Cancer du sein : Ayez le réflexe dépistage !

Prévention du cancer du sein

Le cancer du sein est le premier cancer féminin avec 49 000 nouveaux cas par an recensés en France (1).
Pour le dépister, la mammographie – une radiographie des seins – permet de repérer un cancer à un stade précoce, en l’absence de tout symptôme. Plus il est détecté tôt, plus le traitement sera simple et efficace. Nos conseils pour adopter les bons réflexes.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Cancer du sein : A quel âge se faire dépister ? 

C’est entre 50 et 74 ans que les femmes ont le plus de risques de développer un cancer du sein et que le dépistage est aussi le plus efficace. La guérison est obtenue dans 90 % des cas quand le cancer est inférieur à 1 cm et que les ganglions ne sont pas touchés. Pourtant, seulement 52 % des femmes de 50 à 74 ans participent au dépistage organisé du cancer du sein (1).

 

Cancer du sein : Zoom sur la mammographie 

La mammographie peut être un peu douloureuse mais elle ne dure que quelques secondes et reste sans risque pour votre poitrine. Si vous redoutez cet examen ou avez eu une expérience désagréable, n’hésitez pas à en parler avec le radiologue ou le manipulateur.

Le dépistage du cancer du sein par la mammographie peut être pratiquée même en présence d’une prothèse mammaire, et sans risque de l’endommager. Dans ce cas, on effectue un cliché supplémentaire de face (incidence d’Eklund), après avoir légèrement refoulé l’implant, afin de mieux voir le sein.

 

Les symptômes à surveiller

Si vos seins évoluent naturellement avec le temps, certains signes appellent à la vigilance. Ainsi, si vous constatez l’apparition d’une boule ou d’une grosseur dans le sein ou au niveau de l’aisselle, un changement de forme, d’aspect de la peau, du mamelon ou de l’aréole (le cercle pigmenté autour du mamelon), un écoulement…, consultez sans attendre.


Le dépistage à tout âge

Dès l’âge de 25 ans, un dépistage par examen clinique (observation et palpation manuelle) par un professionnel de santé est conseillé tous les ans. À partir de 50 ans, une mammographie de dépistage est recommandée tous les deux ans. Le dépistage permet de détecter une lésion avant l’apparition des symptômes ou les cancers de petite taille avant qu’ils ne soient palpables. Les chances de guérison en sont augmentées.

 

Mammographie, à quoi ça sert ?

La mammographie de dépistage permet de déceler des cancers de petite taille à un stade précoce. La mammographie de diagnostic est réalisée sur les patientes présentant des symptômes pouvant faire penser à un cancer du sein. L’examen peut être douloureux, car le sein est comprimé pour la radiographie, mais il ne dure que quelques secondes.

 

Cancer du sein : Autopalpation, mode d’emploi

Une fois par mois, de préférence après vos règles, observez vos seins dans un miroir. Levez un bras et palpez votre sein fermement, y compris la zone entre le sein et l’aisselle. Terminez en pressant légèrement le téton pour vérifier l’absence de suintement. Renouvelez l’opération sur le deuxième sein.


OCTOBRE ROSE : Deux Amazones solidaires

Octobre rose, mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, est l’occasion de mettre en lumière des initiatives comme celle de Caroline Bruniaux, pharmacienne Giphar, et son amie et coach sportive, Valérie Bouffel.
Toutes deux ont décidé de participer au Raid Amazones (11-20 octobre 2019), au Viêtnam, en soutien au centre S’time d’Amiens, qui vient en aide aux femmes en rémission de cancer dans les Hauts-de-France. « À la pharmacie, je suis souvent confrontée à ce type de cas, et j’y suis particulièrement sensible. J’ai suivi des formations pour mieux accompagner ces patientes », explique Caroline. Souhaitons bonne chance à ce courageux et généreux duo dans cette aventure humaine et sportive (run and bike, trail, VTT, canoë...), 100 % féminine !
Suivre Caroline et Valérie sur leur page Facebook : Les Dézaillées

 

Le CENTRE S’TIME

Créé par un oncologue, le centre S’time (lire « estime ») accompagne les patientes, pendant et après leurs traitements, et leurs aidants. Entièrement gratuit, il est financé par les dons.
Centre-stime.fr

 

S’TIME EN ACTIONS

Le centre propose aux femmes un programme composé d’ateliers :
- gestion du stress ;
- conseils culinaires ;
- activité physique adaptée (APA) ;
- soutien social ;
- soutien à la communication relationnelle.

 

Chiffre


80 % des cancers se déclarent après 50 ans (1).

 

Source

(1). Institut national du cancer

 

Lire plus 

Cancer du sein

Suivi gynécologie : à ne pas négliger !

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/10/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Questions / réponses sur le cancer du sein
En France, plus de 50 000 nouveaux cas de cancer du sein sont détectés chaque année. Heureusement, l…
A quoi faire attention lors de la palpation des seins ?
Saviez-vous qu’une masse dure dans la poitrine n’est pas le seul signe qui doit pousser une femme à …
Cancer et sexualité
Les angoisses inhérentes à un cancer ainsi que les traitements anticancer détériorent souvent la vie…