Comment soigner les allergies au soleil par l'homéopathie ?

Traitement homéopathique des allergies solaires
228 avis

Votre peau est sensible au soleil mais vous souhaitez profiter de la plage ? L'homéopathie vous aide à préparer votre peau pour prévenir les allergies solaires.

Voici les souches homéopatiques utiles dans la prévention et le traitement des photosensibilisation et photodermatoses.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

 

Qu'est-ce que la lucite estivale ?

La lucite estivale est une allergie au soleil bénigne provoqué par les UV A et touchant environ 10 % des adultes et en particulier les femmes (90 %).

Elle se manifeste en général après 2 à 3 jours d'exposition au soleil, mais peut parfois survenir plus rapidement lors d'une belle journée ensoleillée.

Il se produit alors une éruption de petites taches rouges légèrement saillantes ressemblant à de l'urticaire ou de toutes petites cloques associées à de vives démangeaisons.

Elle se localise le plus souvent sur le décolleté, les épaules, les bras, les jambes sans oublier parfois le dos des pieds.

Ce phénomène se reproduira chez les personnes sensibles chaque année au moment des expositions solaires.

Haut de page

 

Les remèdes homéopathiques pour les allergies solaires

Afin d'éviter cette hypersensibilité au soleil : prendre Muriaticum acidum 5 à 9 CH : 5 granules matin et soir durant la semaine avant l'exposition.

Puis prendre 5 granules 6 à 8 fois par jour lors des premiers jours d'exposition.

Ici, Muriaticum acidum peut être associé à Natrum muriaticum 15 CH (Natrum muriaticum joue alors le rôle de traitement de fond) : 1 dose par semaine pendant 3 mois.

Hypericum perforatum est une autre souche très souvent utilisée associée avec Muriaticum acidum.

En effet, en traitement des photosensibilisations, des lucites, ou des photodermatoses : prendre Hypericum perforatum 15 CH : 5 granules toutes les heures (6 à 8 fois par jour) jusqu'à disparition des signes.

En prévention des photosensibilisations, lucites, ou photodermatoses : prendre Hypericum perforatum 15 CH : 5 granules 6 à 8 fois par jour durant la première semaine de soleil.

 

À lire aussi

Allergies au soleil

Le mélanome

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/06/2015

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
228 avis

Voir aussi

Déterminer l'origine d'une allergie pour mieux la traiter
Les yeux qui pleurent, le nez qui chatouille, des démangeaisons insupportables..., les allergies fra…
Peut-on se préserver des allergies ?
Une personne sur trois souffrira d’allergie au cours de sa vie. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter,…
Se protéger du soleil à la montagne
Que l'on soit en haut des cimes, aux terrasses dans la vallée...les rayons nous frôlent. On ne le r…