Seniors : gare à la déshydratation !

Prévenir et détecter la déshydratation chez les seniors
2 avis

Chaque année, entre 5 et 10 % des seniors souffrent de déshydratation. Comment la prévenir ou, à défaut, la détecter ? Réponses avec le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Giphar : Pourquoi les seniors sont-ils davantage exposés à la déshydratation ?

Gérald Kierzek : « Quand vous êtes déshydraté, vous avez moins d’eau dans le corps (logique !) et donc, un peu moins de sang. Le système cardiovasculaire réagit à cette baisse du volume sanguin, notamment en ouvrant ou fermant certains vaisseaux. Or, les systèmes cardiovasculaire et rénal des seniors sont souvent plus faibles et vulnérables à cause de l’âge, de maladies chroniques et/ou de traitements médicamenteux. De plus, ils ressentent moins la soif. Tout cela occasionne et aggrave les phénomènes de déshydratation. »

 

Quels sont les signes d’une déshydratation chez un senior ?

GK : « La personne est essoufflée, fatiguée et elle peut présenter divers signes annonciateurs : troubles de la conscience, malaise, désorientation, etc. Il est important de réagir rapidement, car la déshydratation peut provoquer des convulsions, un coma, voire le décès dans les cas extrêmes. »

 

Quel volume de liquide un senior doit-il boire pour prévenir la déshydratation ?

GK : « La même chose que tout le monde : entre 1,5 et 2 litres par jour, par petites gorgées. Plus s’il transpire beaucoup à cause de la chaleur ou d’une activité physique. Attention toutefois à ne pas exagérer ! Boire trop d’eau peut provoquer une hyponatrémie, une sorte d’intoxication à l’eau qui dilue les sels minéraux indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. »   

 

Le conseil de votre pharmacien

Une boisson n’est pas l’autre !
Certaines boissons provoquent ou aggravent la déshydratation. C’est surtout le cas de l’alcool. Gare aussi au café et au thé qui peuvent perturber le rythme cardiaque.

Les boissons sucrées ne sont pas particulièrement conseillées, sauf pendant ou après une activité sportive.
 

À lire aussi

Dénutrition de la personne agée : C'est l'affaire de tous !

Seniors, en été : buvez !

Canicule : Attention danger

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/07/2017

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Bien s'alimenter après 50 ans
Une bonne alimentation, comme à tout âge, est la plus variée possible. Seule la diversité garantit u…
Les conseils pour rester mobile
La solution miracle pour rester mobile ? Bouger le plus souvent possible. Petit aperçu de ce qu'il e…
Les effets et les utilisations de la DHEA
Présentée au début des années 2000 comme un véritable élixir de jouvence, la DHEA peine toujours à f…