Quels médicaments contre le stress ?

Médicament contre le stress

Quels sont les symptômes et les causes du stress ? Dans quels cas consulter ? Et quels sont les meilleurs médicaments contre le stress et l’anxiété ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Lorsque l’organisme se retrouve dans un contexte inhabituel, il réagit : c’est cette réponse (totalement naturelle) que l’on appelle le stress. Le stress peut être positif : il pousse à l’action et permet de réagir efficacement face à une nouvelle situation. Mais il peut également être négatif, paralyser l’organisme et l’empêcher de faire face. Il provoque alors des émotions désagréables, comme l’anxiété. Chez certaines personnes, ce sentiment est parfois ressenti de manière importante, allant jusqu’à perturber leur vie quotidienne : on parle alors de « troubles anxieux graves ».
 

Qu’est-ce que l’anxiété ?

Réaction normale lorsqu’elle n’est que passagère, l’anxiété peut devenir une maladie lorsqu’elle survient de manière injustifiée, régulière ou fréquente. Chroniques et handicapants au quotidien, les troubles anxieux peuvent prendre différentes formes et se manifester par l’apparition de plusieurs symptômes. Explications.

 

Les différents types de troubles anxieux

En fonction du profil du patient, de son âge et de ses antécédents personnels et familiaux, les troubles anxieux peuvent prendre la forme de différentes maladies :

  • une anxiété généralisée : le stress provoque une vigilance extrême et une inquiétude constante au quotidien. Cette inquiétude porte sur au moins deux thèmes différents (l’argent, la santé, le travail, l’avenir…) L’anxiété est impossible à contrôler et durable (pendant plus de 6 mois ;

  • des phobies : des symptômes intenses apparaissent dans certaines situations très précises. Les phobies graves peuvent handicaper la personne dans sa vie quotidienne. Il peut s’agir d’une phobie sociale (crainte des rapports sociaux) ou d’une phobie spécifique (peur intense déclenchée par un objet, un élément naturel, un animal ou une situation particulière) ;

  • des troubles paniques (ou crise d’angoisse) : l’anxiété surgit de manière violente et provoque des symptômes très intenses, sur une période très courte. On parle également d’attaques de panique. Elles sont également à l’origine d’un sentiment de crainte par anticipation (peur de souffrir d’une nouvelle attaque) ;

  • des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) : se manifestant par des obsessions (pensées ou impulsions) ou des compulsions (actions répétitives, ou rituels), ces troubles peuvent être particulièrement gênants au quotidien et à l’extérieur ;

  • un état de stress post traumatique : il apparaît après un événement traumatisant (un accident grave, un attentat, un meurtre, une scène de guerre…). Cet état anxieux dure plus d’un mois et provoque plusieurs symptômes violents (cauchemars, évitements, hypervigilance, insomnies, difficultés sociales…).

 

Quelles causes ?

Les états d’anxiété peuvent être provoqués par de nombreux facteurs, parfois difficiles à identifier :

  • une situation de stress intense et régulière, amenant à un épuisement psychique et / ou physique (stress chronique au travail par exemple, pouvant provoquer un « burn-out ») ;

  • une situation professionnelle précaire, une expérience négative ou un événement traumatisant (une agression) ;

  • un changement dans la vie quotidienne (arrivée d’un nouvel enfant, divorce, départ à la retraite), un changement hormonal (au moment de la ménopause, par exemple) ;

  • la survenance d’une maladie, un décès, certaines pathologies (dépression, schizophrénie…) ;

  • des antécédents familiaux de troubles anxieux ;

  • la consommation d’alcool ou de drogues, la prise de certains médicaments.

 

Quels symptômes ?

Multiples et variées, les principales manifestations du stress et de l’anxiété sont les suivantes :

  • des symptômes psychologiques : peur irrationnelle, appréhension, pensées inquiètes, angoisse, nervosité, difficultés de concentration, distraction, baisse des performances intellectuelles, irritabilité, impulsivité, colère, comportements d’évitement, dépendance affective, vision négative… ;

  • des symptômes physiques : mal de tête, vertige, tension musculaire, sueurs, palpitations cardiaques, tremblements, bouffées de chaleur ou de froid, mains moites, sensation d’étouffement, sensation de boule dans la gorge ou l’estomac, troubles digestifs, nausées, boulimie ou perte d’appétit, insomnies, somnolence dans la journée, fatigue…

 

Quand consulter ?

Si l’anxiété est passagère et ponctuelle, il est possible de s’automédiquer. Plusieurs médicaments et traitements naturels contre le stress sont disponibles en pharmacie. Pour en savoir plus n’hésitez pas à interroger votre pharmacien.


En revanche, lorsque ces symptômes sont fréquents ou deviennent envahissants, l’anxiété peut être qualifiée d’anormale. Il devient alors nécessaire de consulter son médecin, pour que celui-ci puisse évaluer l’impact de l’anxiété sur la vie quotidienne, et prescrire un traitement adapté. En plus d’être particulièrement handicapants au quotidien, les troubles anxieux peuvent en effet évoluer vers la dépression ou entrainer des comportements à risque (alcoolisme, prise de drogues, tentatives de suicide…).


Après vous avoir interrogé sur vos symptômes (les troubles ressentis, leur fréquence, leur moment d’apparition dans la journée, les éventuels éléments déclencheurs et les retentissements sur la vie quotidienne…), le médecin recherche d’éventuels antécédents familiaux de maladies psychiatriques. Il vous questionne également sur vos éventuelles maladies, votre prise de médicaments et votre consommation d’alcool ou de drogues. Tous ces éléments lui permettent de confirmer son diagnostic, et d’envisager le traitement le plus adapté.

 

Quels traitements pour lutter contre le stress et l’anxiété ?


Une fois le diagnostic de troubles anxieux posé, plusieurs approches sont envisagées par le médecin (médecin généraliste et / ou psychiatre). Le traitement repose en général sur la mise en place d’une psychothérapie. Des médicaments contre le stress et l’anxiété sont également prescrits dans certains cas.

 

Quels médicaments contre le stress et l’anxiété ?

Deux types de médicaments peuvent être prescrits pour lutter contre le stress, lorsque les troubles anxieux qu’il provoque deviennent handicapants au quotidien :

  • certains antidépresseurs : traitement de fond des troubles anxieux (sauf pour les phobies), les antidépresseurs doivent être pris de manière régulière et pendant plusieurs mois, même en cas de disparition des symptômes. Les premiers effets bénéfiques de ce médicament contre le stress et l’anxiété apparaissent 2 à 4 semaines après le début du traitement (https://www.vidal.fr/maladies/psychisme/anxiete/medicaments.html). Le médecin réévalue son utilité de manière régulière : l’arrêt du traitement se fait sur plusieurs semaines, de manière progressive ;

  • des anxiolytiques (benzodiazépines et buspirone) : ces médicaments ont une action rapide contre le stress et l’anxiété. Ils sont en général prescrits sur de courtes durées et à de faibles doses, par exemple avant que les antidépresseurs ne fassent effet. Ils doivent également être arrêtés de manière progressive. Les benzodiazépines anxiolytiques augmentent la capacité de relaxation de l’organisme, alors que la buspirone agit plutôt sur les symptômes psychiques.


Dans certains cas, le médecin a recours à d’autres médicaments contre le stress et l’anxiété (la prégabaline, un médicament contre l’épilepsie, ou encore certains neuroleptiques).


Quel que soit le médicament prescrit contre le stress et l’anxiété, les indications du médecin et la posologie doivent être parfaitement respectées. D’autre part, il existe un risque important d’interactions entre les anxiolytiques et certains médicaments. Ils sont également déconseillés en cas de grossesse. Il est donc indispensable de signaler à son médecin ou à son pharmacien la prise d’anxiolytiques.


 


En règle générale, ces traitements médicamenteux sont prescrits en complément d’une psychothérapie.

 

La psychothérapie

Il s’agit du traitement de fond contre le stress et les troubles anxieux. Une psychothérapie peut être suivie dans le cabinet d’un médecin libéral, dans un établissement spécialisé ou un centre médico-psychologique (CMP).


Plusieurs types de psychothérapies peuvent être envisagées. La thérapie comportementale et cognitive (TCC) permet de traiter une anxiété généralisée. Pratiquée par un médecin ou par un psychologue formé à cette méthode, elle repose sur des techniques de relaxation et de respiration (pour prévenir les angoisses), des techniques comportementales et d’exposition (pour désensibiliser le patient à sa peur), et des techniques cognitives (pour modifier les fausses pensées développées par le patient).


Il est également possible d’envisager une thérapie de groupe, ou encore une psychanalyse.

 

Quels traitements en cas d’anxiété légère ou passagère ?

Plusieurs médicaments sans ordonnance (à base de plantes) permettent de lutter contre le stress passager et l’anxiété légère. Ils se présentent sous forme de gélules, de comprimés ou encore de solutions liquides (infusions par exemple).


Ces médicaments contiennent en général :

  • des extraits de certaines plantes, connues pour leurs propriétés apaisantes et sédatives : l’aubépine, la valériane, la passiflore… Elles sont utilisées seules ou en association ;

  • des oligo-éléments, pour lutter contre l’irritabilité et la spasmophilie ;

  • des sels de brome ;

  • des médicaments homéopathiques ;

  • du magnésium : une carence en magnésium peut être à l’origine de certains symptômes (irritabilité, anxiété, troubles du sommeil, fatigue).

 

La prévention, le meilleur remède contre le stress

Plusieurs habitudes et techniques simples permettent de se relaxer au quotidien, et de dissiper rapidement les tensions face à un événement stressant.


Pour limiter le stress, il est ainsi conseillé de :

  • adopter une bonne hygiène de vie : se coucher à des horaires réguliers, boire suffisamment d’eau, privilégier une alimentation saine et variée (fruits et légumes frais, fibres, poissons et huiles végétales), réduire la consommation de thé et de café, limiter la consommation d’alcool et arrêter de fumer ;

  • pratiquer une activité physique régulière : marcher au moins 30 minutes par jour, faire du sport (activité d’endurance modérée, comme la marche rapide, la course à pied, la natation ou le vélo), de préférence en plein air ;

  • apprendre certaines techniques de relaxation et de respiration : méditation, yoga, sophrologie, Tai Chi Chuan, qi Gong… ;

  • aménager son emploi du temps pour ne plus être surchargé ;

  • conserver une vie sociale riche et épanouie.


Sources :
Ameli.fr - Comprendre les troubles anxieux de l’adulte (anxiété grave)

Ameli.fr - Symptômes et diagnostic des troubles anxieux (anxiété grave)

Ameli.fr - Vivre avec des troubles anxieux (anxiété grave)

Ameli.fr - Le traitement des troubles anxieux de l’adulte

Vidal.fr - Les médicaments de l’anxiété

Vidal.fr - La phytothérapie dans le traitement de l'anxiété

Vidal.fr - Soulager une anxiété passagère

Vidal.fr - Prévenir l’anxiété

Vidal.fr - La prise en charge de l’anxiété

Vidal.fr - Les symptômes et les causes de l’anxiété

Vidal.fr - Anxiété

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/07/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Stress et anxiété : les bienfaits de l’homéopathie
Épreuves, conflits, contrariétés..., les « déclencheurs » de stress font partie de la vie. Mais parf…
Se soigner par l'hypnose
Addiction, anxiété pathologique, dépression..., l’hypnose peut être d’un précieux secours pour affro…
À chacun son psychotrope… ou pas !
Somnifères, antidépresseurs, tranquillisants…, ces médicaments soumis à la prescription médicale obl…