Les conseils de votre pharmacien Giphar sur le bien-être et la santé au quotidien...

 

 

 

Hygiène bucco-dentaire

 

Rien de tel qu’un bon brossage de dents !

Petit rappel du parfait brossage des dents.

  • Inclinez votre brosse à dents à 45° pour bien nettoyer tous les interstices.

  • Chaque dent doit être frottée pendant 5 secondes. Il faut donc se brosser les dents en moyenne 3 minutes, l’équivalent d’une chanson à la radio !

 

Blanchir ses dents sans blanchiment ?

Cinq conseils…

  1. Faites un détartrage et un polissage régulier chez votre dentiste.

  2. Brossez-vous les dents deux fois par jour. Par ailleurs, brossez-vous les dents une fois par semaine à l'aide d'un mélange "bicarbonate de soude/eau oxygénée 10 VOL" en vente en pharmacie.

  3. Rincez-vous la bouche à l’eau claire après avoir absorbé une boisson tannique (vin rouge, café, etc.). De préférence, évitez le thé et le café qui colorent les dents.

  4. Bannissez la cigarette, elle tâche les quenottes.

  5. Utilisez un dentifrice « blancheur ». Ils polissent les dents et les rendent plus brillantes.

 

Au quotidien

Quelques habitudes quotidiennes peuvent vous aider à garder des gencives en bonne santé.

  • Optez pour une brosse à dents aux poils souples et coniques. Et n'oubliez pas les 3 brossages quotidiens recommandés.

  • Utilisez un dentifrice spécial « gencives sensibles » qui permet de lutter contre l'inflammation au quotidien.

  • Effectuez régulièrement des bains de bouche à usage quotidien pour éviter que la plaque dentaire ne gagne trop de terrain.

 

Comment garder une bouche saine ?

Arborer un beau sourire sans carie, sans gingivite ni mauvaise haleine n’est pas très compliqué ! Il suffit d’adopter de bonnes habitudes et de consulter régulièrement son dentiste.

  • Deux fois par jour : se brosser les dents pendant deux minutes. Idéalement, se brosser les dents après chaque repas.

  • Une fois par jour : passer du fil dentaire entre les dents.

  • Une fois par an : consulter son dentiste et effectuer un détartrage.

 

Les conséquences de la pose d’un implant

La pose d’un implant peut s’accompagner de douleur, d’un œdème léger voire d’un hématome de la gencive. Ces réactions sont généralement transitoires et se résorbent naturellement. 

Si toutefois la douleur est difficilement supportable, demandez conseil à votre pharmacien pour vous soulager et consultez votre dentiste afin de vous assurer que vous ne présentez pas de complication.

 

Prothèse dentaire : une brosse à dents spéciale

Pas question de brosser votre prothèse avec une brosse à dents classique. La résine qui compose la prothèse est moins résistante que l’émail des dents, mieux vaut donc utiliser une brosse spéciale prothèse.

Utilisez également un dentifrice spécialisé.

 

Cancers de la sphère buccale : quand consulter ?

Outre la présence de lésions qui ne guérissent pas, plusieurs signes avant-coureurs doivent alerter surtout s’ils persistent plus de trois semaines : 

  • langue douloureuse, gonflée,

  • plaques blanches ou rouges dans la bouche, 

  • maux de gorge, 

  • enrouement, 

  • problème de déglutition, 

  • difficulté ou douleur en avalant, 

  • narine bouchée, 

  • saignement de nez inhabituel, 

  • ganglions dans le cou.

 

 

 

Forme

 

Astuces antifatigue

Le tonus, ça s’entretient ! Pour éviter la fatigue mentale et physique au quotidien : 

  • Sortez ! La lumière du jour et les activités physiques et  sociales font du bien au moral et aident à lutter contre les coups de blues.

  • Mangez équilibré : fruits et légumes de saison, viande rouge et aliments riches en fer vous aideront à faire le plein d’énergie et à éviter les carences. 

  • Pas le temps pour le sport ? Dix minutes de gym douce ou d’étirements au réveil vous stimuleront pour la journée !

  • Pour un coup de pouce saisonnier, faites une cure de vitamines ou d’oligo-éléments.

 

 

massage

 

Vive les plantes

En complément de votre séance d'automassage, n'hésitez pas à vous tourner vers des plantes comme la camomille, le jasmin, l'orange douce et la lavande.

En infusion, en massage ou encore diffusées dans l'air, celles-ci n'ont pas leurs pareilles pour vous aider à vous détendre.

 

 

Santé, peau et Soleil

 

5 règles d’or au soleil

1. Ne pas s’exposer entre 11 et 15-16 heures.

2. Toujours appliquer de la crème solaire (minimum 30 SPF) quand il fait chaud, y compris au printemps et en automne. 

3. Privilégier la crème solaire 50 SPF et dans le cas particulier des enfants et des personnes à peau claire, l'idéal est de porter des vêtements. 

4. Renouveler l’application de crème solaire toutes les 3 heures.

5. Porter des lunettes de soleil adaptées au niveau de luminosité.

 

Comment soigner un gros coup de soleil ?

  • Pour soulager un gros coup de soleil, couvrez-le d’un linge humide. Ensuite,appliquez régulièrement un produit gras hydratant et ne l’exposez plus jusqu’à sa guérison complète.

  • Si une cloque apparaît, surtout ne la percez pas ! Une fois percée, la plaie ne serait en effet plus stérile.

 

Après-soleil : un geste utile ?

Le soleil asséchant la peau, il est indispensable de l’hydrater après s’être exposé. C’est la raison d’être des après-solaire.

 

Attention à la durée de conservation des protections solaires

Les produits solaires ont une durée de conservation limitée. Une fois ouverts, ils doivent être utilisés dans les 6 mois, 12 pour les formules en spray, un peu plus hermétiques. En effet, l’oxygène oxyde les principes actifs qui perdent alors en efficacité. La lumière ayant le même effet – ce qui explique pourquoi les conditionnements sont quasi tous en plastique opaque – conservez-les à l’abri des rayons solaires et de la chaleur.

 

Spécial enfants

  • L'épiderme des enfants est plus fragile que celui des adultes et les dommages causés par le soleil chez les petits sont ravageurs.

  • N’exposez jamais un bébé de moins de 2 ans directement au soleil.

  • Les enfants devraient toujours porter des vêtements qui les protègent du soleil (tissage serré), ainsi qu’un chapeau à large bord.

  • Les lunettes de soleil, de préférence enveloppantes pour une protection latérale, sont aussi un must pour les petits.


Quel indice pour ma peau ?

  • Peau extrêmement sensible au soleil (teint très pâle et yeux clairs, coups de soleil très fréquents, ne bronze que très difficilement et les enfants de moins de 10 ans) : indice 30 pour la vie quotidienne et 50 pour la plage

  • Peau sensible au soleil (peau claire, coups de soleil fréquents mais possibilité de bronzer un peu) : indice 15 au minimum, plus de 30 pour la plage, 50 en cas d'exposition très intense (en altitude ou dans les pays chauds).

  • Peau intermédiaire (peau claire à bronzage facile, coups de soleil rares) : une faible protection (indice 6 à 10) pour la vie quotidienne, indice 15 à 25 pour la plage, et plus de 30 pour une exposition intense.

  • Peau assez résistante (peau mate et yeux foncés, bronzage très facile, pas de coups de soleil) : indice 6 à 10, et plus de 15 pour les expositions très intenses.

 

 

Soins de la peau

 

Et quand ça gratte ?

Une peau sèche peut provoquer d’importantes démangeaisons. Mais le fait de se gratter renforce à son tour la sécheresse de la peau... Pour rompre le cercle vicieux, il existe des crèmes hydratantes spécifiques.
Demandez conseil à votre pharmacien.
 

Vive les crèmes grasses !

Si vos ongles sont mous, cassants ou friables, rien de tel qu’une crème grasse que vous appliquez deux fois par jour sur la surface des ongles

  • Massez vos ongles à l’aide de votre crème pour les mains par exemple et laissez la crème sur les ongles quelques minutes. 

  • Ensuite, éliminez l’éventuel surplus à l’aide d’un coton.

 

À chaque peau sa crème solaire

  • Vous avez le teint très pâle, ne bronzez pas facilement et souffrez très vite de coups de soleil ? Indice 50.

  • Votre peau est claire, brûle facilement mais peut bronzer un peu ? Indice 30 voire 50 en cas d’exposition très intense.

  • Votre peau bronze facilement et souffre rarement de coups de soleil ? Indice 30 à 50 les premiers jours d’exposition. Ensuite, un indice 15 à 25 devrait suffire.

  • Votre peau est mate et bronze très facilement ? Indice 30 à 50 les premiers jours d’exposition. Ensuite, un indice 10 à 15 devrait suffire.

  • Si vous souffrez de lucite estivale bénigne ou allergie solaire, il existe des crèmes spécifiques.

  • Pour une efficacité maximale, renouvelez l’application de crème régulièrement.

 

De l'adoucissant, oui mais hypoallergénique !

Au sortir de la douche, mieux vaut une serviette souple et douce pour éviter d'agresser votre peau. Si votre eau est trop dure et qu'il vous faut utiliser un adoucissant pour que votre linge soit doux, choisissez une formule hypoallergénique. Pourquoi ? Les autres formules sont souvent riches en parfum, un composé qui a tendance à irriter la peau. Par ailleurs, évitez de frotter vigoureusement votre peau à l'aide de votre serviette, tamponnez-la.

 

Quid des peaux très sensibles ?

  • Les peaux sensibles seront les premières à rougir. Elles ne supportent pas bien la chute des températures et réagissent plus vite à une nouvelle crème… Lorsqu'on a la peau sensible, on mise donc sur des formules neutres sans parfum, sans rétinol et sans acide glycolique.

  • Une peau sensible préfère aussi les crèmes hydratantes à base de substances apaisantes comme l'huile d'amande douce, l'extrait de camomille ou la glycérine. Dernier conseil : n'attendez pas que votre peau tiraille pour adapter votre rituel beauté.

 

 

Soin du corps

 

Et pour lutter contre la cellulite ?

Normalement, la pratique d’un sport participe à la disparition progressive de la cellulite. Si d’aventure, vous n’êtes pas tout à fait satisfaite, il peut être utile d’opter pour un massage à l’aide d’huiles essentielles (HE).

Préparez un mélange composé de :

Une fois la préparation prête, massez les parties de votre corps touchées par la cellulite pendant 5 minutes.

 

 

Sommeil

 

4 conseils anti-ronflement pour maintenir les voies aériennes bien dégagées

  • perdez du poids si nécessaire,

  • évitez l'alcool et les somnifères,

  • arrêtez de fumer,

  • dormez sur le côté ou sur le ventre.

 

 

Sports

 

Pratique du ski : conseils

  • L'air sec et l'effort favorisent la déshydratation. Pensez à boire régulièrement de l'eau.

  • Protégez-vous du soleil (lèvres et yeux compris), même par temps couvert !

  • Pour vous protéger du froid, adoptez la technique des « trois couches » : d'abord un vêtement respirant pour évacuer la transpiration, ensuite un textile isolant comme un polaire, et enfin une veste imperméable et coupe-vent.

 

4 conseils pour que les sports d’hiver restent synonymes de plaisir

  1. Bougez tout au long de l’année pour conserver une bonne condition physique.

  2. Allez-y en douceur. Ne vous élancez pas sur les pistes « à froid ». Veillez à échauffer vos muscles avant de démarrer. Et à vous hydrater !

  3. Sachez vous arrêter à temps. Si vous êtes fatigué, vos réflexes ont tendance à être moins bons. Conséquence : le risque de blessure augmente.

  4. Laissez-vous tenter par la « proprioception » ou kiné proprioceptive. Ces exercices d’équilibre ont démontré leur efficacité dans la prévention des blessures au niveau des membres inférieurs.

 

Reprise du sport

Je me remets au sport à 25 ans

  • Le danger : vouloir directement reprendre au même niveau que celui que vous aviez quand vous étiez enfant ou ado.

  • Le conseil : en règle générale, toutes les activités sont envisageables à 25 ans. Seule consigne : allez-y progressivement !

 

Je me remets au sport à 45 ans

  • Le danger : la quarantaine peut être une décennie critique pour le coeur.

  • Le conseil : passez un bilan cardiaque chez votre médecin.

 

Je me remets au sport à 60 ans

  • Le danger : si le coeur est toujours à surveiller, une attention particulière doit aussi être portée aux problèmes osseux.

  • Le conseil : évitez les sports à risque traumatique important (arts martiaux, gymnastique…)

 

Pensez au check-up !

Si cela fait un moment que vous n'avez pas fait de sport, pensez à rendre visite à votre médecin généraliste qui vous aidera à faire le point sur vos capacités physiques. Grâce à un check-up, il peut notamment vous indiquer quels sont les sports les mieux adaptés à votre condition physique.