Diabète gestationnel : L’indispensable dépistage

Dépister le diabète de grossesse
0 avis

Certaines femmes développent un diabète durant leur grossesse. Mal contrôlé, ce diabète dit « gestationnel » peut générer d'importantes complications pour la maman et son bébé.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

La grossesse sous surveillance

Le diabète gestationnel se caractérise par « une hyperglycémie, c’est-à-dire une élévation de la teneur en sucre du sang, avec des valeurs supérieures à la normale (1)». Bien qu’une prédisposition génétique puisse être en cause, le surpoids avant la conception et un gain de poids excessif durant la grossesse sont les principaux facteurs de risque. Il peut aussi s’agir d’un diabète antérieur à la grossesse et non dépisté. La future mère présentant un diabète gestationnel sera étroitement surveillée pendant sa grossesse.

 

Comment dépister le diabète gestationnel ?

Sans examen spécifique, le diabète gestationnel passerait souvent inaperçu. Une surveillance du taux de sucre dans les urines (glycosurie) est donc pratiquée chaque mois chez toutes les femmes enceintes, dès la première consultation. Si on décèle la présence de sucre ou si la future mère présente des facteurs de risque (âge supérieur à 35 ans, surpoids, antécédents familiaux de diabète), le test de dépistage appelé Hyper Glycémie Provoquée par voie Orale (HGPO) est effectué. Il consiste à faire absorber par voie orale une certaine quantité de glucose pour observer la réaction de l’organisme à l’hyperglycémie déclenchée.


 Le diabète gestationnel : Et après l’accouchement ?

En principe, tout rentre dans l’ordre peu après l’accouchement, mais le risque de développer un diabète de type 2 existe. Il est donc fortement conseillé d’effectuer un dépistage périodique, de contrôler son poids et de pratiquer une activité physique régulière.

 

Maternité et diabète : Un suivi au long cours

Devenir mère lorsque l’on est diabétique de type 1 ou 2, c’est tout à fait possible, mais cela ne s’improvise pas. En effet, la grossesse du diabétique est une grossesse à risques, qui se programme bien en amont et nécessite une surveillance renforcée, avant et pendant la grossesse.

Il est recommandé de parler de son projet de maternité à son diabétologue pour effectuer les bilans nécessaires et atteindre un bon équilibre glycémique, au moins trois mois avant la conception.

 

Source 

(1) Définition de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

 

Lire plus

Le diabète gestationnel

Diabète : votre pharmacien vous accompagne
Une assiette contre le diabète

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/11/2018

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

La greffe de microbiote pour soigner des maladies
Diabète, obésité, cancer colorectal… Et si une partie de la solution face à ces maladies se trouvait…
Les nouveautés en matière de suivi pour les diabétiques
Le diabète touche 3,7 millions de personnes environ (1), en France, dont 700 000(2) ignorent être at…
Les différents types de diabète
Le diabète peut engendrer de graves complications à long terme... Heureusement mieux connaître cette…