La faiblesse urinaire

L'incontinence d'effort

La faiblesse urinaire est décrite médicalement comme incontinence d'effort, c'est un problème mécanique, dû à une faiblesse des muscles du périnée et du sphincter urinaire.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

A quoi est due l'incontinence d'effort ?

Dans la faiblesse urinaire, la force des muscles situés à la base de l'urètre n'est plus suffisante. Un éternuement, une toux, un rire ou un mouvement vif du corps, peuvent entraîner des fuites. Cet effort physique augmente la pression dans l'abdomen, ainsi que dans la vessie. Cette pression surpasse alors la capacité d'occlusion des muscles sphinctériens affaiblis, et l'urine s'écoule de manière incontrôlée en faible volume.

La cause de cette insuffisance des muscles sphinctériens est, dans la plupart des cas, un affaissement des muscles du périnée, les suites d'un accouchement, la diminutionde l'irrigation sanguine due à des déficits hormonaux lors de la ménopause ou l'atrophie musculaire générale liée à l'âge. C'est la raison pour laquelle la faiblesse urinaire se rencontre presque exclusivement chez la femme.

Lorsqu'elle survient chez l'homme, la cause provient généralement d'une altération du sphincter à la suite d'une opération de la prostate.

Les formes mixtes d'incontinence d'effort, par instabilité vésicale, et par regorgement, dont les causes sont nombreuses, compliquent le diagnostic, mais ne rendent pas le traitement à priori impossible pour autant. De nombreux examens nécessaires pour comprendre les causes, sont en outre peu contraignants et peuvent donc être également proposés à des personnes âgées.

 

Les traitements de l'incontinence d'effort

Un traitement de la faiblesse urinaire chez la femme vise à maintenir la vessie, l'urètre et les muscles sphinctériens en position stable, permettant l'obturation, en cas d'efforts physiques soudains.

Il existe différentes possibilités de traitement :

  • Par exemple en cas d'incontinence légère, un entraînement particulier permet de tonifier les muscles du périnée, afin qu'ils puissent à nouveau remplir leur fonctionde soutien.

  • D'autres solutions comme le bio-feed back, l'électro-stimulation et le TVT, peuvent être indiquées par votre médecin.


Lorsqu'un déficit hormonal est détecté, un traitement à base d'oestrogènes peut être mis en place. Les cas plus sérieux peuvent être opérés. Les procédures modernes d'anesthésie permettent d'intervenir même chez les personnes plus âgées.

 

  • Conseil :

En cas de constipation chronique, des mesures permettant la régularisation du transit doivent être prises,car les efforts importants effectués pour évacuer les selles peuvent fragiliser le périnée.

Un éventuel surpoids doit également être corrigé.

 

À lire aussi
Comment apparaît l'incontinence urinaire ?

L'incontinence par instabilité vésicale

L'incontinence par regorgement

Dans tous les cas en parler d'abord à un spécialiste

Prévenez le problème de l'incontinence

Le programme d'exercices de gymnastique périnéale

 

Source

Dossier réalisé avec l'aide de la société Hartmann.

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/05/2014

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Les fuites urinaires et les cystites
Gênantes, désagréables, embarrassantes, les fuites urinaires peuvent gâcher la vie ! Ce sont pourtan…
Les traitements contre les fuites urinaires
Kiné, médicaments, chirurgies…, on peut venir à bout des fuites urinaires ! Mais attention : que l’i…
Les causes de l'incontinence urinaire
L'incontinence urinaire, les pertes involontaires d'urine sont liées à un mauvais fonctionnement de …