Peau très sèche : comment réagir ?

Sensation d’inconfort, tiraillements, démangeaisons et craquèlements… Qu’elle soit due au vieillissement cutané, à des facteurs environnementaux ou à une maladie, une peau très sèche provoque des symptômes inesthétiques et désagréables. Heureusement, plusieurs mesures d’hygiène et produits adaptés permettent de la réhydrater en profondeur.


Alors pourquoi la peau est-elle parfois très sèche ? Comment faire pour hydrater une peau sèche ou très sèche en profondeur ? Et dans quels cas consulter ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Pourquoi la peau s’assèche-t-elle ?

La peau contient naturellement une certaine quantité d’eau, qui la rend souple et élastique. Elle est recouverte d’un film protecteur riche en substances grasses (film hydro-lipidique), qui empêche son dessèchement et la protège contre les agressions extérieures. Mais il arrive parfois que les glandes sébacées ne produisent pas assez de cette substance grasse (sébum) : l’eau s’évapore et la peau s’assèche.

 

Les causes de la déshydratation cutanée

La peau peut s’assécher à cause de plusieurs facteurs :

  • des facteurs intrinsèques : l’activité des glandes sébacées peut être perturbée par l’avancée en âge (ou par le vieillissement cutané prématuré, provoqué par exemple par une exposition prolongée au soleil). La peau peut aussi devenir plus sèche lors de certains changements hormonaux (puberté, grossesse, ménopause). Des prédispositions génétiques et certaines maladies (cutanées ou non) peuvent aussi être à l’origine de la déshydratation de la peau (dermatite atopique, eczéma, psoriasis, hypothyroïdie, problèmes biliaires, anorexie, diabète…) ;

  • des facteurs extérieurs : une exposition prolongée au soleil pendant plusieurs années, un air froid et sec (air extérieur pendant l’hiver, ou air conditionné), l’utilisation d’une eau très calcaire pour se laver, des douches ou des bains chauds trop fréquents, l’utilisation de savons agressifs, le port de vêtements trop serrés, l’utilisation fréquente de produits ménagers, l’application de certains soins ou cosmétiques… Des traitements médicamenteux (traitement contre l’acné, diurétiques traitant l'hypertension, certains antibiotiques, médicaments contre les troubles de la prostate) et une alimentation inadaptée peuvent aussi être à l’origine d’une peau sèche ou très sèche.

 

Les symptômes d’une peau très sèche

Aussi connue sous le terme médical de « xérose » (ou « xérodermie »), la sécheresse cutanée peut toucher n’importe quel type de peau (jeune ou mature, mixte, sèche ou grasse). Toutes les parties du corps peuvent en souffrir (les mains et les pieds, le visage, les bras, les jambes et les cuisses…).

 

La peau s’assèche en général de manière progressive. Elle devient d’abord moins douce et commence à tirailler légèrement. Une sensation d’inconfort passager peut alors apparaître. Lorsque la déshydratation s’aggrave, la peau devient très sèche et rugueuse.

 

Plusieurs signes caractéristiques apparaissent : des craquèlements, des démangeaisons, le besoin irrépressible de se gratter (qui peut provoquer des lésions cutanées et laisser des cicatrices)… La peau très sèche peut présenter des rougeurs, des gerçures et parfois des zones de desquamation (petites pellicules de peau qui se détachent). Les plis de certaines zones cutanées deviennent aussi plus visibles. Lorsqu’elle particulièrement rugueuse et abîmée, elle peut se fissurer et être à l’origine de tiraillements extrêmes et de démangeaisons intenses.

 

Pourquoi lutter contre la sécheresse cutanée ?

Organe le plus étendu du corps humain, la peau remplit plusieurs rôles essentiels. Elle régule la température de l’organisme, participe à la synthèse de la vitamine D, protège le corps contre les traumatismes et empêchent les substances agressives d’y pénétrer… Elle exige donc une attention particulière.

 

Pour rester saine et continuer à remplir ses fonctions, la peau doit être bien hydratée. Cela lui permet en effet de :

  • maintenir le film protecteur à sa surface : sa barrière hydrolipidique la protège contre les agressions extérieures (les rayons UV du soleil et la chaleur, le vent et l’air froid et sec, le calcaire de l’eau, la pollution, les composants agressifs de certains produits ménagers ou cosmétiques…)..

  • lutter contre le vieillissement cutané : avec l’âge, la peau a tendance à se dessécher et les rides s’installent. Réhydrater en profondeur une peau très sèche aide à lui redonner souplesse et élasticité. Cela permet de ralentir l’apparition des rides ;

  • garder une peau souple et douce, pleine d’éclat et de vitalité : une peau sèche ou très sèche devient terne, rugueuse et réactive. La peau est moins lumineuse et le teint grisâtre.

 

Comment éviter d’avoir la peau sèche ?

Pour remédier à une peau sèche ou très sèche, il est recommandé de bien l’hydrater et d’adopter des gestes d’hygiène adaptés.

 

Hydrater sa peau en profondeur

Pommades hydratantes, baumes ou lotions, crèmes pour peaux très sèches disponibles en pharmacie ou en grande surface… Appliqués sur la peau du visage ou du corps, plusieurs types de soins permettent de l’hydrater et d’éviter qu’elle ne s’assèche. Ils sont principalement composés d’eau, de substances capables de la fixer et de la retenir, et de corps gras (pour restaurer le film hydrolipidique de la peau).

 

La peau du visage

Le soin doit être adapté à la zone à hydrater. S’il s’agit de réhydrater en profondeur la peau du visage, il est indispensable d’opter pour un produit spécial visage. Laboratoire Giphar propose par exemple une gamme complète de soins du visage pour les peaux sèches et sensibles.

 

Pour prendre soin d’une peau très sèche, il est possible d’utiliser :

  • une crème hydratante de jour : composée à 91 % d’ingrédients naturels, Ma Crème de jour hydratante de Laboratoire Giphar permet d’hydrater la peau en profondeur, de la nourrir intensément et de la protéger contre les agressions extérieures. Elle retrouve ainsi élasticité, éclat et confort. Testé sous contrôle dermatologique, ce soin convient aux personnes ayant des rougeurs et aux peaux à tendance atopique ;

  • une crème de nuit : pour encore plus d’hydratation, il est aussi possible d’appliquer une crème de nuit. Riche en protéines de riz et en acide hyaluronique, Ma Crème de nuit nourrissante de Laboratoire Giphar a des propriétés régénérantes et repulpantes. Elle nourrit intensément la peau, et laisse un teint défatigué et une peau plus rebondie au réveil. Les crèmes hydratantes doivent être appliquées sur la peau du visage et du cou, préalablement nettoyée et séchée ;

  • des eaux et des brumes : Laboratoire Giphar propose également une Brume Fraîcheur apaisante, pour prendre soin des peaux sèches et sensibles de toute la famille. Pour le nettoyage et l’hydratation des peaux sèches ou très sèches, il est aussi possible d’utiliser Mon Eau Micellaire ou Mon Lait Démaquillant.

 

La peau du corps

Plusieurs types de soins permettent également d’hydrater en profondeur la peau du corps.

 

Parfaitement adapté aux peaux très sèches et atopiques, Mon Baume Corps ultra-riche de Laboratoire Giphar peut être utilisé par toute la famille (dès 3 ans). Testé sous contrôle dermatologique et pédiatrique, il est composé de beurre de karité végétal et de cire d’abeille naturelle. Onctueux et fondant, ce soin non parfumé soulage immédiatement les tiraillements et nourrit intensément la peau. Grâce à l’hydrolat de rose, sa formule apaisante laisse la peau douce et confortable. Ce soin doit être utilisé au moins une fois par jour, sur une peau saine et nettoyée (après la douche). Il est à appliquer sur l’ensemble du corps en réalisant de légers mouvements de massage, et en insistant sur les zones très sèches (peau des cuisses, des jambes et de la taille). 

 

Destinée au nettoyage des peaux très sèches à tendance atopique, Mon Huile de douche relipidante de Laboratoire Giphar permet également d’hydrater, d’adoucir et d’apaiser les irritations. Non parfumé et hypoallergénique, ce soin nettoyant est composé de glycérine végétale. Il doit être appliqué sur peau mouillée, puis rincé abondamment. Il est également conseillé de ne pas sécher la peau en la frottant vigoureusement, mais plutôt de la tamponner doucement.

 

Plusieurs plantes permettent aussi de soulager les symptômes désagréables d’une peau sèche. Il est par exemple conseillé de prendre des bains émollients, dont l’eau est additionnée d’une décoction de tiges d’avoine (il est aussi possible de verser directement de la farine d’avoine dans l’eau du bain). D'autres substances naturelles sont connues pour leurs vertus apaisantes et hydratantes : la calendula, le gel d’aloès, certaines huiles végétales (bourrache, onagre, pépins de raisins…).

 

Prévenir l’assèchement de la peau

Pour éviter que la peau ne s’assèche, il est également recommandé d’adopter plusieurs gestes simples au quotidien :

  • boire suffisamment d’eau, tout au long de la journée : l’hydratation de la peau passe en effet par celle de l’organisme en général. Pour rester en bonne santé, il est important de boire au moins 1,5 litres d’eau par jour ;

  • adopter une alimentation adaptée : pour conserver une belle peau, l’alimentation doit être saine et équilibrée, riche en zinc et en acides gras essentiels (que l’on retrouve dans les poissons gras et les huiles végétales riches en oméga-3). Il est également important de limiter sa consommation d’alcool et d’arrêter de fumer ;

  • ne pas se savonner trop souvent (une fois par jour, seulement), ne pas insister sur les zones de peau asséchées, préférer les douches aux bains, éviter l’eau trop chaude, utiliser des savons surgras adaptés aux peaux sèches et sensibles. Pour en savoir plus, demandez conseil à votre pharmacien ;

  • éviter de s’exposer au soleil entre 12 h et 16 h, toujours appliquer une crème protectrice à l’extérieur, humidifier l’air intérieur s’il est trop sec, se rincer à l’eau claire après s’être baigné dans la mer ou en piscine (l’eau salée et l’eau chlorée assèchent la peau), porter des gants pour faire la vaisselle ou le ménage (et éviter d’utiliser des produits trop agressifs), porter des vêtements en coton ou en soie.

 

Quand devient-il nécessaire de consulter ?

Il est recommandé de se rapprocher d’un médecin lorsque la peau est très sèche, avec l’apparition de rougeurs ou d’une éruption cutanée. Il faut également consulter en cas de démangeaisons intenses, de lésions cutanées infectées ou si les soins appliqués ne permettent pas de réhydrater la peau.

 

Après avoir recherché la cause de la sécheresse cutanée, le médecin peut prescrire le traitement adapté. Il recommande en général d’appliquer des produits émollients. Il peut également prescrire un traitement local à base de dermocorticoïdes, pour diminuer l’inflammation et l’irritation provoquées par la sécheresse cutanée.

 

Sources :

www.msdmanuals.com - Sécheresse cutanée et xérodermie

www.vidal.fr - La sécheresse de la peau et des ongles

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/09/2022

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Pourquoi transpire-t-on ?
La transpiration maintient la température du corps à 37 °C et élimine nos toxines. Mais, parfois, la…
L'importance de protéger sa peau du soleil
Source de vitamine D, le soleil est essentiel pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il a une in…
Pour avoir de jolis pieds
Parce qu’ils supportent chaque jour le poids de notre corps et de nos kilomètres, nos pieds méritent…