Eczéma du cuir chevelu : comment le soigner ?

eczema cuir chevelu

L’eczéma du cuir chevelu est une maladie dermatologique qui peut toucher l’ensemble de la population. Bébés, enfants, adolescents et adultes peuvent ainsi en être victimes. On estime aujourd’hui qu’environ 5 % de la population mondiale en est atteint. Les symptômes associés à la maladie sont le plus souvent des plaques rouges et des pellicules qui apparaissent sur la zone concernée.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Pour être traitée de manière optimale, la maladie doit avant tout être correctement identifiée. Trois types d’eczéma peuvent affecter le cuir chevelu, et il est important qu’un dermatologue pose un diagnostic précis pour prescrire un traitement adapté et efficace.

 

Qu’est-ce que l’eczéma du cuir chevelu ?

L’eczéma est une dermatose prurigineuse. Cette maladie se caractérise par une inflammation de la peau, marquée par l’apparition de rougeurs et de squames. Le plus souvent, la personne atteinte souffre également de démangeaisons. Contrairement à une idée faussement répandue, l’eczéma n’est pas contagieux : il n’y a donc pas de risque à fréquenter une personne qui a développé la maladie. Il n’est pas non plus dû à une hygiène défaillante.


On ne souffre pas d’eczéma au quotidien. Se succèdent en effet des périodes de crises et de rémissions. Le mécanisme de la maladie n’a pas encore été parfaitement analysé. Si un caractère génétique existe, d’autres facteurs, comme le stress ou certains composants chimiques, pourraient être un terreau favorable au développement de la maladie.


Lorsque les symptômes de l’eczéma du cuir chevelu apparaissent, il est important de consulter un dermatologue. En effet, trois types d’eczéma de ce type existent. Le médecin spécialiste est le plus à-même d’établir un diagnostic précis, pour ensuite prescrire le traitement approprié.
D’un point de vue social, l’eczéma du cuir chevelu est beaucoup moins handicapant que celui du visage, pour la simple raison qu’il est nettement moins visible par les autres personnes. Il est en revanche très désagréable et incite à se gratter la tête en permanence. Lorsque l’on se gratte, les plaques peuvent créer des squames assez disgracieuses. Dans certains cas, les lésions peuvent saigner et être douloureuses.

 

La dermite séborrhéique

L’eczéma séborrhéique du cuir chevelu est la forme la plus courante. Dans la majeure partie des cas, les premiers symptômes se manifestent dès la petite enfance : c’est l’eczéma du cuir chevelu du bébé, avec l’apparition des « croûtes de lait ».

 

Symptômes

Lorsqu’elle survient chez l’adulte, la dermite séborrhéique assèche la peau du crâne et celle-ci perd des squames. En fonction du degré de gravité, cela va de simples pellicules jusqu’à de grosses plaques qui peuvent suinter.


En règle générale, ce n’est pas l’intégralité du cuir chevelu qui est atteint. On détecte des croûtes jaunâtres, situées à la frontière du cuir chevelu. Il peut arriver que la barbe soit également impactée chez l’homme. Il est alors fortement recommandé de ne pas se raser, pour ne pas aggraver les symptômes.


L’eczéma séborrhéique et la perte de cheveux n’ont aucune corrélation. Les deux phénomènes peuvent se produire en même temps, mais de manière fortuite.

 

Quels traitements ?

C’est la prolifération de levures qui est responsable de la maladie. La levure Malassezia, par exemple, se développe d’autant plus facilement sur un « terrain » gras, comme peut l’être le sébum de la peau. Une intense fatigue et un haut niveau de stress sont des facteurs aggravants.

 

Un shampoing spécial
Quel shampoing utiliser pour soigner cet eczéma du cuir chevelu ? Il convient de se tourner vers un shampooing antipelliculaire si la maladie est légère ou modérée. Si cela s’avère insuffisant, un shampooing antifongique est prescrit : il contient de la cyclopiroxolamine qui va détruire la levure. Ce même shampooing peut être utilisé en cas de poussée.


D’un point de vue pratique, il faut laisser le shampooing agir sur la tête cinq bonnes minutes avant de rincer. En ce qui concerne la fréquence, deux lavages par semaine durant un mois sont nécessaires, avant de ralentir la cadence. On peut ensuite passer à un shampooing hebdomadaire, pendant trois mois.

 

Des traitements naturels
Les traitements naturels pour l’eczéma du cuir chevelu permettent également d’obtenir de bons résultats. Les huiles essentielles purifiantes et anti-fongiques sont pertinentes pour combattre la levure à l’origine de la dermite. L’huile essentielle d’arbre à thé et l’huile essentielle de palmarosa sont ainsi à considérer. L’huile essentielle de géranium constitue quant à elle un anti-inflammatoire naturel, alors que celle de lavande a des vertus apaisantes. Quelques gouttes seulement suffisent pour être efficaces. Dans le cas des mélanges, la proportion d’huile essentielle ne doit pas dépasser les 5 %.


Pour lutter contre le dessèchement de la peau, il convient de l’hydrater de façon régulière. Attention toutefois à éviter les soins à base d’huile végétale, qui favorisent le développement de la levure. L’Aloe vera fait en revanche des merveilles, d’autant plus si elle est combinée avec des gouttes d’huile essentielle. La peau est purifiée et apaisée. Pour un maximum d’efficacité, le mélange doit être appliqué 1 heure environ avant le shampooing. Les hydrolats sont également susceptibles de vous aider à combattre la dermite séborrhéique. Il suffit d’en appliquer sur les zones concernées à l’aide d’un pulvérisateur.

 

De bons gestes au quotidien
Du point de vue de la prévention, il ne faut pas négliger le fait que le cuir chevelu est une zone assez sensible. Il convient donc d’adopter les bons comportements pour ne pas l’agresser quotidiennement :

  • Protéger la tête du soleil à l’aide d’un chapeau ;

  • Traiter rapidement les pellicules, dès qu’elles surviennent ;

  • Ne pas se laver les cheveux trop fréquemment (pas plus de deux fois par semaine) ;

  • Utiliser les colorations avec une grande parcimonie ;

  • Éviter les coiffures qui ont tendance à trop tirer sur les cheveux ;

  • Privilégier un brossage doux ;

  • Ne pas utiliser de sèche-cheveux trop près de la peau ;

  • Limiter autant que possible le stress.

 

L’eczéma atopique

Moins fréquent chez les enfants, ce type d’eczéma affecte généralement les adolescents et les adultes. La maladie apparaît chez des personnes qui sont prédisposées d’un point de vue génétique. Elle se transmet ainsi de génération en génération, au sein d’une même famille.

 

Symptômes

En général, l’eczéma atopique ne se limite pas à une seule zone. D’autres parties du corps sont concernées, et il est parfois accompagné d’autres manifestations, comme l’asthme ou le rhume des foins.
Dans les pays en voie de développement, ce type d’eczéma est en progression constante. Cela souligne l’importance des facteurs environnementaux dans l’apparition de la dermatite. Ainsi, on constate que les populations rurales sont moins touchées que les populations urbaines.

 

Traitements

Pour soigner ce type d’eczéma, le traitement à adopter en priorité est une crème dermocorticoïde. Comme son nom l’indique, elle est à base de cortisone, donc très efficace contre les inflammations. L’application se fait une fois par jour, pendant plusieurs semaines, jusqu’à ce que le cuir chevelu retrouve une apparence normale.


Il est toutefois utile de rappeler que l’eczéma est une maladie chronique. Les dermocorticoïdes ne vont pas la guérir de façon définitive, mais ils vont néanmoins permettre de la contrôler et de traiter la zone inflammatoire.
Il arrive que certains patients renoncent malheureusement à adopter ce type de traitement, ou l’interrompent avant qu’il soit arrivé à son terme. La crainte d’éventuels effets secondaires est semble-t-il à l’origine de cette attitude, que l’on peut regretter. En cas d’inflammation aigüe, cette prescription permet en effet de soulager rapidement des douleurs qui peuvent être extrêmement désagréables.

 

L’eczéma de contact

L’eczéma de contact du cuir chevelu est provoqué par une allergie. Celle-ci peut par exemple être engendrée par l’utilisation d’un produit de coloration pour les cheveux.

 

Symptômes

À la différence des deux autres types d’eczémas précédemment décrits, cet eczéma se caractérise par la présence de petites cloques remplies de liquide.


Cette dermatite allergique se manifeste entre trois et dix jours après le contact avec l’allergène. Il est important de savoir que la réaction ne survient pas nécessairement après un premier contact dans une vie : il peut y avoir auparavant une longue période de tolérance. Certains malades ont ainsi des difficultés à croire qu’un produit qui était sans effet sur eux durant des années puisse être responsable de leur allergie.

 

Traitements

Comment combattre un eczéma de contact ? Dans ce cas précis, les responsables les plus logiques (et les plus fréquents) sont des produits capillaires, sous diverses formes : shampooings, permanentes, teintures, décolorations… Ces produits contiennent des substances susceptibles d’avoir provoqué l’allergie (persulfate d’ammonium, thiosulfate d’ammonium, paraphénylène diamine, cocamidoprobylbétaine…).


La première chose à faire est de prendre contact avec son dermato-allergologue. Des tests, sous la forme de patchs, peuvent être prescrits pour identifier l’allergène. Une fois ces tests effectués, il suffit de ne plus utiliser le produit en cause. Il convient cependant de rester prudent, car la même substance peut se retrouver dans la composition de plusieurs produits.

 

À lire aussi

Les différents visages de l'eczéma

L'eczema nerveux

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
8 avis

Voir aussi

Quels sont les traitements pour soigner l'eczema ?
Maladie chronique fréquente, l’eczéma est une inflammation des cellules de la peau à l’origine d’irr…
Tout savoir sur l'eczéma nerveux
Souvent désigné sous le terme de dermatite atopique, l’eczéma est une inflammation chronique et non …
Les différents types d'eczéma
L’eczéma est une maladie de peau très fréquente et souvent sans gravité. Néanmoins, elle peut rendre…