il peut s’agir d’une allergie. Les réactions allergiques et les démangeaisons au niveau des oreilles peuvent être provoquées par :

  • l’utilisation de certains produits de soin : savons, gels douche, shampoings, lotions, teintures, laques pour les cheveux, produits cosmétiques (fonds de teint par exemple)… ;

  • le port prolongé d’écouteurs intra-auriculaires ou de bouchons d’oreille (en mousse, en silicone ou en cire) : ces dispositifs peuvent être à l’origine de l’introduction de bactéries ou de poussières dans le conduit auditif. Portés trop longtemps, ils empêchent l’évacuation de ces corps étrangers et peuvent provoquer une réaction inflammatoire ;

  • le port d’appareils auditifs ou de boucles d’oreille en nickel : les appareils auditifs sont souvent recouverts d’un matériau synthétique, qui peut déclencher une réaction allergique. Le plastique, le métal ou le caoutchouc peuvent également provoquer des allergies cutanées ;

  • l’ingestion de certains aliments (allergie alimentaire), une allergie aux pollens ou aux acariens : on parle alors de syndrome allergique auriculaire. Cette affection peut également provoquer des grattements, des picotements et des gonflements au niveau de la bouche et de la gorge.


Pour traiter les démangeaisons provoquées par une allergie, il convient d’abord de trouver les facteurs déclencheurs de cette réaction. La simple éviction du produit permet en général d’apaiser rapidement les symptômes.

 

Une maladie de peau ou autre pathologie

Plusieurs maladies de la peau peuvent être à l’origine d’oreilles qui grattent :

  • l’eczéma : pouvant toucher la peau du visage ou du corps, l’eczéma peut aussi se manifester autour des oreilles ou directement dans le conduit auditif externe. Les démangeaisons (plus ou moins intenses) sont en général accompagnées d’éruptions cutanées. Lorsque les lésions apparaissent de manière spontanée au niveau des oreilles (sans contact avec une substance allergène), on parle de dermatite eczémateuse du conduit auditif ;

  • le psoriasis : maladie inflammatoire de la peau, le psoriasis peut également être à l’origine de démangeaisons au niveau des oreilles ;

  • la varicelle : les oreilles peuvent aussi gratter lors d’un épisode de varicelle, lorsque des boutons apparaissent dans le conduit auditif ;

  • la nervosité, l’anxiété et le stress : ces états émotionnels peuvent déclencher ou aggraver les démangeaisons au niveau des oreilles.

 

Quand consulter ?


En général, certains gestes d’hygiène ou soins à domicile permettent de soigner facilement et rapidement ces démangeaisons. Néanmoins, des oreilles qui grattent peuvent parfois être le signe d’une infection de la peau, d’une allergie ou d’une maladie (chez l’adulte, l’enfant et le bébé).


Il est ainsi recommandé de consulter son médecin traitant ou un ORL (oto-rhino-laryngologiste) lorsque :

  • les démangeaisons sont trop intenses, ou ne disparaissent pas spontanément au bout de quelques jours : le fait de se gratter trop longtemps ou trop fréquemment peut entraîner l’apparition de lésions dans le conduit auditif. Ces blessures peuvent alors devenir le siège d’infections bactériennes ;

  • les démangeaisons sont accompagnées d’autres symptômes : des douleurs aux oreilles, de la fièvre, une diminution ou une perte de l’audition, un suintement de liquide (clair ou purulent), des boutons, des plaques rouges ou d’autres types de lésions… Tous ces symptômes peuvent être le signe d’infections ou de maladies de peau : pour disparaître, elles doivent être correctement diagnostiquées et traitées.


Le médecin examine les conduits auditifs à l’aide d’un otoscope (otoscopie). Cela lui permet de vérifier l’absence de bouchons d’oreille, de corps étrangers ou d’autres pathologies.

 

Oreilles qui grattent : comment soulager et traiter les démangeaisons ?

Après avoir identifié la cause des démangeaisons, le médecin peut prescrire le traitement adapté. Adoptés au quotidien, certains gestes d’hygiène permettent également de prévenir l’apparition de ces désagréments.

 

Quels traitements ?

Plusieurs traitements permettent de soulager ou de soigner des oreilles qui grattent :

  • des gouttes auriculaires antibiotiques : elles sont prescrites en cas d’infection bactérienne. Certaines gouttes sont contre-indiquées en cas de tympan perforé. Elles ne sont donc prescrites qu’après un examen médical complet. Un traitement par voie générale (voie orale) peut également être nécessaire. Pour soigner les champignons dans les oreilles, le médecin prescrit des gouttes antifongiques ;

  • des corticoïdes : se présentant sous forme de crèmes, ces médicaments permettent de soulager les symptômes du psoriasis. Des pommades à base de cortisone peuvent également être prescrites pour calmer l’eczéma dans les oreilles ;

  • des antihistaminiques : ils sont prescrits en cas d’allergie. Si les démangeaisons aux oreilles sont provoquées par une allergie, le premier traitement consiste à identifier l’allergène en cause, pour ensuite le supprimer (aliment, bijoux contenant du nickel, produit cosmétique…). Un traitement par désensibilisation peut aussi être proposé par le médecin.


L’homéopathie, les huiles essentielles et d’autres traitements naturels (huile d’olive, aloe vera…) permettent également de soulager les démangeaisons au niveau des oreilles. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.


 

 

Comment calmer les démangeaisons aux oreilles ?

Plusieurs gestes simples doivent être adoptés pour soulager les démangeaisons, et éviter d’aggraver les symptômes :

  • ne pas se gratter l’intérieur des oreilles : quelle que soit la cause des démangeaisons, il est conseillé de ne jamais introduire d’objets à l’intérieur des oreilles pour les gratter. Cela pourrait avoir pour effet d’endommager les conduits auditifs et l’oreille interne ;

  • adopter des gestes d’hygiène adaptés : les cotons tiges ne doivent être utilisés que pour nettoyer la partie extérieure de l’oreille (pavillon et conque). Ils ne doivent pas être introduits dans le conduit auditif, et seul le cérumen visible à l’entrée de l’oreille doit être retiré. Il est conseillé d’utiliser un coton, un mouchoir en papier ou une serviette pour nettoyer les oreilles ;

  • vérifier que les prothèses auditives sont adaptées, et les nettoyer régulièrement. Les bouchons d’oreille, casques et écouteurs intra-auriculaires doivent également être bien entretenus ;

  • éviter de se baigner trop longtemps dans des eaux stagnantes, porter des bouchons d’oreille lors des baignades prolongées : si de l’eau stagne dans l’oreille, cela crée un environnement propice au développement d’infections bactériennes ou mycosiques ;

  • bien rincer les oreilles après une baignade, à l’aide de sérum physiologique ou d’un spray spécial ;

  • bien sécher les oreilles après toute exposition à l’humidité.

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 18/03/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Amygdales gonflées
Des amygdales gonflées peuvent être particulièrement douloureuses et gênantes au quotidien. En plus …
Comment procéder à l'extraction d'un bouchon de cérumen ?
Pathologie fréquente et bénigne, la formation d’un bouchon d’oreille est due à l’accumulation de cér…
Oreilles qui bourdonnent
Zoom sur les causes des bourdonnements des oreilles et les traitements pour les faire disparaître.