Tout savoir sur la téléconsultation médicale

La téléconsultation médicale

De plus en plus utilisée en France, la téléconsultation médicale permet de consulter un médecin en ligne. Elle facilite l’accès aux soins dans les zones où les professionnels de santé sont peu nombreux, évite les déplacements inutiles (lorsque l’on est souffrant ou peu mobile) et permet d’obtenir rapidement un diagnostic et un traitement. Les technologies utilisées garantissent la protection du secret médical et le respect des données personnelles du patient.


Alors comment fonctionne la téléconsultation exactement ? Comment obtenir une téléconsultation médicale ? Et comment se faire rembourser ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

La téléconsultation médicale, comment ça marche ?

Une téléconsultation médicale est la consultation à distance d’un médecin (généraliste ou spécialiste) ou d’un professionnel de santé (un chirurgien-dentiste, une sage-femme, un kinésithérapeute, un orthoptiste, un podologue, un ostéopathe…). Accessible à tous, elle présente de nombreux avantages.

 

Dans quels cas consulter en ligne ?

Toute personne peut avoir recours à une téléconsultation médicale. Il est possible de téléconsulter pour un problème de santé occasionnel (une maladie, un problème de peau, une difficulté d’ordre psychologique…), ou pour le suivi ou la prise en charge d’un traitement ou d’une maladie chronique. Si le médecin estime qu’une auscultation est nécessaire, il recommande de prendre rendez-vous pour une consultation en cabinet (en présentiel).


Le patient peut consulter en ligne n’importe quel médecin généraliste ou spécialiste, quel que soit son lieu d’exercice (en France métropolitaine, dans les départements et régions d'outre-mer et à Mayotte).


Pour que la téléconsultation soit prise en charge par l’Assurance maladie (et remboursée comme une consultation « classique » chez le médecin), elle doit néanmoins répondre à certaines conditions :

  • le patient doit respecter le parcours de soins coordonné : s’il téléconsulte un médecin spécialiste, il doit avoir être adressé par son médecin généraliste. Il peut néanmoins consulter directement en ligne, lorsqu’il s’agit d’un spécialiste en accès direct (ophtalmologue, gynécologue, psychiatre, pédiatre…). D’autres exceptions existent, et permettent d’accéder directement à une téléconsultation, sans passer par son médecin traitant : le patient est âgé de moins de 16 ans, il s'agit d’une situation d’urgence, le patient n’a pas de médecin traitant (ou ce dernier n’est pas disponible assez rapidement)… ;

  • le médecin consulté en ligne doit se situer à proximité du domicile du patient : en plus de garantir un suivi régulier, la proximité géographique du médecin permet de pouvoir programmer une consultation en présentiel si nécessaire. Là encore, cette condition peut être écartée dans certains cas (lorsque l’offre de soins est insuffisante sur le territoire, et ne permet pas de répondre aux besoins locaux).


Bon à savoir : si la téléconsultation médicale est indiquée dans certaines situations, elle ne dispense pas de se rendre régulièrement chez son médecin (pour une consultation en présentiel).

 

Pourquoi consulter un médecin à distance ?

La téléconsultation médicale permet de :

  • consulter depuis chez soi : consulter un médecin en ligne évite d’avoir à se déplacer lorsque l’on est malade (cela limite la fatigue et le temps qu’impliquent les déplacements, et l’éventuelle transmission de microbes et de virus). Cela peut aussi être le moyen de consulter son médecin traitant alors même que l’on est en déplacement professionnel ou en vacances. La téléconsultation médicale permet enfin de lutter contre l’isolement de la population dans certaines zones (« déserts médicaux ») ;

  • consulter à n’importe quelle heure : les téléconsultations permettent de consulter un médecin plus rapidement. Certains médecins proposent des créneaux de consultation vidéo le soir ou le week-end, en dehors des horaires d’ouverture de leur cabinet. Plusieurs plateformes permettent aussi d’avoir accès à une consultation médicale en ligne 24 h / 24 et 7 j / 7. Cela permet d’obtenir rapidement un diagnostic et une ordonnance pour un traitement.


Plusieurs professionnels de santé peuvent aussi réaliser des télésoins. Bilan des traitements médicamenteux suivis, suivi d’un programme de rééducation, établissement d’un diagnostic de pédicurie-podologie… Cela permet au patient de bénéficier d’un soin réalisé à distance par un pharmacien ou un auxiliaire médical (infirmier, kinésithérapeute, orthophoniste, orthoptiste, diététicien, audioprothésiste…).

 

Comment fonctionne la téléconsultation ?

Pour pouvoir consulter un médecin à distance, il faut disposer d’un équipement adapté ou se rendre dans une pharmacie équipée d’une borne spéciale. Si la prise de rendez-vous en ligne est en général facilitée, la téléconsultation se déroule ensuite comme une consultation « classique » chez un médecin.

 

Comment téléconsulter ?

La consultation en ligne se fait à distance, en temps réel : la communication est assurée par une image vidéo. Pour téléconsulter, il faut disposer d’une connexion internet (avec un débit suffisant) et d’un équipement doté d’une webcam (pour une visiotransmission, avec son et image). Il peut s’agir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone. Le patient peut consulter en ligne seul, ou être assisté par un aidant ou un autre professionnel de santé (un infirmier, un pharmacien, un autre médecin…). Pour une téléconsultation avec un pédiatre, la présence d’un adulte est nécessaire.


Il est ainsi possible de :

  • prendre rendez-vous en ligne, et téléconsulter chez soi : plusieurs plateformes dédiées permettent de prendre un rendez-vous médical en ligne. Facile et rapide, ce système de prise de rendez-vous permet de consulter les disponibilités d’un praticien en particulier, d’un simple coup d’œil. Ces plateformes en ligne permettent également de prendre rendez-vous pour une téléconsultation immédiate (nécessaire en présence de certains symptômes). Le rendez-vous se déroule via une application ou un site sécurisé. Il est conseillé de s’installer dans un lieu assez lumineux et calme, pour ne pas être dérangé pendant le rendez-vous ;

  • téléconsulter depuis un lieu équipé en visiotransmission : ce service peut par exemple être proposé dans certaines maisons de santé pluriprofessionnelles, dans certains EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées) ou dans certaines pharmacies (elles doivent être équipées d’une cabine ou d’un chariot de téléconsultation). Équipée de plusieurs dispositifs médicaux (un thermomètre, un tensiomètre, un stéthoscope, une balance…), la cabine médicale de téléconsultation est parfaitement insonorisée et ergonomique. Elle garantit la confidentialité, assure l’autonomie du patient, et permet d’imprimer des ordonnances si nécessaire.

 




 

Déroulement de la consultation

Le patient peut décider de téléconsulter en présence de certains symptômes, ou pour le suivi d’un traitement ou d’une maladie chronique. La téléconsultation médicale peut aussi lui être proposée par son médecin. Dans tous les cas, le médecin doit nécessairement recueillir le consentement de son patient.


Avant le rendez-vous, et s’il ne les a pas déjà téléchargés sur la plateforme de prise de rendez-vous médical, le patient doit réunir tous ses documents médicaux (ordonnances, radios, résultats de prises de sang ou d’examens…). Il est conseillé de se connecter quelques minutes avant l’heure du rendez-vous. Pour que la consultation se déroule dans les meilleures conditions possibles, il faut se placer face à la caméra (à une distance qui permet au médecin de voir l’ensemble du visage), et parler assez fort et distinctement.


La consultation à distance se déroule ensuite comme une consultation classique chez le médecin. Le médecin commence par un interrogatoire complet : les raisons de la consultation, les caractéristiques des symptômes (description précise, circonstances d’apparition, fréquence et intensité…), les antécédents médicaux et familiaux du patient, son mode de vie… À la fin de la téléconsultation, le médecin peut établir une prescription si nécessaire : il peut s’agir d’une ordonnance pour des médicaments, ou pour des examens complémentaires.


L’ordonnance est envoyée au patient par voie électronique (dans une messagerie sécurisée, notamment) ou par voie postale (pour un format papier). Il rédige également un compte-rendu, pour l’archiver dans son dossier patient et dans le DMP (dossier médical partagé). Si le patient n’a pas ouvert de DMP, le compte-rendu est transmis à son médecin traitant.

 

Comment régler et se faire rembourser ?

La téléconsultation médicale est facturée au même tarif qu’une consultation en présentiel (sous réserve de respecter les conditions de prise en charge évoquées plus haut, avec plusieurs exceptions). Au début de la consultation, le médecin indique à son patient les moyens de paiement qu’il accepte. Comme dans le cadre d’une consultation en présentiel, il peut appliquer un dépassement d’honoraires (honoraires libres, secteur 2). La consultation peut être réglée en ligne par carte bancaire, par virement bancaire, et même parfois par chèque. Le montant réglé peut être consulté dans le décompte des remboursements (sous le libellé « Téléconsultations »).


Les téléconsultations médicales sont désormais remboursées, avec les mêmes modalités de remboursement que pour une consultation classique. Dans la plupart des cas, l'Assurance maladie prend en charge 70 % du montant de la consultation. Le reste à charge (ou « ticket modérateur ») varie selon le respect du parcours de soins coordonnés, le motif de consultation et l’acte ou le traitement réalisé. Il peut être pris en charge par une complémentaire santé. Dans certaines situations, la consultation est remboursée en totalité (application du tiers payant avec prise en charge de 100 % du montant de la consultation, dans le cadre d’une maternité, pour une affection de longue durée ou lorsque le patient bénéficie de la CMU - complémentaire santé solidaire).


Les soins prescrits dans le cadre d’une consultation à distance sont également pris en charge dans les conditions habituelles.


Sources :
https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/telemedecine/teleconsultation
https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/754089/document/has_fiche_teleconsultation-telesoin.pdf

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/05/2022

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Comment fonctionne une cabine de téléconsultation ?
Permettant de consulter un médecin à distance, la téléconsultation médicale facilite l’accès aux soi…
La téléconsultation en pharmacie
Développée pour faciliter l’accès à la santé et aux soins, la téléconsultation permet de consulter u…
Téléconsultation
6,5 millions de téléconsultations ont été réalisées en six mois en 2020(1). Mais, au fait, comment ç…