Lexique Médical Vidal
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Paget

Maladie caractérisée par un développement anormal et une déformation de certains os du squelette.

palpitations

Perception anormale de battements cardiaques irréguliers.

paludisme

Maladie tropicale due à un parasite (Plasmodium) transmis par un moustique (anophèle femelle). Elle se traduit par une fièvre revenant à intervalles réguliers, des frissons et d'autres symptômes très divers. Toute fièvre élevée survenant dans le mois qui suit le retour d'un voyage en pays tropical doit faire suspecter un paludisme.

Synonyme : malaria.

pancréatite

Inflammation ou infection du pancréas. Cette glande située derrière l'estomac sécrète des enzymes digestives ainsi que l'insuline, indispensable au métabolisme des sucres.

Une pancréatite aiguë se traduit par des douleurs abdominales ou dorsales extrêmement violentes. Elle est confirmée par une prise de sang spécifique.

pansement digestif

Médicament qui protège le tube digestif en tapissant la muqueuse d'un film protecteur et en diminuant l'acidité de l'estomac. Ce type de médicament peut gêner l'absorption d'autres médicaments.

paraphilies

Formes de sexualité tournées de façon intense et répétitive vers des objets inanimés (fétichisme), vers des enfants (pédophilie), vers des personnes non consentantes (exhibitionnisme, voyeurisme, viol), ou faisant intervenir une souffrance et/ou une humiliation de soi-même ou de son partenaire (sado-masochisme). Les paraphilies impliquant un partenaire non consentant ou un enfant sont punies par la loi.

parasite

Bactérie, organisme végétal ou animal qui vit aux dépens d'un individu d'une autre espèce. Il existe de très nombreux parasites de l'homme, internes (vers intestinaux, paludisme, gale, etc.) ou externes (poux, mycoses, etc.). L'un des plus présents dans le monde est le Plasmodium, agent du paludisme. Il est transmis par un autre parasite de l'homme, un moustique, l'anophèle.

parathyroïdes

Petites glandes groupées par paire en arrière de la glande thyroïde. Elles participent à la régulation du calcium et du phosphore de l'organisme grâce à une hormone qu'elles sécrètent, la parathormone. Une diminution de parathormone entraîne une hypoparathyroïdie, et un excès, une hyperparathyroïdie.

parentéral

Qui ne passe pas par le tube digestif. Se dit d'un mode d'administration médicamenteuse par injection.

paresthésie

Sensation anormale de fourmillements.

Parkinson

Affection chronique du système nerveux liée à l'altération de certaines cellules du cerveau et se traduisant par des troubles de la mobilité et parfois des tremblements.

parkinsonien
  • Qui se rapporte à la maladie de Parkinson.

  • Syndrome parkinsonien : ensemble de symptômes identiques à ceux de la maladie de Parkinson, qui peuvent être notamment observés chez des personnes traitées par des neuroleptiques. Ce syndrome est réversible à l'arrêt du traitement et peut être corrigé par un traitement spécifique.

pellagre

Maladie de la peau due à une carence en vitamines du groupe B, plus particulièrement en vitamine PP. La pellagre est exceptionnelle en Europe.

pénicilline

L'un des premiers antibiotiques découverts, puissant et généralement bien supporté ; il reste très utilisé malgré la possibilité d'allergies.

perfusion

Administration très lente d'une substance par voieintraveineuse. Le flacon est relié à la veine par un tuyau souple et transparent permettant de contrôler le débit.

Synonyme : goutte-à-goutte.

péridurale (voie ou injection)

Injection d'un médicament (anesthésique local, morphine, etc.) dans l'espace péridural de la colonne vertébrale.

L'espace péridural entoure la dure-mère, solide membrane qui protège la moelle épinière.

On pratique cette injection en introduisant une aiguille entre deux vertèbres.

péril fécal

Risque infectieux lié à la contamination des aliments ou des boissons par des bactéries, virus ou parasites d'origine fécale.

périnée

Ensemble de muscles situé entre le pubis et l'anus. Il soutient les organes placés dans la région du bassin et contribue à la continence, c'est-à-dire la capacité à retenir les urines et les selles.

périoste

Membrane fibreuse qui enveloppe les os et contribue à les nourrir. Le périoste est très innervé (il reçoit de nombreuses terminaisons nerveuses). Pour cette raison, les coups sur les os sont très douloureux.

péritoine

Mince membrane qui recouvre la paroi interne de l'abdomen et les viscères.

Pages