Anti-poux naturels : quels produits privilégier ?

anti-poux : produits naturels

Même si les poux ne transmettent pas de maladies et restent inoffensifs, ils sont à l’origine de démangeaisons gênantes au niveau du cuir chevelu. Il faut donc s’en débarrasser rapidement. Huile essentielle de lavande, vinaigre blanc, mayonnaise… Il existe plusieurs traitements anti-poux naturels pour se débarrasser des poux.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Alors comment utiliser ces remèdes naturels ? Sont-ils aussi efficaces que les produits anti-poux vendus en parapharmacie ? Et comment se débarrasser une bonne fois pour toutes des poux ?

Comment savoir si l’on a des poux ?

Fréquents chez les enfants, les poux se transmettent par contact direct. Ils peuvent rester inoffensifs pendant plusieurs jours (surtout au moment de la première contamination). Mais ils sont en général responsables d’importantes démangeaisons (qui peuvent être à l’origine de lésions et de croûtes sur le cuir chevelu).

 

À quoi ressemble un pou ?

Les poux sont des insectes parasites de l’homme, qui se nourrissent de sang (insectes hématophages). Pour désigner l’infestation d’une personne par des poux, on parle également de pédiculose. Mesurant entre 2 et 4 mm lorsqu’il atteint sa taille adulte, le pou est consisté d’une tête et d’un corps allongé. Il se déplace et s’accroche aux cheveux (et aux tissus) grâce à ses trois paires de pattes, terminées par de petites pinces.

 

Lorsqu’il n’est qu’au stade de l’œuf (lente), le pou est immobile : il est en général accroché à la racine des cheveux, près des oreilles et dans la nuque. Brillant, il affiche une couleur jaunâtre à grisâtre. Les lentes qui ne contiennent pas d’embryon sont en revanche plus ternes, et présentent un aspect blanchâtre.

 

Lorsqu’il devient adulte, le pou est gris ou brun. Il se déplace le long des cheveux et peut parfois être difficile à repérer (surtout sur les cheveux bruns). D’autre part, la pédiculose ne provoque pas toujours de symptômes. En cas de doutes, le meilleur moyen de savoir si l’on a des poux reste de passer un peigne à poux sur l’ensemble de la chevelure.

 

Comment la contamination se fait-elle ?

Poux de tête, de corps ou de pubis (plus connus sous le nom de « morpions »)… Il existe plusieurs types de poux. Ceux que l’on retrouve le plus fréquemment sont les poux de tête, en général sur la tête des enfants.

 

Les poux se transmettent par contact direct, d’une tête à une autre. Ils ne volent pas, et ne sautent pas. Ils peuvent en revanche être transmis via des objets contaminés : une serviette à cheveux, un bonnet, une écharpe ou une casquette, une brosse à cheveux ou une peluche… Leurs petites pinces leur permettent en effet de s’accrocher à différents types de tissus ou de poils.

 

Les poux se reproduisent rapidement. La femelle peut pondre entre 5 et 10 œufs par jour (les lentes), pendant une vingtaine de jours. Au bout de 7 jours environ, les lentes éclosent : les larves (ou nymphes) deviennent des poux adultes au bout de deux semaines. Les poux adultes peuvent ensuite vivre pendant 1 à 2 mois dans la chevelure contaminée.

 

 

Zoom sur les traitements anti-poux naturels

 

Plusieurs astuces et remèdes naturels anti-poux sont mis en avant pour se débarrasser des poux naturellement. Néanmoins, ils ne sont en général pas aussi efficaces que les traitements locaux vendus en parapharmacie.

 

Quels produits naturels contre les poux ?

Parmi les traitements anti-poux naturels les plus souvent plébiscités, on retrouve :

  • les produits à base d’huile essentielle : lavande, tea tree (arbre à thé), ylang-ylang ou clou de girofle… Plusieurs huiles essentielles auraient une action répulsive sur les poux. Mais comme toutes les huiles essentielles, elles présentent certains risques (intolérances ou allergies, perturbateur endocrinien). Elles ne doivent pas être utilisées chez les enfants de moins de 3 ans (et évitées chez les femmes enceintes qui allaitent) ;

  • les produits naturels pour « étouffer » les poux : mayonnaise, huile de coco, margarine, huile d’olive… Posés en couche épaisse sur la chevelure pendant plusieurs heures (pendant toute une nuit en général), ces anti-poux naturels permettent de boucher leurs orifices respiratoires. S’ils permettent de se débarrasser d’une partie des poux, ils ne sont en revanche pas efficaces contre les lentes ;

  • les autres produits naturels : souvent évoqués lorsqu’il s’agit de se débarrasser des poux naturellement, le vinaigre blanc, le jus d’oignon et le bicarbonate de soude n’apparaissent pas non plus comme très efficaces.

 

Pour en savoir plus sur les traitements anti-poux naturels, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre pharmacien.


 

Le peigne à poux, à utiliser sans modération

Comme évoqué plus haut, le peigne anti-poux est d’abord très efficace pour détecter l’éventuelle présence de parasites dans les cheveux. Associé à un traitement anti-poux efficace, cet ustensile vieux de plusieurs millénaires est également indispensable pour se débarrasser complètement des poux. Il s’agit enfin du seul traitement anti-poux à utiliser chez les bébés (associé éventuellement à du démêlant ou de l’huile d’olive).

 

Équipé de dents fines et rapprochées, le peigne anti-poux permet d’attraper facilement les poux adultes qui se déplacent le long des cheveux. Il est recommandé de privilégier l’utilisation d’un peigne en métal (plutôt qu’en plastique). En plus d’être plus solide, ce modèle est également équipé de dents plus fines et plus resserrées (moins de 1 mm entre chaque dent). Pour encore plus d’efficacité, certains peignes à poux en métal présentent des dents torsadées.

 

En plus d’utiliser le peigne à poux juste après l’application du produit anti-poux, il est recommandé de le passer régulièrement, pendant les jours qui suivent le traitement. Pour un résultat optimal, il est conseillé de peigner les cheveux lorsqu’ils sont mouillés, pendant une trentaine de minutes (entre 2 à 3 fois par jour). Le peigne doit être passé sur toute la chevelure, des racines aux pointes. Cela permet d’éliminer les jeunes poux adultes, avant qu’ils ne soient fécondés et ne pondent à leur tour de nouvelles lentes. Pour faciliter l’opération, il est conseillé d’appliquer de l’après-shampoing sur les cheveux.

 

La prévention, pour éviter d’attraper des poux

Plusieurs réflexes et mesures d’hygiène simples permettent également de se protéger des poux au quotidien. La prévention reste en effet le meilleur moyen d’éviter ou de diminuer les risques de contamination :

  • laver et vérifier régulièrement les cheveux de son enfant (même s’il ne se gratte pas la tête, et surtout en cas d’infestation à l’école) ;

  • ne pas partager la même brosse (ou le même peigne) entre les différents membres de la famille ;

  • attacher les cheveux longs ;

  • demander aux enfants de ne pas partager leurs élastiques, casquettes, bonnets, écharpes et foulards ;

  • se renseigner sur les éventuelles infestations à l’école, ou dans les autres collectivités (crèche, garderie, centre de loisirs, structures associatives ou sportives…).

 

Il est en revanche inutile d’utiliser des traitements anti-poux en préventif. Certains produits sont présentés comme ayant une action répulsive (huile essentielle de lavandin super ou de lavande aspic). Leur efficacité n’a en revanche pas été démontrée.

 

Les autres traitements anti-poux

 

Plusieurs traitements anti-poux sont proposés en parapharmacie, sous forme de shampoings ou de lotions. Pour une efficacité optimale, ils doivent être associés à plusieurs mesures complémentaires.

 

Quels types de produits ?

Les anciens produits anti-poux contenaient des insecticides neuro-toxiques, qui permettaient de tuer les parasites. Mais au fur et à mesure de leur utilisation, les poux ont développé une résistance à ces substances. Les traitements anti-poux actuels ont une action mécanique : ils bouchent les orifices respiratoires des poux, pour les étouffer.

 

Sous forme de sprays ou de solutions liquides, les traitements anti-poux les plus utilisés sont à base de diméticone. Inodore et non toxique, cette huile de silicone est efficace en une seule application (environ 15 minutes). Elle doit être appliquée en respectant les contre-indications et les précautions d’usage mentionnées sur l’emballage (il s’agit en effet d’un produit inflammable).

 

Huile de paraffine, oxyphthirine, cire d’abeille, myristate d’isopropyle, huile de coco ou huile de jojoba… D’autres substances permettent aussi d’engluer ou d’étouffer les poux. Elles ne sont en revanche pas toujours aussi efficaces que les produits à base de diméticone. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre pharmacien.

 

Les traitements anti-poux sont à appliquer sur cheveux secs, en insistant près de la racine des cheveux (surtout au-dessus des oreilles et près du cou). Tous les cheveux doivent être imprégnés du produit. Pour un résultat optimal, il est recommandé de renouveler l’application une semaine après.

 

Et pour la maison ?

Pour éviter la recontamination, il est enfin conseillé de traiter l’environnement :

  • laver le linge et les vêtements de la personne infestée (en machine, à 50 °C minimum) : si certains vêtements ou objets (peluches) ne passent pas en machine, il est possible de les enfermer dans un sac étanche, ou de les placer au congélateur pendant quelques jours (les poux meurent au bout de 3 jours s’ils ne sont pas en contact avec la chevelure) ;

  • laver les objets personnels avec une solution insecticide (peignes et brosses à cheveux, notamment), et attendre 3 jours avant de les réutiliser ;

  • vérifier les cheveux de la famille proche (parents, frères et sœurs) ;

  • prévenir les collectivités fréquentées par l’enfant (école, centre de loisirs, salle de sport…).

 

Sources :

Ameli.fr - Les poux

Dermato-info.fr : les poux, pédiculose humaine

Lespress.fr - Les traitements anti-poux
Produits anti-poux Comment se débarrasser des poux ?

 

Lire aussi :

Quels sont les traitements anti-poux les plus efficaces ?

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 18/10/2021

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

traitements anti-poux les plus efficaces
Très fréquents chez les enfants, les poux se transmettent par contact direct (en général à l’école, …
Eliminer les poux
C’est la rentrée ! Un retour à l’école qui s’accompagne aussi de celui de l’ennemi juré de tous les …
Comment traiter l'infestation par les poux
Comme chaque année, la rentrée des classes est souvent accompagnée de la rentrée des poux ! Quel est…