Psoriasis du visage : comment traiter cette maladie ?

Psoriasis visage

Le psoriasis du visage se manifeste par l’apparition de plaques rouges très visibles sur la peau. Il est dû à un renouvellement trop rapide de la peau et ne présente aucun caractère de gravité. Néanmoins, il peut être particulièrement éprouvant de vivre avec cette maladie, difficile à cacher. Le regard des autres est parfois compliqué, et peut entraîner l’apparition de phobies sociales ou de dépressions.
 


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

S’il n’existe pas de traitement définitif pour le psoriasis du visage, certains soins permettent d’en limiter les effets. Pour ne pas aggraver les symptômes, certains aliments et comportements (tabagisme, consommation d’alcool) sont également à éviter.

 

Qu’est-ce que le psoriasis du visage ?

Comment se déclenche le psoriasis ? Contrairement à certaines idées reçues, l’apparition de cette maladie n’est pas liée à un éventuel manque d’hygiène. Chez l’être humain, les cellules de la peau se régénèrent environ toutes les trois semaines. Chez les sujets touchés par le psoriasis, cette régénération est beaucoup plus rapide : en effet, les cellules de la peau se régénère en moins d’une semaine (4 à 6 jours environ). Ainsi, l’épiderme n’a pas le temps de se débarrasser des peaux mortes, et la peau devient plus épaisse. Ce surplus cutané finit par être considéré par l’organisme comme un corps étranger : cela déclenche une réaction inflammatoire, souvent accompagnée de démangeaisons.

 

Les symptômes

Les symptômes du psoriasis du visage peuvent se manifester de plusieurs façons. En premier lieu, les zones touchées peuvent varier d’un sujet à l’autre : les lésions peuvent apparaître sur les oreilles, les joues, le front, les sourcils ou encore le nez.
Lorsqu’il est situé sur le visage, le psoriasis est moins développé que lorsqu’il apparaît sur d’autres parties du corps. Il reste néanmoins très handicapant. Particulièrement visible, il est extrêmement difficile à vivre chez certaines personnes, sensibles au regard des autres. D’autre part, lorsque les plaques apparaissent, des sensations très désagréables se manifestent au niveau de la peau (démangeaisons, douleurs…).


De nombreuses personnes se demandent si le psoriasis est contagieux. La maladie n’est pas d’origine infectieuse : elle n’est donc absolument pas contagieuse. Il n’y a ainsi aucun risque à serrer la main, à emprunter un vêtement ou à effectuer n’importe quelle action banale du quotidien lorsque l’on souffre d’un psoriasis. Le plus difficile à surmonter lorsque l’on est atteint de cette maladie est la sensation de malaise parfois ressentie lorsque l’on salue ou que l’on parle à quelqu’un. La maladie est visible et beaucoup la pensent contagieuse : nombreux sont ceux à éviter tout contact, proche ou lointain, avec une personne présentant des plaques sur le visage.

 

Différents degrés de gravité

La manifestation du psoriasis peut fortement varier d’une personne à l’autre. En premier lieu, en fonction de l’emplacement des plaques sur le visage. Ensuite, en fonction de leur intensité :

  • le psoriasis léger du visage est le plus fréquent : il concerne environ 80 % des cas. En fonction de la taille des plaques, on peut également évoquer un psoriasis du visage en gouttes. Si ce type de psoriasis reste léger à modéré, ce n’est pas pour autant que les gênes rencontrées sont limitées. En effet, un malade sur deux atteint de psoriasis affirme voir sa qualité de vie dégradée. Les démangeaisons, qui surviennent très fréquemment avec la maladie, sont sources de gêne et de stress, voire de sueurs nocturnes et d’insomnies ;

  • le psoriasis pustuleux du visage est une forme assez rare, sévère dans certains cas. Ici, la manifestation de la maladie se distingue assez nettement de la forme plus classique caractérisée par l’apparition de plaques. Les pustules sont de formes circulaires et leur taille oscille entre 1 et 2 centimètres de diamètre. Elles contiennent un liquide blanchâtre qui n’est rien d’autre que du pus. Attention : le pus qui apparaît dans le cas de psoriasis pustuleux ne contient pas de germe. La couleur blanche est due à une accumulation de globules blancs de la peau. Ici, les conséquences de la maladie sont particulièrement évidentes. La sensation de gêne ou de honte que peuvent ressentir les malades les pousse parfois à se replier sur eux-mêmes et à cesser toute interaction sociale. Il n’est pas rare que cela débouche sur l’apparition d’une dépression. Une fois la crise terminée, les pustules s’assèchent petit à petit. Des encarts de peau épaisse et squameuse font leur apparition.

 

 

Quels sont les traitements à envisager ?

Il n’existe pas à proprement parler de remède pour le psoriasis, dans la mesure où l’on ne guérit pas de cette maladie. Des épisodes de poussées et des périodes de rémissions se succèdent, tout au long de la vie du patient. Découragés par cet aspect chronique, de nombreux malades décident d’abandonner toute prise en charge, persuadés de son inutilité. C’est une erreur : en agissant ainsi, la personne se prive de nombreuses solutions susceptibles d’améliorer sensiblement sa qualité de vie. La recherche dans ce domaine a beaucoup progressé depuis une vingtaine d’années.

 

Aujourd’hui, certains symptômes peuvent ainsi être traités de manière très efficace.

 

Les crèmes

Dans les cas de psoriasis légers, c’est-à-dire lorsque les plaques apparaissent occasionnellement et sont assez discrètes, un traitement à base de dermocorticoïdes se révèle efficace. Les crèmes pour le psoriasis du visage à base de cortisone utilisent leurs vertus anti-inflammatoires pour soulager le patient. Les dermocorticoïdes sont classés en quatre catégories en fonction de leur puissance (de I à IV).


Appliquer ce type de crème permet de constater une amélioration rapide et visible. Cependant, elles ne doivent pas être utilisées sur de trop longues périodes. Les dermocorticoïdes sont en effet assez agressifs pour la peau, et d’autres problèmes cutanés sont susceptibles d’apparaître (rosacée, couperose…).

 

Les pommades

Dans les formes les plus classiques de la maladie, les pommades pour le psoriasis du visage sont également efficaces. À base d’analogues de vitamine D, elles permettent d’agir sur la multiplication et la maturation des cellules qui recouvrent la peau.

Associer ce type de pommade avec des dermocorticoïdes permet d’obtenir d’excellents résultats. Une application quotidienne durant un mois, puis de façon plus espacée par la suite (une fois par semaine), permet de prévenir les risques de récidive.

 

Les huiles essentielles

Pour le psoriasis du visage, des traitements naturels existent. Ils permettent d’éviter certains effets secondaires indésirables, susceptibles de survenir chez certaines personnes. En effet, après un traitement médicamenteux, certains patients peuvent être victimes d’un effet rebond : les symptômes réapparaissent rapidement et de façon plus importante.


Il est possible de traiter le psoriasis du visage avec des huiles essentielles. Parmi les plus reconnues, on retrouve :

  • l’Aloe vera : son pouvoir cicatrisant purifie la peau et son application a des effets bénéfiques, apaisants et rafraîchissants. De plus, les zones cutanées qui ont été desséchées par les plaques de psoriasis sont réhydratées ;

  • l’huile russe Berevolk : fabriquée à base d’écorce de bouleau, elle soulage efficacement la peau en cas d’apparition de psoriasis ;

  • l’huile d’amande douce : riche en vitamines A, B, D et E, et en oméga 6 et 9, elle possède des propriétés adoucissantes, particulièrement adaptées au traitement des plaques de psoriasis.


Pour en savoir plus sur ces traitements, demandez toujours conseil à votre pharmacien.


 

 

Les gestes du quotidien

En dehors des traitements disponibles pour soulager les poussées et l’apparition de plaques, plusieurs gestes peuvent être adoptés au quotidien pour mieux se protéger de la maladie.


De manière générale, il est recommandé d’utiliser des produits de toilette non irritants, qui n’agressent pas la peau. Ces savons portent généralement la mention « recommandé pour les peaux fragiles ». Après s’être lavé, il ne faut pas frictionner la peau du visage : au contraire, mieux vaut la sécher en la tapotant légèrement.


Il est également très important d’appliquer régulièrement une crème hydratante sur son visage, notamment en hiver, lorsque l’air frais et sec a tendance à assécher encore plus la peau. La peau du visage est particulièrement délicate. Or, en cas de psoriasis, elle devient encore plus sensible et supporte moins les variations de températures.


En été, l’inflammation provoquée par le psoriasis peut être aggravée par la chaleur et l’ensoleillement. Il faut absolument éviter les trop longues expositions au soleil, et ne pas lésiner sur les crèmes protectrices les plus puissantes (un écran total).

 

L’importance de l’alimentation

Si certaines études établissent un lien entre l’alimentation et l’apparition d’un psoriasis, elles restent encore peu nombreuses. Il est néanmoins prouvé que certains aliments sont à éviter en cas de psoriasis.

C’est par exemple le cas des produits transformés et des produits industriels, très riches en graisses. Il convient donc d’éviter les aliments gras, les fritures, le sucre L’alcool et du tabac sont également susceptibles d’accroître les symptômes déclenchés par le psoriasis.

De manière plus générale, il semble que les personnes obèses soient deux fois plus sujettes à la maladie. Bien surveiller et contrôler son alimentation est donc un premier pas pour améliorer sa qualité de vie lorsque l’on est atteint de psoriasis.
 

 

Comment camoufler les lésions ?

Il n’est pas question ici de diminuer l’impact du psoriasis, mais bel et bien de cacher les lésions provoquées par cette maladie. Un camouflage efficace permet en effet de soulager psychologiquement les patients, en les aidant notamment à retrouver une vie sociale.


Le maquillage correcteur est un précieux allié dans ce cas, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Certaines références contiennent en effet du pigment vert, qui luttent efficacement contre la rougeur des lésions, sans toutefois les aggraver.

 

Lire aussi :

Le psoriasis des ongles : savoir le reconnaître pour le traiter

Tout savoir sur le psoriasis

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/12/2020

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
15 avis

Voir aussi

Comment traiter le psoriasis ?
Le psoriasis est une maladie de peau chronique fréquente qui évolue par poussées progressives. Elle …
Psoriasis unguéal
Maladie inflammatoire chronique de la peau, le psoriasis se manifeste sous forme de poussées : des p…
Les soins de la peau lorsque l'on est atteint de psoriasis
Produits de toilette, hydratation, maquillage, épilation…, comment prendre soin de sa peau lorsqu’on…