« Accro » au boulot : apprendre à décrocher

Addiction au travail : apprendre à décrocher
6 avis

Vous avez du mal à lâcher le travail le soir ou le week-end, vous faites l'impasse sur le sport et les repas entre amis parce que vous devez travailler ou essuyez des remarques de vos proches sur le temps que vous consacrez à votre profession ? Et si le travail avait pris trop de place dans votre vie ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Être « accro au boulot », c'est possible ! Les Anglo-Saxons ont même créé un néologisme pour décrire l'addiction au travail : le fameux « workaholism ». Mais à quoi reconnaît-on ces « drogués » du travail ? « Ce sont des travailleurs qui éprouvent des difficultés voire une incapacité à se détendre, ils ne sont jamais satisfaits du travail accompli et ressentent de la culpabilité et/ou de l'angoisse à l'idée de ne pas travailler », explique le Dr Dominique Servant, psychiatre. « La satisfaction initialement induite par le travail a fait place à une véritable addiction, qui s'accompagne généralement de l'impression d’être pris dans un engrenage qu'on ne maîtrise plus. »

 

Quand le travail envahit la vie

« Mais travailler beaucoup ne signifie pas forcément que l'on est " accro " au travail ! », précise le Dr Servant. « Certains gros travailleurs parviennent à décompresser, à profiter sereinement de leur temps libre et à se montrer disponibles pour leurs proches. Ce qui est pathologique, c'est de laisser le travail s'insinuer dans toutes les sphères de la vie. » 

Car nous ne sommes pas faits pour vivre dans un état de tension permanent, où les pauses sont considérées comme une perte de temps. « Ne pas pouvoir décrocher fragilise la santé et le bien-être », confirme le Dr Servant. « Les premiers signaux sont généralement ceux du stress : insomnies, lombalgies, anxiété latente quasi permanente, irritabilité, humeur dépressive, difficultés de concentration, perte d'efficacité au travail... Avec, à plus long terme, un risque réel de " burn-out ", cet état d'épuisement professionnel consécutif à un surinvestissement prolongé dans son travail. » 

 

Addiction au travail : retrouver un équilibre

« Le premier pas pour sortir de cette relation perturbée avec le travail ? Repérer les éventuels signes de " surchauffe " de l'organisme », conseille le Dr Servant.

« On peut aussi entreprendre une réflexion sur ses valeurs personnelles, se demander si elles sont en accord avec ses actions quotidiennes. Le travail nous empêche-t-il de faire des choses qui sont importantes à nos yeux ? »

« Enfin, il faut apprendre - éventuellement avec l'aide d'un thérapeute - à " remettre le travail à sa place ". L'idée : retrouver un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée en s'astreignant à prendre du temps pour soi et pour ses proches et en réinvestissant les domaines de la vie négligés à cause du travail alors qu'ils sont essentiels pour le bien-être. »

 

Quelques conseils pour parvenir à décrocher du travail

  • Fixez-vous des limites horaires.

  • À la fin de votre journée, faites le point sur le travail accompli et sur les tâches à réaliser en priorité par la suite... puis faites-en abstraction du jusqu'au lendemain.

  • Accordez-vous un moment de transition après le travail (quelques minutes de marche, un peu de lecture, un bon bain chaud...).

  • Déconnectez-vous dans tous les sens du terme : résistez à la tentation d'aller consulter vos courriels pros après le boulot !

  • Initiez-vous aux techniques de gestion du stress et de l'anxiété (relaxation, méditation, contrôle respiratoire...).

 

À lire aussi

Santé au travail : pas toujours évident !

Burn-out : l’épuisement au travail
Au diable le stress, vive la zen attitude !

Homéopathie : déjouez le stress en douceur !

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/04/2015

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
6 avis

Voir aussi

Les bonnes habitudes à prendre pour s'endormir facilement
Abandonner les mauvaises habitudes et adopter les bonnes peut suffire à améliorer la qualité de votr…
Séance de yoga en famille
En fin de journée, lorsque toute la famille est au complet, rien de tel qu'une séance de yoga pour s…
Le yoga du rire, bon pour la santé
Le meilleur moyen de découvrir le yoga du rire, c’est de tester une séance. Nous avons relevé le déf…