Hypertension artérielle (HTA) : cap sur les solutions naturelles

Les solutions naturelles pour faire baisser la tension
10 avis

Une tension qui dépasse régulièrement le seuil limite de 14/9 peut avoir de sérieuses répercussions au niveau cardiaque et cérébral. Réviser son régime alimentaire en limitant sa consommation de sel, d’alcool et de graisses saturées, pratiquer un exercice physique régulier et avoir le réflexe phytothérapie contribuent à faire baisser la tension.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

La tension artérielle sous contrôle

L’hypertension artérielle (HTA) se caractérise par une pression anormalement forte du sang sur la paroi des artères. Elle figure parmi les premiers facteurs de risque d’accident cardiovasculaire. En France, 10 millions d’hypertendus sont traités. Toutefois, l’hypertension étant le plus souvent « silencieuse » – elle ne provoque ni symptôme, ni signe visible – de nombreuses personnes ignorent qu’elles sont touchées. Seule une mesure de la pression artérielle, effectuée régulièrement, peut permettre de la détecter. Alors, n’hésitez pas à effectuer des contrôles réguliers chez votre médecin ou auprès de votre pharmacien.

 

L’activité physique : premier « remède naturel » contre l’HTA

L’activité physique peut faire baisser significativement la tension artérielle. Pour en profiter au maximum, pratiquez régulièrement (deux à trois jours par semaine), sur une durée suffisante (30 minutes au minimum) un sport d’intensité modérée (marche rapide, course à pied, vélo, natation, danse) à un rythme confortable, sans recherche de performance.

 

Faites le plein de fruits et légumes pour lutter contre l’hypertension

L’alimentation peut faire beaucoup pour prévenir l’HTA ou pour renforcer l’action des médicaments. Adoptez un régime de type méditerranéen (ou régime DASH) en consommant de nombreux fruits et légumes (sources de potassium, de fibres et d’antioxydants), des céréales complètes, des poissons gras (deux à trois fois par semaine) et des huiles d’olive, de colza, de noix. L’ail étant également excellent en cas d’HTA, n’hésitez pas à l’utiliser le plus souvent possible. En revanche, limitez les produits laitiers, les viandes grasses et évitez le café, le thé, le gingembre, la réglisse… et bien sûr l’alcool, qui favorisent souvent la rétention de sodium et d’eau.

 

HTA : doucement avec le sel

On ne le répétera jamais assez : le sel est l’ennemi numéro un de l’hypertendu. Problème, le sel se cache partout, dans les aliments transformés, notamment dans les fromages, les charcuteries, les biscuits apéritifs, les conserves et les plats surgelés. Mieux vaut donc limiter leur consommation au profit du « fait maison ». Pour relever le goût des plats, privilégiez les herbes aromatiques et les épices douces (curcuma, cumin, etc.) qui sont des exhausteurs de goût et ont des propriétés antioxydantes. Enfin, choisissez les eaux minérales contenant moins de 150 mg de sodium par litre.

 

L’HTA et les diurétiques naturels

En favorisant l’élimination de l’eau et du sodium (sel), les diurétiques diminuent le volume de sang présent dans les veines. Résultat : la pression et la tension artérielle baissent. Il existe de nombreux diurétiques naturels efficaces et sans effets secondaires. Vous pouvez par exemple essayer la teinture mère de piloselle ou d’orthosiphon (à raison de 50 gouttes 3 fois par jour). Pensez aussi à mettre dans votre assiette des aliments diurétiques et riches en eau : tomate crue, pastèque, céleri, poireau, concombre, persil, asperges, artichauts…

 

La coenzyme Q10 : une bonne alliée contre l’hypertension  

La coenzyme Q10 fait partie des substances nécessaires à la production d’énergie dans les cellules. Synthétisée en quantité suffisante par l’organisme jusqu’à l’âge de 50 ans, cette molécule naturelle possède de fortes propriétés antioxydantes. Son taux sanguin diminue avec l’âge. En cas d’HTA, une complémentation (de 120 à 200 mg par jour) peut faire baisser la tension. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

 

La phytothérapie au secours de l’HTA

Associées à une hygiène de vie et à une alimentation adaptée, certaines plantes aux propriétés hypotensives sont de bonnes alliées. C’est le cas des feuilles d’olivier, de l’aubier de tilleul et de l’hibiscus à consommer en infusion ou sous forme de gélules. La nervosité et l’anxiété sont parfois des causes majeures de l’hypertension. L’aubépine, qui agit à la fois sur la nervosité et sur le cœur, est une plante calmante très bénéfique. En cas d’hypertension essentiellement liée au stress, la passiflore et la valériane sont également recommandées.

 

Les huiles essentielles : un rôle à jouer contre l’hypertension

En complément, certaines huiles essentielles peuvent aider à normaliser la tension si celle-ci augmente avec le stress. Ainsi, les huiles de bergamote, de lavande et d’ylang-ylang peuvent être utilisées en diffusion (2 gouttes de chaque) et aident à se relaxer. L’huile essentielle de petit grain bigarade favorise aussi la détente : mettre 1 goutte pure sur les poignets et inhaler profondément.

À lire aussi
Quel sport pratiquer contre l’hypertension ?
Bien manger contre l’hypertension


Sources

Inserm : www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/hypertension-arterielle-hta
Docteur Nicolas Evrard (coordination), Le Grand Livre de l’hypertension, Éditions Eyrolles, 2016

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Sophie Senart
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/05/2018

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
10 avis

Voir aussi

Il est possible de réaliser des dépistages chez son pharmacien
Le pharmacien, on lui rend notamment visite quand on a un petit bobo qui ne requiert pas une consult…
5 idées reçues sur l’hypertension artérielle
L’hypertension touche aujourd’hui plus de 12 millions de Français. Bien que fréquente, elle reste ce…
L'hypertension artérielle
La tension artérielle est la pression exercée par le sang, pompé par le coeur, sur les parois des ar…