La natation, pour toutes les générations

La natation, pour toutes les générations

Hormis la peur de l’eau, les contre-indications à la natation sont exceptionnelles. Cette activité s’adapte autant à la convalescence qu’à la préparation de haut niveau ou à la gym d’entretien.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

 2e Rang de la natation comme activité sportive préférée des Français (après la marche) (1) 

 

45 minutes = Durée recommandée de nage active, une à deux fois par semaine (2) 

 

 500 = Nombre moyen de calories dépensées par heure de nage active(2)

 

50 % : La pratique de la natation abaisserait de 50 % le taux de mortalité(3)

 

Pratiquée régulièrement, elle a de nombreux bienfaits. Par exemple, elle sculpte une jolie silhouette : l’effet massage de l’eau améliore le retour veineux, galbe, affine et développe les muscles en longueur. N’hésitez pas à chausser des palmes, vous en démultiplierez les bénéfices.

 

Un sport complet

Une nage active mobilise l’intégralité du corps, de haut en bas, tout en renforçant les capacités respiratoires et cardiovasculaires. Cerise sur le gâteau, l’effet anti-stress du sport se double de l’effet apaisant de l’immersion, l’état d’apesanteur autorisant le relâchement des tensions musculaires.

 

Même pour les plus fragiles

C’est l’un des rares sports portés, où le corps, déchargé de son propre poids, peut se muscler en préservant ses articulations : pas d’impact, pas de traumatisme. Les mouvements difficiles au sol deviennent réalisables, même en cas de surcharge pondérale. Ce qui en fait le sport doux conseillé aux femmes enceintes, qui se limiteront cependant au dos crawlé, afin de ne pas solliciter les lombaires, fragilisées par la grossesse. Le sport idéal aussi pour les seniors : l’activité aquatique apaise les douleurs d’arthrite et d’arthrose, renforce les articulations, préserve de l’ostéoporose. L’exercice physique est le meilleur rempart contre les troubles cognitifs. Il augmente par exemple la taille de l’hippocampe, région du cerveau impliquée dans la mémoire. Pour bébé aussi, l’eau est un terrain de jeu rassurant, il lui rappelle sa vie intra-utérine et favorise sa motricité. Éveil sensoriel et moment privilégié avec ses parents, le bébé-nageur est une activité parfaite pour les tout-petits !

 

Comment nager ?

L’idéal est de combiner différentes nages, pour profiter de leurs bienfaits. Si vous ne connaissez que la brasse et le dos crawlé, alternez-les. Mieux vaut éviter d’enchaîner les longueurs uniquement en brasse. Certes, elle renforce le bas du corps et muscle l’intérieur des cuisses, mais elle peut forcer sur les articulations des hanches et des genoux. Comme le dos se creuse, elle est aussi déconseillée en cas de fragilité ou de douleurs lombaires (optez alors pour le dos crawlé). Le crawl n’a que des avantages, permettant de nager longtemps sans mettre son dos à mal, à condition qu’il soit maîtrisé : veillez toujours à faire des mouvements amples, sans crisper la nuque. Plus technique, la nage papillon mérite un apprentissage, car elle muscle en profondeur les abdominaux. Pour les plus expérimentés, on peut également utiliser des accessoires (palmes, plaquettes) pour accentuer l’effort.

 

Maîtriser toutes les nages !

N’hésitez pas à prendre quelques cours, afin de décomposer les mouvements. Apprendre à coordonner sa motricité, à respirer correctement, sans s’essouffler, ne pas se fatiguer par des gestes inutiles, ne pas se crisper, vous permettra de tirer tous les bénéfices de vos séances, et de tenir dans la durée.

 

Sources :

(1) Les Échos, juillet 2018

(2)guide-piscine.fr

(3)University of South Carolina, étude portant sur 40 547 adultes pendant 32 ans

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/04/2020

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Conseils pour bien dormir la nuit
Difficultés à s’endormir, sommeil léger et réveils fréquents pendant la nuit… Plusieurs facteurs peu…
Les différents troubles du sommeil et leur impact sur la qualité de vie
Permettant notamment de récupérer des efforts de la veille, le sommeil est indispensable au bon fonc…
Les bienfaits de la méditation sur la santé
Études après études, les bienfaits de la méditation de pleine conscience, ou mindfulness, sur la san…