La grippe : symptômes, causes et traitements

Soigner la grippe

Toux, forte fièvre, frissons, courbatures et fatigue… Infection virale très contagieuse, la grippe présente des symptômes caractéristiques. Si elle guérit en général spontanément, elle peut néanmoins entraîner certaines complications dangereuses chez les personnes fragiles.
Zoom sur les symptômes, les causes et les traitements de la grippe.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

La grippe, qu’est-ce que c’est ?

Chaque année, des épidémies de grippe surviennent en France, à l’arrivée de l’automne et pendant l’hiver (c’est la raison pour laquelle on parle de grippe saisonnière). Très contagieuse, cette maladie se transmet par les gouttelettes d’eau expulsées lors de la respiration, de la toux ou des éternuements.

 

Les virus en cause

La grippe est une infection respiratoire aiguë, qui touche les voies respiratoires supérieures et inférieures. Elle peut être causée par trois types de virus, qui appartiennent tous à la famille des virus influenzae :

  • le virus de type A : virus le plus dangereux, il est à l’origine de plusieurs pandémies mondiales (grippe espagnole de 1918, grippe de Hong Kong de 1968, H1N1 en 2009, grippe aviaire…). Se transformant rapidement, il est particulièrement difficile à combattre ;

  • le virus de type B : il s’agit du virus le plus fréquent. Il mute moins et ses manifestations sont moins graves. Il ne déclenche que de simples épidémies locales ;

  • le virus de type C : également moins sujet aux mutations, ce type de virus de la grippe n’entraine que de légers symptômes (similaires à ceux d’un simple rhume). Il ne provoque pas d’épidémie.

 

Quel que soit le virus en cause, le processus de contamination reste le même. Très contagieuse, la personne contaminée propage le virus à travers ses gouttelettes de salive : elles sont expulsées lorsque la personne parle, tousse ou éternue. Le virus se retrouve alors en suspension dans l’air : il est inhalé par une personne saine, qui tombe malade et devient à son tour contagieuse.

 

Quels sont les symptômes de la grippe ?

Les principaux symptômes de la grippe chez l’adulte sont :

  • une fièvre brutale, supérieure à 39 °C ;

  • des frissons, des sueurs nocturnes ;

  • des douleurs articulaires et musculaires (courbatures) ;

  • des maux de tête, des difficultés à supporter la lumière ;

  • une fatigue importante (asthénie), un abattement général, une somnolence et un manque d’appétit ;

  • une toux sèche et douloureuse, des brûlures dans le thorax ;

  • un nez qui coule, des maux de gorge, des difficultés à avaler et à parler.


Il arrive que les symptômes de la grippe se manifestent au niveau d’autres organes (non respiratoires). La maladie peut alors faire penser à une grippe intestinale (gastro-entérite virale), à une méningite ou encore à une péricardite.


Les symptômes apparaissent en général 48 h après la contamination par le virus de la grippe (chez l’adulte, l’enfant ou le bébé). Ils durent quelques jours (parfois seulement 24 h, parfois plus d’une semaine). La fièvre baisse en 2 à 4 jours, mais la fatigue et la toux peuvent durer plusieurs semaines. La personne reste contagieuse pendant les 5 jours qui suivent l’apparition des premiers symptômes.

 

Que dois-je faire si j'ai des symptômes qui me font penser à la Covid-19 ?

Les symptômes de la grippe sont similaires à ceux de la Covid-19. Les deux maladies sont des infections virales et présentent principalement des manifestations respiratoires (toux, fièvre, courbatures, fatigue…). La perte du goût et de l’odorat sont quant à eux des symptômes spécifiques à la Covid-19.


Il est donc recommandé de consulter son médecin traitant dès l’apparition des premiers symptômes. Ce dernier procédera à un test de détection directe du virus de la Covid-19 (SRAS-Cov-2), via un prélèvement naso-pharyngé (à l’aide d’un écouvillon). Pour protéger son entourage, il est également indispensable de porter un masque pendant toute la durée de la maladie

.

Dans quels cas consulter ?

Infection d’origine virale, la grippe guérit normalement spontanément chez les personnes en bonne santé. Néanmoins, l’évolution des symptômes de la grippe peut être à l’origine de certaines complications chez les personnes les plus fragiles :

  • les femmes enceintes : la grippe peut être dangereuse pour la femme enceinte et pour son fœtus ;

  • les nourrissons de moins de 6 mois ;

  • les personnes âgées de plus de 65 ans ;

  • les personnes immunodéprimées ou souffrant d’une maladie chronique (diabète, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, BPCO, mucoviscidose…) ;

  • les personnes obèses.


Ces personnes doivent rapidement consulter leur médecin traitant en cas d’apparition des symptômes de la grippe.


Il est également recommandé de consulter en cas de fièvre mal supportée, d’un essoufflement ou de difficultés à respirer, de diarrhées et de déshydratation, d’une toux productive (avec des glaires ou du sang), de troubles de la conscience… En ce moment, toute personne qui présente les symptômes de la grippe doit consulter son médecin traitant : il peut en effet s’agir d’une infection à Covid-19.


Le médecin procède à un examen clinique et réalise un test de détection directe de la Covid-19. Dans certains cas, il peut également avoir recours à des examens complémentaires (bilan sanguin, radiographie des poumons…). Il peut ensuite prescrire le traitement le plus adapté.

 

Comment soigner la grippe ?

La grippe est provoquée par un virus : les antibiotiques sont donc inutiles (ils ne sont utilisés qu’en cas de surinfection bactérienne). Le traitement de la maladie vise principalement à soulager les symptômes grippaux.

 

Soulager les symptômes

Plusieurs gestes simples permettent de soulager certains des symptômes de la grippe :

  • boire régulièrement de l’eau, pour se réhydrater (surtout en cas de fièvre) ;

  • ne pas trop se couvrir (sans pour autant se déshabiller), porter des vêtements amples ;

  • dormir dans une pièce fraiche et aérée (entre 17 et 19 °C), pour éviter de faire grimper la température ;

  • se reposer au maximum.

 

Quels médicaments ?

Pour faire baisser la fièvre et soulager les courbatures, il est possible de prendre des antipyrétiques (paracétamol de préférence, anti-inflammatoires non-stéroïdiens ou aspirine). Il est alors recommandé de n’utiliser qu’un seul type de médicament. Le dosage et le nombre de prises par jour doit correspondre au poids du patient. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.


 


Le paracétamol est le médicament le plus indiqué pour soulager la fièvre chez l’enfant. Attention : si ce dernier a la varicelle, il ne doit absolument pas prendre d’ibuprofène (ou un autre anti-inflammatoire non-stéroïdien). L’aspirine est également contre-indiquée chez l’enfant (risque de survenance du syndrome de Reye).


Dans certains cas, le médecin peut prescrire des médicaments antiviraux (Oseltamivir ou Zanamivir). Ils sont en général réservés aux personnes les plus fragiles. Le traitement doit débuter dans les deux premiers jours d’apparition des symptômes. Ces médicaments peuvent également être prescrits en traitement préventif (en cas d’exposition au virus), chez certaines personnes fragiles.


En cas de complications ou d’une forme grave de grippe, une hospitalisation est parfois nécessaire.

 

Comment éviter d’attraper la grippe ?

Particulièrement contagieuse, la grippe peut être évitée en respectant des « gestes barrières ». Destinée principalement aux personnes fragiles, la vaccination permet également de se protéger contre le virus.

 

La vaccination en prévention

Même si la vaccination n’empêche pas toujours de contracter la maladie, elle protège néanmoins contre les risques de complications graves.


Le vaccin contre la grippe saisonnière est recommandé chez certaines personnes :

  • les nourrissons et leur entourage ;

  • les femmes enceintes ;

  • les personnes âgées de 65 ans et plus ;

  • les personnes immunodéprimées et leur entourage ;

  • les personnes souffrant d’une maladie chronique ;

  • les personnes obèses ;

  • les soignants et le personnel en contact régulier avec des personnes fragiles (dans les hôpitaux, les Ehpad, les crèches…).


Les virus de la grippe mutent facilement (surtout ceux de type A). Pour être le plus efficace possible, la composition du vaccin de la grippe change donc chaque année. Rappelons que ce vaccin contre la grippe peut-être administré par votre pharmacien.

 

Adopter des gestes barrières

Pour éviter d’être contaminé par le virus, plusieurs gestes simples peuvent être adoptés au quotidien pendant les épidémies de grippe. On parle de « gestes barrières ». Ces gestes doivent être systématiquement adoptés en ce moment, pour limiter la propagation de la Covid-19.


Il est ainsi recommandé de :

  • se laver les mains régulièrement (notamment avant la préparation et la prise des repas, après être allé aux toilettes, après avoir éternué, toussé ou s’être mouché, dès que l’on rentre chez soi…) : les mains et les ongles doivent être frottés avec de l’eau chaude et du savon liquide pendant une trentaine de secondes, avant d’être rincés sous l’eau du robinet. Les mains sont ensuite séchées à l’air libre ou avec un linge propre. En l’absence d’eau et de savon, il est possible d’utiliser une solution hydro-alcoolique ;

  • utiliser des mouchoirs jetables pour se moucher, éternuer et tousser : le mouchoir doit être jeté immédiatement après usage, dans une poubelle. En l’absence de mouchoir, il est possible de tousser dans le pli de son coude ;

  • ne pas se toucher le visage, éviter les poignées de mains et les embrassades, garder ses distances avec les autres ;

  • porter un masque jetable ou lavable ;

  • aérer régulièrement le logement : cela permet de diminuer la concentration du virus de la grippe dans l’air ambiant ;

  • éviter d’emmener les personnes fragiles (nourrissons, personnes âgées ou immunodéprimées…) dans certains lieux publics en période d’épidémie de grippe (transports en commun, hôpitaux, grands magasins…).

 

 

À lire aussi

Comment lutter contre la grippe avec l'homéopathie ?

La grippe, traquée sur le Net !

Virus et froid : tous malades en hiver ?

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/09/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Soigner une grippe intestinale
Provoquée par une infection virale, la grippe intestinale est à l’origine de symptômes gastro-intest…
Prévenir les virus de l'hiver
Pour se protéger des infections virales hivernales, notamment dans le contexte sanitaire actuel, il …
grippe et homéopathie
Vous voulez vous prémunir de la grippe ? A moins que cette dernière ne vous ai déjà frappé ? Tour d'…