Sida : un test fiable en 30 minutes !

SIDA : test rapide d'orientation diagnostic

Depuis un an, un vent nouveau souffle sur le dépistage du sida : TROD, un test dont les résultats tombent en trente minutes. Zoom sur cette arme supplémentaire contre la propagation du VIH.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Malgré les régulières campagnes de prévention, 6500 nouvelles personnes sont infectées chaque année par le VIH en France. En outre, de nombreuses personnes en sont atteintes sans même le savoir ! Une situation à haut risque aussi bien pour leur propre santé que pour la propagation du virus du sida !

 

Dépistage du VIH en 30 minutes

La solution: se faire tester régulièrement. Mais pas toujours facile d'oser se rendre dans un centre médical ou de dépistage. Encore moins de subir ensuite de longues journées d'angoisse avant de recevoir les résultats. Une attente qui peut parfois pousser certains à ne pas revenir les chercher ! Mais plus d'excuses, depuis un an, il existe une alternative : le test rapide d'orientation diagnostic (TROD). Réalisé au moyen d'une goutte de sang prélevée au bout du doigt, il livre les résultats en 30 minutes !

 

Un test désormais accessible au grand public

La méthode de dépistage TROD a fait son entrée en France en mai 2010 mais son utilisation s'est d'abord strictement réduite aux situations d'urgence (femme enceinte ayant été exposée à un risque de transmission du VIH, urgence diagnostique d'une pathologie aiguë évocatrice du sida,...) Jusqu'à ce qu'un décret en novembre 2010 autorise son utilisation en dehors des cas d'urgence.

Néanmoins, le test TROD possède quelques points faibles:

  • Il doit être réalisé 3 mois après la prise de risque alors que le test ELISA classique par prise de sang est fiable 6 semaines après le risque.

  • Il s'agit d'un test "d'orientation diagnostique". Une confirmation par test standard est donc obligatoire en cas de test positif.

  • Il ne dépiste que le VIH, et pas les autres infections sexuellement Transmissibles comme l'hépatite B par exemple. C'est pourquoi le TROD ne remplace pas les tests classiques dans les centres de dépistage. Mais il constitue une option lorsque la demande d'un résultat rapide est jugée légitime. C'est également un bon outil pour les actions de dépistage de masse, lors de la journée mondiale de lutte contre le sida par exemple.

 

Dépistage du VIH : où et par qui ?

Autre grande avancée du TROD : les intervenants d'associations ou de structures de prévention ont été autorisés à faire passer ce test pour autant qu'ils aient suivi une formation et que la structure soit conventionnée. Plus besoin donc de se rendre dans un centre médical ou de s'adresser à un soignant pour se faire dépister ! Les intervenants peuvent à présent proposer sur place un test aux personnes qu'ils sensibilisent. Une arme de poids pour le dépistage des populations déconnectées des structures de santé, souvent les plus à risque.

 

À lire aussi

Sida: que faire en cas de rapport non protégé

Hépatite B, hépatite C et VIH: quelle transmission?

 

Sources

Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire de l'Institut de Veille Sanitaire (InVs) N°42, 22 novembre 2011

Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire de l'Institut de Veille Sanitaire

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/12/2011

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
37 avis

Voir aussi

Eviter les MST pendant les amours de vacances
Soleil, chaleur, farniente, fiesta… Les vacances d’été sont une période propice aux aventures amoure…
Quels sont les traitements pour le Sida ?
S'il n'existe encore aucun traitement qui permette de guérir du sida, les traitements ont bien évolu…
Comment servir de l'autotest de dépistage du SIDA
Chaque semaine, près de 2.000 autotests de dépistage du virus du sida sont vendus en pharmacie. Comm…